Ce que la musique classique peut vous apporter

Le 17/12/2019
La musique classique pourrait améliorer notre humeur, réduire le stress et même vivifier le cerveau (Image: Shenyun.com)
La musique classique pourrait améliorer notre humeur, réduire le stress et même vivifier le cerveau. (Image : Shenyun.com)


«Pourquoi les gens assistent-ils à des concerts ?»

C’est une question que je posais souvent à mes parents quand j’étais petite. À l’époque, je ne comprenais pas pourquoi les gens payaient pour s’asseoir dans une pièce et regarder d’autres personnes s'asseoir sur une scène. Pourquoi les gens étaient-ils si enthousiastes concernant la musique ?

Ce n’est qu'après avoir assisté à mon premier concert d’orchestre symphonique que j’ai répondu à cette question. Dès le premier son du gong dans la salle, j’ai été emportée par la puissance qui résonnait dans l’air. C’était comme si l’orchestre tout entier se réveillait tout d’un coup sous la baguette du chef d’orchestre pour danser devant le public. Chaque instrument m’enchantait et m’envoûtait, ajoutant sa propre voix à cette magnifique étendue infinie de sons. Ce n’était plus un groupe de personnes assises sur la scène, c’était un ensemble d’artistes légendaires tissant un canevas magique à l’aide de la musique.

Cette nuit-là, je me suis sentie légère et rafraîchie, comme si j'avais gouté un soupçon de magie et que j’en avais ramené un peu à la maison avec moi. Mon esprit était positif et je me sentais très heureuse, bien longtemps après le concert. Était-ce dû à la puissance de la musique ?

En chinois, nous avons un dicton :  «樂先藥後» (yuè xiān yào hòu) ou «la musique avant la médecine». On pensait que la musique avait le pouvoir de guérir le cœur et d’enrichir l'esprit. Après plusieurs recherches, j’ai découvert que beaucoup de gens en Occident avaient aujourd’hui des théories similaires, pensant que la musique pouvait améliorer notre humeur, réduire le stress et même vivifier le cerveau. En fait, des études montrent que l’apprentissage d’un instrument peut même entraîner une augmentation du QI et de meilleurs résultats aux examens.

On pense que la musique à caractère positif contribue à élever l’esprit, tandis que la musique violente ou agressive est considérée comme étant dangereuse non seulement pour les humains mais aussi pour les plantes et les animaux. En 1973, une expérience a été menée, dans laquelle différents genres de musique ont été joués pour des plantes. En écoutant les œuvres de compositeurs comme Haydn, Beethoven ou Schubert, les plantes poussaient bien et sainement. Elles se penchaient même vers le son de la musique et se sont finalement enlacés autour des haut-parleurs. Cependant, quand les plantes entendaient de la musique rock, elles semblaient s’éloigner de la musique. Après deux semaines, les plantes sont mortes.

Au cours de l’été 1997, un garçon de 16 ans du nom de David Merrell a mérité les plus grands honneurs des Marines américains et de la CIA pour ses recherches sur les effets de la musique sur les souris.

David Merrell avait remarqué que plusieurs de ses amis écoutaient de la musique rock à l’école et se demandait si la musique avait un effet sur les capacités d’apprentissage. C’est ainsi que David a construit un labyrinthe dans son sous-sol et a enregistré combien de temps il fallait à 72 souris pour terminer le parcours. Par la suite, il a divisé les souris en trois groupes. Tous les jours, il jouait de la musique classique à un groupe, du rock à l’autre, et aucune musique au dernier groupe. À la fin de chaque semaine, il faisait parcourir le labyrinthe aux souris et chronométrait leur rendement. Après quatre semaines, David a obtenu des résultats assez stupéfiants.

Qua-t-il découvert ?

Au début, il fallait en moyenne 10 minutes aux souris pour parcourir le labyrinthe. Après plusieurs semaines de course dans le même labyrinthe, le groupe qui n’écoutait aucune musique a réussi à réduire son temps de parcours de cinq minutes, tandis que les souris qui écoutaient la musique classique se sont mystérieusement améliorées de huit minutes et demie.

Qu’est-il arrivé au dernier groupe ? Il s’avère que les souris qui écoutaient du heavy metal avaient 20 minutes de retard ! Selon David, ces souris trébuchaient bêtement dans le labyrinthe, semblaient ivres et confuses et étaient incapables de se rappeler ce qu’elles avaient appris auparavant.

Mais ce n’est pas tout.

David a admis que c’était la deuxième fois qu’il tentait cette expérience. Pourquoi ? La première fois, il avait gardé les souris ensemble au sein de leur groupe, chaque groupe dans une cage. Ce qui s'est passé ensuite dans la cage des souris qui écoutaient du hard rock était un spectacle digne du Colisée romain. Selon David, les souris sont devenues si agressives qu’elles se sont entretuées jusqu’à ce qu’une seule «souris gladiatrice» reste en vie.

La musique est-elle vraiment si puissante, ou est-ce un mythe ? C’est à vous de le découvrir. Si la musique positive a vraiment tous ces avantages, alors il n’y a aucun mal à essayer. Allez assister à un concert de musique classique. Et qui sait ? Vous entendrez peut-être beaucoup plus que juste de la musique.


Auteur : Xindi Cai, première danseuse de la compagnie Shen Yun

Source : https://fr.shenyunperformingarts.org