Les capacités supranormales d'un ancien médecin chinois

Texte français: Lornworld
Le 10/09/2019

En Chine, le terme «Tao médical» a été découvert pour la première fois dans le Classique de la médecine de l’Empereur Jaune. Le Tao médical met l’accent sur la cultivation. Après s’être cultivé, des capacités supranormales peuvent être obtenues, et il est possible de prolonger la vie. Par conséquent, les médecins professionnels dans les temps anciens ont prêté une grande attention à leur propre cultivation et beaucoup ont eu des capacités supranormales.
 

Bian Que, considéré comme un médecin divin doté de la clairvoyance, il a établi des protocoles médicaux toujours utilisés dans la médecine chinoise. (Jessica Chang / Epoch Times)
Bian Que, considéré comme un médecin divin doté de la clairvoyance, il a établi des protocoles médicaux toujours utilisés dans la médecine chinoise. (Jessica Chang / Epoch Times)
 

Bian Que était le représentant des médecins qui vivaient pendant les périodes de printemps et d'automne et pendant la période des Royaumes combattants. Selon la légende, Bian Que serait le plus ancien médecin chinois connu. Ses compétences médicales étaient si étonnantes que les gens lui donnèrent le même nom que le légendaire docteur Bian Que, de l'époque de l'empereur jaune.

Selon la légende rapportée dans Les Archives du Grand Historien, Bian Que aurait reçu ses dons en voyance d'une divinité alors qu'il travaillait comme préposé dans une auberge qui accueillait des nobles. Il a préconisé les diagnostics en quatre étapes suivantes: «Regarder (leur langue et leur apparence extérieure), Écouter (leur voix et leur respiration), S'enquérir (de leurs symptômes) et Prendre (leur pouls).»
 

L'Empereur Jaune. (Image: Wikimedia)
L'Empereur Jaune. (Image: Wikimedia)
 

C'est à l'auberge que Bian Que a rencontré un vieil homme qui lui a donné un paquet de médicaments qu'il lui a été dit de faire bouillir dans de l'eau. Après avoir pris ce médicament, Bian Que a acquis la capacité de voir à travers le corps humain et a ainsi acquis la réputation d'être un excellent diagnostiqueur. Peu de temps après, il a quitté l'auberge pour se rendre loin pour soigner les malades.

Un jour, lorsque Bian Que est arrivé dans l'état de l’Est de Guo, il a appris que l'héritier apparent du seigneur local venait de mourir. Après avoir été informé des symptômes et de l'heure du décès, Bian a déclaré qu'il pourrait aider le jeune homme à retrouver la vie. Le Seigneur a personnellement rencontré Bian à l'extérieur du palais et Bian lui a dit que son fils n'était pas mort, mais était dans le coma.

Bian Que a demandé à ses disciples d’affûter une aiguille et l’a utilisé pour stimuler les points d’acupuncture de l’homme. Au bout d’un moment, le fils du Seigneur se réveilla. Puis il a utilisé la méthode de la compresse chaude pour garder son corps au chaud et bientôt le jeune homme s'est assis. Bian a également ajusté son yin et son yang. Après avoir consommé la boisson médicale spécialement préparée par Bian Que pendant 20 jours, le fils du Seigneur recouvra la santé.
 

Bian Que a demandé à ses disciples d’affûter une aiguille et l’a utilisé pour stimuler les points d’acupuncture de son patient. (Imag : Maxpixel)
Bian Que a demandé à ses disciples d’affûter une aiguille et l’a utilisé pour stimuler les points d’acupuncture de son patient. (Image: Maxpixel)

Une opération à cœur ouvert effectuée par Bian Que a été enregistrée dans le texte taoïste Leizi. À cette époque, deux hommes nommés Lu Gongyi et Zhao Qiying étaient atteints de maladies et ont demandé à Bian de les aider. Bian a dit à Lu: «Ton esprit est fort, mais ton corps est faible; tu as des projets, mais tu n'es pas assez décisif pour les réaliser.» Il a dit à Zhao: «Ton cœur est faible, mais ton corps est très bon. Tu es trop têtu et n’a pas de projets d'avenir.» Il a ensuite dit à tous les deux: «Si vous échangiez vos cœurs, vos corps retrouveraient l'équilibre et votre souffrance disparaîtrait.»

Bian Que donna alors aux hommes un vin enivrant qui simula la mort pendant trois jours. Tandis qu'ils étaient sous les effets anesthésiques de cette concoction, il leur ouvra la poitrine pour révéler leur cœur, les échangea et ferma les cavités thoraciques. Ainsi, quand ils se réveillèrent, ils étaient en bonne santé et ne présentaient plus aucun symptôme pathologique.

Dans un autre cas, un homme nommé Qi Yuhou souffrait de lésions à l'intérieur de son corps, que Bian Que pouvait voir avec ses capacités. Malheureusement, Qi détestait les traitements, il a donc ignoré le diagnostic et les conseils de Bian. À la fin, Qi est mort de sa maladie.