Comprendre le douloureux chemin spirituel de Milarepa

Par Vision Times
Le 27/04/2020
Milarepa était un yogi suprême, un pratiquant bouddhiste et un poète du Tibet dont les enseignements de vie ont été inestimables pour les bouddhistes pendant des siècles. (Image : Capture d’écran / YouTube)
Milarepa était un yogi suprême, un pratiquant bouddhiste et un poète du Tibet dont les enseignements de vie ont été inestimables pour les bouddhistes pendant des siècles. (Image : Capture d’écran / YouTube)
 

La vie de Milarepa est l’une des histoires les plus intéressantes et les plus éclairantes du Tibet. C’est l’histoire d’une élévation spirituelle, mettant en évidence le caractère aléatoire et les réalités extrêmes que la vie humaine nous offre tout au long du voyage, de la plus totale confusion à la clarté complète. Il révèle également la capacité de l’esprit humain à vaincre des obstacles apparemment insurmontables et à reconnaître les mauvaises influences, à les dépasser pour finalement atteindre l’illumination ultime.

L’un des aspects les plus importants des enseignements de Milarepa, et de l’histoire de sa vie également, est que quels que soient les mauvais choix que vous ayez pu faire dans le passé et quelles que soient les situations auxquelles ils vous ont conduit, il y a toujours un espoir de rédemption.

Il y a eu diverses théories sur la chronologie et l’authenticité des événements décrits dans l’histoire. Quelle que soit la précision historique, l’histoire de Milarepa continue d’être une source d’inspiration pour les bouddhistes du monde entier et les concepts sont toujours d’actualité, même à notre époque.

On pense que Milarepa est né au sein d’une riche famille aristocratique du Tibet occidental entre 1040 et 1052. Initialement nommé Mila Thopaga, le jeune homme était bien connu dans son village pour avoir la plus douce des voix lorsqu’il chantait. Il avait également une petite sœur et a perdu son père atteint par une grave maladie alors qu’il était encore jeune.

 

On pense que Milarepa est né dans une famille riche et aristocratique du Tibet occidental entre 1040 et 1052. (Image : Capture d’écran / YouTube)
On pense que Milarepa est né dans une famille riche et aristocratique du Tibet occidental entre 1040 et 1052. (Image : Capture d’écran / YouTube)
 

Sur son lit de mort, le père de Mila a fait en sorte que la succession soit confiée à son frère et à sa sœur jusqu’à ce que Mila atteigne sa majorité, à ce moment-là, il hériterait de tout ce que son père avait laissé derrière lui.

À la mort de son père, l’oncle et la tante de Mila n’ont pas respecté ses souhaits et ont pris possession de tous les biens. Ils ont traité Mila, sa mère et sa soeur comme des domestiques. Lorsque Mila atteignit l’âge de 15 ans, sa mère demanda que l’héritage de son père lui soit remis. Sa demande fut rejetée et, après avoir subi de nombreuses humiliations, elle fut contrainte, avec ses deux enfants, de vivre dans la rue dans la mendicité.

Dans un accès de rage contre la famille perfide de son mari, la mère de Mila jura de se venger et ordonna à son fils d’étudier les arts sombres afin qu’il puisse apaiser sa soif de vengeance. Elle a même menacé de se suicider, s’il ne suivait pas ses désirs.

 

La mère de Milarepa menace de se tuer s’il n’apprend pas les arts sombres pour la venger de la famille de son défunt mari. (Image : pixabay / CC0 1.0)
La mère de Milarepa menace de se tuer s’il n’apprend pas les arts sombres pour la venger de la famille de son défunt mari. (Image : pixabay CC0 1.0)
 

Ainsi, Milarepa poursuivit l’étude de la magie noire et, avec ses pouvoirs nouvellement acquis, fit des ravages sur son oncle et sa tante, tuant un groupe de 35 personnes qui étaient venues pour un festin de mariage. Parmi les victimes se trouvaient les fils de son oncle et de sa tante ainsi que leurs épouses. Ayant satisfait la soif de vengeance de sa mère, la conscience de Milarepa le tourmentait et le plongea dans un gouffre de remords sans fond.

L’histoire qui s’en suivit est celle qui amena Milarepa à faire le premier pas vers sa transformation spirituelle en recherchant un maître pour l’aider à purifier son âme des crimes qu’il avait commis. C’est au cours de ce voyage qu’il rencontra enfin Marpa, le maître qui le mit sur le chemin de la réalisation de soi. Il rencontra ensuite d’énormes épreuves pour parvenir à se libérer de son énorme karma, et reçut finalement l’illumination après une vie de souffrances mentales et physiques. Milarepa est devenu lui-même un grand professeur et a donné des conseils spirituels à de nombreux disciples avant de mourir.

Le principal concept mis en évidence par l’histoire de la vie de Milarepa est que le chemin de l’illumination peut être accompli par des individus ordinaires s’ils sont prêts à endurer d’extrêmes difficultés, à faire des sacrifices, à étudier sérieusement et à abandonner leurs attachements. Milarepa affronte les difficultés, les contradictions mentales, les conflits et la douleur physique pour finalement atteindre son but : l’éveil en une seule vie.


Traduit par Swanne Vi

Version en anglais : Understanding Milarepa’s Painful Journey to Self-Awareness