Shichimi, l’épice japonaise aux 7 saveurs

Par Vision Times
Le 10/07/2020
L’épice japonaise aux sept saveurs, Shichimi Togarashi. (Image : Jun Ohwada / Flickr  / CC BY 2.0)
L’épice japonaise aux sept saveurs, Shichimi Togarashi. (Image : Jun Ohwada Flickr  / CC BY 2.0)
 

« La variété est l’épice de la vie. » Vous avez dû entendre cette expression à maintes reprises. Il s’avère que c’est vraiment plus qu’une simple phrase d’accroche. Elle peut également s’appliquer aux aliments que nous mangeons. Les recherches montrent que les personnes qui intègrent une variété d’aliments dans leur régime alimentaire sont en meilleure santé, plus heureuses et vivent plus longtemps. Les Japonais ont créé une épice particulière qu’ils adorent, appelée Shichimi. En japonais, « shichi » signifie sept et « mi » se traduit par goût. L’épice est composée de sept ingrédients au « sept goûts ».

Yawataya Isogoro

La société Yawataya Isogoro a été fondée par un marchand d’épices nommé Kan’emon. Tout a commencé en 1736, lorsqu’il a commencé à vendre du Shichimi Togarashi dans la région située aux alentours du temple Zenkoji, près de Nishiyama, au nord-ouest de la ville de Nagano.

C’était une époque très active pour les commerçants qui transportaient des marchandises à Edo (Tokyo), et dans d’autres parties du pays. Le sol de Nishiyama était parfait pour la culture des piments, du sésame noir, du gingembre et de la périlla. Mais comme il manquait une saveur particulière à ce mélange, on y ajoutait de l’écorce d’orange. Les écorces d’orange étaient séchées et transportées depuis Kamigata.

Yawataya Isogoro a alors pu produire un mélange unique de 7 épices qu’il a appelé Shichimi Togarashi. Les marchands ambulants avaient l’habitude d’installer de petits stands devant les sanctuaires ou les temples où ils vendaient le mélange d’épices. À l’origine, le mélange était d’abord vendu dans les pharmacies pour ses propriétés médicinales. D’autres fabricants ont également commencé à le produire.

 

Le magasin principal de Yagenbori Shichimi Togarashi Shin-nakamise. (Image : Kentin / Wikimedia / CC BY-SA 4.0)
Le magasin principal de Yagenbori Shichimi Togarashi Shin-nakamise.
(Image : Kentin Wikimedia / CC BY-SA 4.0)
 

Les saveurs du shichimi

Le shichimi traditionnel contient du sésame noir, des graines de chanvre, du poivre japonais, des écorces d’agrumes, des graines de pavot, des algues et du shiso, une herbe aromatique japonaise. L’épice est piquante car l’ingrédient de base est le poivre. Mais il existe aussi des mélanges aux saveurs plus piquantes qui utilisent le takanotsume, connu sous le nom de piment griffe de faucon. Le nom vient de sa forme pointue.

Shichimiya Honpo, l’un des plus anciens fabricants d’épices du Japon, a commencé ses activités en 1655 devant le temple Kiyomizu à Kyoto. Le magasin de Shichimiya y opère toujours, vendant son propre mélange de sept épices, un bouillon de soupe dashi et des épices au poivre sansho.

La cuisine japonaise traditionnelle ne comprend généralement pas d’épices piquantes, mais le shichimi est néanmoins une épice bien équilibrée. Ce n’est pas comme les condiments froids typiques de l’Asie qui vous « arrachent la bouche » comme le sriracha ou le sambal oelek. Le shichimi est généralement utilisé sur les nouilles japonaises, ou sur un ragoût de bœuf au riz.

 

Le Shichimi Togarashi sur un plat de bœuf. (Image : Jules / Flickr / CC BY 2.0)
Le Shichimi Togarashi sur un plat de bœuf. (Image : Jules Flickr / CC BY 2.0)
 

Une épice polyvalente

Le mélange est suffisamment polyvalent pour être utilisé dans les plats occidentaux également. Vous pouvez l’ajouter aux plats à base de thon ou à la salade de poulet pour un léger goût piquant unique. Une pincée de ce condiment est suffisante car, contrairement à d’autres sauces piquantes dont le goût épicé éclate en bouche immédiatement, la saveur épicée du shichimi augmente lentement, mais sûrement. Cette savoureuse épice est présente dans le monde entier. Que diriez-vous d’en ajouter une pincée à une mayonnaise crémeuse ? Elle aura un goût sucré de noisette, provenant des algues et du sésame.

Vous pouvez aller plus loin, si vous le souhaitez, en ajoutant de l’huile de sésame, de l’huile de chili et du citron vert. Le shichimi se marie très bien avec le saumon. Vous pouvez bien sûr en ajouter une pincée dans les salades de pâtes ou les nouilles. Sur les brocolis et les choux de Bruxelles, il suffit d’une petite pincée pour faire ressortir la saveur. Vous pouvez également le mélanger à de l’avocat avec un peu de jus de citron vert, sur une tranche de pain grillé, pour un petit plaisir du matin. Le citron vert mélangé à l’écorce d’orange fera exploser vos papilles. Pour accompagner vos œufs au plat, c’est parfait. Essayez-le !


Traduit par Fetty Adler

Version en anglais : A Short History of Japan’s Favorite 7-Flavor Shichimi Spice