Consommer des fruits et légumes en toute sécurité

Par Vision Times
Le 11/01/2021
Veiller à éliminer les produits chimiques et la pollution des fruits et légumes pour une meilleure santé et une plus grande tranquillité d’esprit. (Image : pixabay / CC0 1.0)
Veiller à éliminer les produits chimiques et la pollution des fruits et légumes pour une meilleure santé et une plus grande tranquillité d’esprit. (Image : pixabay / CC0 1.0)
 

Avec les pesticides, les insecticides, les OGM, les engrais, les plastiques, la pollution de l’air et la pollution de l’eau, vous pouvez être amenés à vous demander : Est-ce que tout ce qui est comestible est sans danger ? Vers qui vous tourner pour obtenir de l’aide ? Nous vous suggérons 6 conseils avisés pour manger des fruits et légumes en toute sécurité. Il n’est cependant pas toujours possible ou abordable de cultiver ses propres fruits et légumes bio, d’élever des poulets en liberté et de s’approvisionner en eau à partir de sa propre source.

Conseil 1 : Il est plus approprié de nettoyer les fruits et légumes à l’eau courante que de les laisser tremper dans l’eau

Les pesticides se trouvent souvent à la surface des fruits et légumes.  Il n’est pas facile de les dissoudre en les immergeant dans l’eau et un trempage trop long risque également de dissoudre les vitamines hydrosolubles des fruits et légumes. C’est pourquoi les experts en pesticides recommandent de laver énergiquement les fruits et les légumes sous l’eau du robinet, afin d’éliminer plus sûrement les pesticides en surface.

Conseil n°2 : avant de laver certains légumes, assure-vous de couper les extrémités, afin d’éliminer les zones difficiles à nettoyer

Dans un souci de santé, il est préférable de supprimer les parties des légumes difficiles à nettoyer, comme pour les poivrons, avant de les rincer. Il est également recommandé de nettoyer les fruits à peau comme les bananes, avant de les peler pour les consommer, sinon les pesticides présents sur la peau des bananes peuvent se retrouver sur les mains et augmenter les risques de contamination.

Conseil n°3 : Il est conseillé de conserver les fruits et les légumes dans un endroit où l’air circule bien, pendant quelques jours, afin de faciliter la décomposition des pesticides

 

Attendre quelques jours avant de consommer les fruits et les légumes laissera aux pesticides le temps de se décomposer davantage. (Image :  congerdesign / pixabay)
Attendre quelques jours avant de consommer les fruits et les légumes laissera aux pesticides le temps de se décomposer davantage. (Image :  congerdesign / pixabay)
 

La plupart des pesticides ayant été pulvérisés quelques jours auparavant, seront décomposés par les enzymes des fruits et des légumes. Il est donc recommandé d’attendre quelques jours avant de les consommer.

L’activité des fruits et légumes conservés au réfrigérateur sera réduite à 10 % par rapport à l’activité normale, car le froid inhibe l’activité des enzymes susceptibles de décomposer les résidus de pesticides.

Toutefois, cette méthode de conservation ne s’applique qu’aux fruits et légumes non périssables, comme les concombres, les radis, le chou, les patates douces, les tomates, les oignons, etc.

Conseil n°4 : la cuisson permet non seulement de stériliser les aliments mais aussi d’éliminer les résidus de pesticides

 

La cuisson des fruits et des légumes permet d’éliminer les résidus de pesticides. (Image : Vlad Vasnetsov / Pixabay)
La cuisson des fruits et des légumes permet d’éliminer les résidus de pesticides. (Image : Vlad Vasnetsov / Pixabay)
 

La cuisson peut entraîner le réchauffement, la décomposition et l’évaporation des pesticides résiduels, ou leur dissolution dans une eau additionnée d’huile. Plus le temps de cuisson est long, plus la température est élevée et plus l’effet d’élimination des résidus de pesticides est important.

Conseil n°5 : Le générateur d’ozone est efficace, mais doit être utilisé dans un endroit bien ventilé

L’exposition à l’ozone (O3) peut provoquer une fibrose pulmonaire. L’utilisation d’une machine à ozone pour nettoyer les fruits et légumes doit se faire dans un environnement bien ventilé, ou même uniquement à l’extérieur. Assurez-vous de ne pas générer une accumulation d’ozone qui pourrait s’avérer néfaste. Les purificateurs d’air à ions négatifs émettent également de l’ozone, qui peut être nocif pour l’être humain.

Conseil n°6 : Ajouter du sel à l’eau pour nettoyer les fruits et légumes ne serait pas efficace

 

Ajouter du sel à l’eau pour nettoyer les fruits et légumes ne serait pas efficace. (Image : Philipp Kleindienst / Pixabay)
Ajouter du sel à l’eau pour nettoyer les fruits et légumes ne serait pas efficace. (Image : Philipp Kleindienst / Pixabay)
 

On entend souvent dire que le fait d’ajouter du sel à l’eau pour nettoyer les fruits et les légumes permet d’éliminer les pesticides, cependant des études ont montré qu’il y a moins de pesticides éliminés avec l’eau salée qu’avec l’eau naturelle.


Traduit par Fetty Adler

Version en anglais : 6 Tips for Eating Fruits and Vegetables With Peace of Mind

Traduit du chinois par Yi Ming