Press "Enter" to skip to content

Chine

Chine. La pandémie vise-t-elle le PCC ? Les statistiques internationales après la nouvelle affluence de touristes chinois apportent un éclairage

Bien que la maladie à coronavirus 2019 (Covid-19) ait en grande partie disparu de l’esprit des Nord-Américains, des Européens et des Océaniens depuis que les gouvernements ont largement assoupli les obligations en matière de masques, de distanciation sociale et de passeports vaccinaux au début de l’année 2022, la pandémie est toujours restée au cœur de la vie des Chinois, sous l’égide de Xi Jinping et du programme tant décrié « Zéro-Covid » du Parti communiste chinois (PCC).

Chine. Des informations volées aux autorités de sécurité publique de Shanghai révèlent  la mort de 400 millions de Chinois 

Suite au piratage de la base de données de l’autorité de sécurité publique de Shanghai en juillet 2022, un pirate informatique appelé ChinaDan a vendu publiquement en ligne des informations nationales chinoises et des données sur les incidents.

Chine. Le régime totalitaire chinois a dépassé le point critique et craint une rébellion du peuple

Après que les manifestations de 2022 en Chine ont contraint Xi Jinping à retirer sa politique de zéro-Covid, la fin du confinement désordonné du gouvernement chinois a déclenché une catastrophe humaine, suivie par une révolution des feux d’artifice la nuit du nouvel an qui a réussi une nouvelle fois à défier les autorités en Chine

Chine. Le système diplomatique chinois a été frappé de plein fouet par l’épidémie

Au début de cette nouvelle année, Wang Yi, âgé de 69 ans, membre du Politburo du Parti communiste chinois (PCC), a écrit un article dans les médias officiels en sa qualité de directeur du Bureau central des affaires étrangères, suscitant des spéculations sur le fait qu’il avait été promu à un poste plus élevé alors qu’il aurait dû prendre sa retraite, et que le porte-parole du ministère des affaires étrangères, Zhao Lijian, était « invisible » depuis un mois.