Six mystères que les scientifiques n’arrivent pas à élucider

Par Vision Times
Le 10/02/2020
Le cratère Patomsky est situé en Sibérie.  (Image: wikimedia / CC BY 4.0)
Le cratère Patomsky est situé en Sibérie. (Image : wikimedia / CC BY 4.0)

 

Même si cours du siècle dernier la science a fait plus de découvertes que dans toute l’histoire de l’humanité antérieure, il reste des mystères qui ont laissé de nombreux scientifiques complètement désemparés. Voici six de ces phénomènes bizarres et inexpliqués.

1. Le bourdonnement de Taos

À Taos, au Nouveau-Mexique, les visiteurs et les résidents se plaignent depuis plusieurs années d’entendre un léger bourdonnement de basse fréquence. Environ 2 % des résidents ont déclaré avoir entendu ce son. Ce qui est unique dans ces déclarations, c’est que les gens ne perçoivent pas ce bruit de la même façon, mais sous forme de différents sons, ce qui sous-entend que leur expérience du son est subjective.

 «Certains pensent que cela est causé par un phénomène acoustique inhabituel, d’autres soupçonnent une hallucination collective ou un plan secret et sinistre. Mais, qu’il soit perçu comme un ronronnement, un bruissement ou un bourdonnement, et qu’il soit psychologique, naturel ou surnaturel, personne n’a encore été capable de localiser l’origine de ce son», selon Live Science.

 

Les gens disent avoir entendu un bourdonnement étrange à Taos. (Image: wikimedia / GNU FDL)
Les gens disent avoir entendu un bourdonnement étrange à Taos. (Image : wikimedia / GNU FDL)

2. La forêt qui danse

Dans la région de Kaliningrad en Russie, existe un endroit appelé «la forêt qui danse». Cette forêt est entièrement constituée de pins tordus et avec des formes curieuses en boucles, spirales et autres. Plantées dans les années 1960, ce sont les seules espèces d’arbres à se tordre de cette manière. Les théories suggèrent que des chenilles, des vents extrêmes et un sol instable seraient à l’origine de ces torsions. Les habitants ont donné à cet endroit  un nom curieux : «la Forêt Ivre».

3. Le grand attracteur

A environ 220 millions d’années-lumière de la Terre, existe un phénomène appelé «le Grand Attracteur». C’est une anomalie gravitationnelle qui entraîne vers elle des centaines de milliers de galaxies, dont la nôtre, la Voie lactée. «Depuis le Big Bang, l’univers entier est en expansion, il est donc logique que notre galaxie soit en mouvement. Mais pas dans la direction qu’elle a prise», selon Business Insider. Certains affirment que cela pourrait être causé par de la matière noire. Cependant, d’autres affirment qu’il est impossible de voir ce qui nous attire vers le «Grand Attracteur» étant donné que notre galaxie bloque la vue.

4. Le ronronnement des chats

Le ronronnement des chats vous semble agréable ? Il est intéressant de noter qu’il n’y a pas d’explication scientifique sur la raison pour laquelle les chats émettent ce bruit. Une hypothèse serait que la fréquence vibratoire du ronronnement permettrait la stabilisation des os en réponse à une pression. Chez l’homme, de nombreuses fréquences curatives en médecine thérapeutique correspondent à celles du ronronnement du chat, de 25 à 100 Hz. 

 

Personne n’est  vraiment en mesure d’expliquer pourquoi les chats ronronnent. (Image: maxpixel / CC0 1.0)
Personne n’est vraiment en mesure d’expliquer pourquoi les chats ronronnent. (Image : maxpixel / CC0 1.0)

 

5. Les gouttes de pluies à Oakville

Le 7 août 1994, la ville canadienne d’Oakville a connu un phénomène météorologique inexplicable. Une tempête de pluie gélatineuse et translucide s’est abattue sur la région. Lors d’une inspection, les scientifiques ont été choqués de découvrir que les gouttes contenaient des cellules sanguines humaines. Bien que plusieurs théories aient été proposées pour expliquer ce phénomène, la plus plébiscitée a été la «théorie de la méduse», qui serait liée à l’activité de bombardements militaires.

Ils ont déclaré que «les taches pourraient être le résultat d’essaims de méduses réduites en miettes par les bombardements sur l’océan et qui ont ensuite été éparpillés sous forme d’un nuage de pluie... plusieurs résidents d’Oakville sont tombés gravement malades après cette pluie insolite et un grand nombre de chats et de chiens qui ont été en contact direct avec la substance sont tombés malades et sont morts», selon le News Booklet.

6. Le cratère Patomsky

Le cratère «Patomsky» est situé en Sibérie Il s’agit d’un monticule de 46 m de haut et de 172 m de long, fait de calcaire brisé. Les animaux ne s’en approchent pas. Les habitants pensent que le cratère est en quelque sorte associé à la mort. Découvert en 1949, le cratère n’a que 500 ans. Certains émettent l’hypothèse que le cratère a été causé par une météorite, d’autres suggèrent des actions volcaniques, tandis que quelques-uns suggèrent une origine gazeuse.

 

Traduit par Marlène Deloumeaux

Version en anglais : 6 Mysteries Scientists Are Completely Clueless About