Innovation : Un Appareil Capable de Lire dans Vos Pensées

Par Vision Times
Le 21/01/2020
Des chercheurs au Japon ont mis au point un dispositif leur permettant de mesurer l'activité cérébrale et de la «décoder» en images. (Image : Capture d'écran / YouTube)
Des chercheurs au Japon ont mis au point un dispositif leur permettant de mesurer l’activité cérébrale et de la «décoder» en images. (Image : Capture d’écran / YouTube)
 

Imaginez vous placer un appareil sur votre tête, et observer toutes vos pensées prendre vie sous forme de visualisations sur un écran. Si cela vous semble relever de la science-fiction, vous serez peut-être choqué d’apprendre qu’un prototype d’un tel dispositif a déjà été créée au Japon.

Lire dans les pensées

Le dispositif, mis au point par des chercheurs de l’Université de Kyoto, utilise des réseaux de neurones pour lire dans la pensée des gens. Bien que la technologie existe depuis un certain temps, elle s’est limitée en grande partie à la déconstruction d’images à partir de formes et de pixels simples. Mais la nouvelle technique, appelée «Reconstruction d’images en profondeur à partir de l’activité du cerveau humain», permet aux chercheurs de décoder des images ayant plusieurs couches de structure et de couleur. Dans une étude qui a duré 10 mois, les chercheurs ont observé trois personnes visualisant des images de trois catégories différentes - formes géométriques artificielles, phénomènes naturels et alphabets.

Les participants ont visualisé les images pendant différents laps de temps. «L’activité cérébrale des spectateurs a été mesurée soit pendant qu’ils regardaient les images, soit après. Pour mesurer l’activité cérébrale après que les gens aient visualisé les images, on leur a simplement demandé de penser aux images qu’on leur avait montrées. L’activité enregistrée a ensuite été transmise à un réseau de neurones qui a «décodé» les données et les a utilisées pour générer ses propres interprétations des pensées des gens», selon le Singularity Hub.

Bien que le réseau neuronal ait été formé à partir d’images naturelles, il a pu reconstruire des formes artificielles. Cela signifie que le réseau a généré des images en mesurant réellement l’activité du cerveau et non en faisant correspondre l’activité à un échantillon existant. Le modèle a connu des moments difficiles lorsque les gens récupéraient des souvenirs d’images plutôt que de les voir en direct. Bien que la plupart des images reconstituées ne ressemblent que très peu à l’original, le potentiel de la technologie est indéniablement énorme.

 

La plupart des images reconstruites ne ressemblent que très peu à l'original. (Image : Capture d'écran / YouTube)
La plupart des images reconstruites ne ressemblent que très peu à l’original. (Image : Capture d’écran / YouTube)

 

«Alors que la précision de la technologie ne cesse de s’améliorer, les applications potentielles sont époustouflantes. La technologie de visualisation vous permettrait de dessiner des images ou de faire de l’art simplement en imaginant quelque chose, vos rêves pourraient être visualisés par un ordinateur, les hallucinations des patients psychiatriques pourraient être visualisées pour les aider dans leurs soins, et les interfaces cerveau-machine pourraient un jour permettre la communication avec l’imagerie ou les pensées», selon le CNBC.

De l’esprit à la parole

L’année dernière, un nouveau système mis au point par Edward Chang de l’Université de Californie, à San Francisco, a montré qu’il était possible de traduire des signaux cérébraux en paroles. Chang et ses collègues ont placé un réseau d’électrodes dans le cerveau des participants à l’étude. Les électrodes étaient placées dans la région du cerveau qui contrôle les mouvements.

 

Un nouveau système mis au point par Edward Chang de l'Université de Californie, à San Francisco, a montré qu'il était possible de traduire les signaux du cerveau en paroles. (Image : Capture d'écran / YouTube)
Un nouveau système mis au point par Edward Chang de l’Université de Californie, à San Francisco, a montré qu’il était possible de traduire les signaux du cerveau en paroles. (Image : Capture d’écran / YouTube)

 

Les chercheurs «ont travaillé avec cinq participants qui avaient des électrodes sur la surface de leur cortex moteur dans le cadre de leur traitement contre l’épilepsie. On a demandé à ces personnes de lire à haute voix 101 phrases - qui contenaient des mots et des phrases couvrant tous les sons en anglais - pendant que l’équipe enregistrait les signaux envoyés par le cortex moteur pendant la parole... l’équipe a formé un algorithme pour reproduire le son d’un mot prononcé à partir de la collecte des signaux envoyés aux lèvres, à la mâchoire et à la langue», selon le New Scientist.

Une fois que la technologie sera pleinement développée, elle sera d’une grande utilité pour les personnes souffrant de troubles de la parole. La technique peut non seulement reproduire les mots, mais aussi la musicalité de la voix qui donne une profondeur émotionnelle et une personnalité aux mots. Les personnes souffrant de troubles neurologiques comme la maladie d’Alzheimer, l’épilepsie et la maladie de Parkinson pourront également bénéficier de cette technologie.

 

Traduit par Fetty Adler

Version en anglais : Coming Soon: A Device That Can Read Your Mind