Confinement à Pâques : Angela Merkel présente ses excuses

Par Prakash Gogoi
Le 03/04/2021

Les personnes âgées rencontrent des difficultés avec la bureaucratie liée aux vaccins

 

Le major Carl Phillips, aumônier de l’armée américaine, dirige le culte avec un hymne au lever du soleil, pendant le service de Pâques de la garnison, le 1er avril 2018, à Wiesbaden, en Allemagne. Le confinement pendant la période de Pâques a été annulé en Allemagne, avec les excuses de la chancelière Angela Merkel. (Image : U.S. Department of Defense Current Photos / Flickr / CC PDM 1.0)
Le major Carl Phillips, aumônier de l’armée américaine, dirige le culte avec un hymne au lever du soleil, pendant le service de Pâques de la garnison, le 1er avril 2018, à Wiesbaden, en Allemagne. Le confinement pendant la période de Pâques a été annulé en Allemagne, avec les excuses de la chancelière Angela Merkel. (Image : U.S. Department of Defense Current Photos Flickr / CC PDM 1.0)
 

Après avoir évoqué un confinement de cinq jours pendant les vacances de Pâques, la chancelière allemande Angela Merkel a présenté ses excuses au peuple allemand deux jours seulement après son annonce. La chancelière avait fait l’objet de vives critiques au sujet du confinement qui aurait entraîné la fermeture forcée des églises pendant cette période considérée comme l’une des plus importantes pour les chrétiens.

Les associations de commerçants avaient exprimé leur consternation face à cette proposition, le président de l’Association allemande de l’industrie automobile avertissant que cette mesure obligerait les usines à cesser leurs activités. Seuls les magasins essentiels, comme les épiceries, auraient été autorisés à ouvrir brièvement le samedi saint, une décision dont certains craignaient qu’elle ne conduise à de vastes rassemblements et à des événements de grande envergure.

« Pour être tout à fait claie, cette erreur est mon erreur et uniquement la mienne, car au final, c’est moi qui porte la responsabilité de tout, de par mon mandat... Je regrette profondément cette erreur et je demande pardon à tous les citoyens pour la confusion qu’elle a pu créer », a déclaré Angela Merkel dans un communiqué.

l’Allemagne restera soumise aux restrictions moins strictes, en vigueur

L’Allemagne restera soumise aux restrictions moins strictes en vigueur, jusqu’au 18 avril. Le pays envisage également d’interdire « provisoirement » certains voyages vers des destinations  à l’étranger.

Les excuses d’Angela Merkel interviennent alors que son parti, l’Union chrétienne-démocrate (CDU), subit de plein fouet la colère de la population en raison de l’incapacité du gouvernement à contenir la pandémie. Selon un sondage de Bloomberg, l’avance de la CDU sur les Verts, qui se situent au 2ème rang, ne serait que de 8 %. Certains membres du parti craignent de perdre le pouvoir lors des prochaines élections générales de septembre. Les membres de l’opposition avaient demandé un vote de confiance, ce que Angela Merkel a refusé.

La perspective d’un confinement de Pâques étant désormais écartée, certains se demandent quelles mesures le gouvernement allemand compte prendre pour endiguer la menace de la troisième vague de pandémie de coronavirus. Il ne semble pas y avoir de plan précis à cet égard. L’Allemagne enregistre actuellement 20 000 nouveaux cas par jour.

La troisième vague sera probablement plus difficile à endiguer, principalement en raison du variant britannique, plus infectieux. Le ministre de la santé, Jens Spahn, a admis que le nombre d’infections augmente si rapidement qu’une surcharge du système de santé du pays « est probable » avant la fin du mois d’avril.

Selon Lothar Wieler, directeur de l’Institut Robert Koch pour les maladies infectieuses (RKI), la troisième vague d’infections pourrait être pire que les deux premières. Lothar Wieler estime que si des mesures préventives suffisantes ne sont pas prises, le nombre quotidien de nouvelles infections pourrait atteindre 100 000 cas par jour, et que le pays serait alors dans l’impossibilité de s’occuper correctement des patients.

La quantité de documents à remplir pour se faire vacciner en Allemagne pourrait être un frein à la vaccination

 

La quantité de documents à remplir pour se faire vacciner en Allemagne pourrait être un frein à la vaccination. (Image : controlenthused / Flickr / CC BY 2.0)
La quantité de documents à remplir pour se faire vacciner en Allemagne pourrait être un frein à la vaccination. (Image : controlenthused / Flickr / CC BY 2.0)
 

La campagne de vaccination en Allemagne est également confrontée à des défis. Alors que le taux de vaccination au Royaume-Uni est de 48 %, le taux pour l’Allemagne serait de 15 %. L’un des facteurs serait le manque d’approvisionnement en vaccins.

Le cardiologue Joachim Wunderlich, qui a participé à la mise en place d’un centre de vaccination à Berlin, souligne qu’un autre problème majeur est le processus bureaucratique et les formalités administratives nécessaires pour se faire vacciner, qu’il a qualifiés d’« insensés » et « incroyables ».

« Vous ne pouvez pas demander à une personne de plus de 80 ans de remplir 10 pages et de nombreux formulaires de consentement et lui demander d’appeler une hotline pour prendre rendez-vous... Et puis, elle risque d’être refusée parce qu’elle a oublié certains formulaires à la maison... Je connais mes patients, je connais leurs inquiétudes et leurs conditions préexistantes. »

« Je ne veux pas qu’ils appellent une hotline s’ils peuvent simplement appeler leur médecin généraliste et être en mesure d’obtenir le vaccin dans mon cabinet... La pandémie est suffisamment redoutable, la bureaucratie et les lois sur la protection des données ne devraient pas la rendre encore pire », a déclaré Dr. Joachim Wunderlich à CBS.


Traduit par Fetty Adler

Version en anglais : Germany: Merkel Issues Rare Apology for Proposing Easter Lockdown, Elderly Find Vaccine Bureaucracy Difficult