Press "Enter" to skip to content

Voyage. Visite d’un jardin à Taïwan

INSPIRATION > Voyage

Le jardin d’un temple propose des paysages rocheux à couper le souffle

La forêt de stalactites du temple Dazhishan Xuankong, dans la ville de Tainan à Taïwan. (Image : avec l’aimable autorisation du temple Dazhishan Xuankong)
 

Niché dans la campagne près du réservoir de Zengwen dans le district de Nanxi, au sud de la ville de Tainan, région sud de Taïwan, se trouve un magnifique jardin affilié à un temple bouddhiste, Dazhishan Xuankong. Avec un jardin à couper le souffle, le temple a été classé premier parmi les 100 plus beaux sites religieux de Taïwan dans un sondage en ligne réalisé par le ministère de l’Intérieur en novembre 2013.

La pierre de Lingbi originale à l’entrée du Trail of Life. (Image : Billy Shyu / Vision Times)
La pierre de Lingbi originale à l’entrée du Trail of Life. (Image : Billy Shyu / Vision Times)
 

Le sentier de la vie

Couvrant une superficie d’environ 3 hectares (7,4 acres), le temple est connu pour son « Sentier de la vie » (生命 之 路), un chemin sinueux de plus de 300 mètres entouré de paysages époustouflants. A l’entrée du sentier se trouve la pierre Lingbi,(pierre noire à inclusions orange et fines veines de blanc d’une beauté puissante) qui a une forme originale, et offre un accueil chaleureux aux visiteurs. Les visiteurs devront peut-être se contorsionner ou baisser la tête pour passer par le trou dans la pierre avant d’explorer le sentier.

Le sentier de la vie au temple Dazhishan Xuankong. (Image : avec l’aimable autorisation du temple Dazhishan Xuankong)
Le sentier de la vie au temple Dazhishan Xuankong. (Image : avec l’aimable autorisation du temple Dazhishan Xuankong)
 

Le « Sentier de la vie » prétend être le plus long du genre à Taïwan Il présente une grande exposition d’art en plein air comprenant une variété de fossiles d’arbres, de colonnes de calcaire, de statues et de nombreux autres types de pierres, ainsi que de splendides pins blancs de Taïwan et de vieux pins entrelacés.

La Pierre sacrée de Bouddha

Au centre du temple se trouve la pierre sacrée de Bouddha, un rocher calcaire de 152 tonnes d’une longueur de 10,4 mètres, d’une hauteur de 4,7 mètres et d’une profondeur de 1,2 mètre. Il est originaire du comté de Hualien à l’est de Taiwan et il est le plus grand du genre à Taiwan.

La pierre sacrée de Bouddha et le soutra du cœur au temple Dazhishan Xuankong. (Image : avec l’aimable autorisation du temple Dazhishan Xuankong)
La pierre sacrée de Bouddha et le soutra du cœur au temple Dazhishan Xuankong. (Image : avec l’aimable autorisation du temple Dazhishan Xuankong)
 

Les plus grandes pierres Lingbi de Taiwan

Il y a trois pierres massives Lingbi (靈璧石) exposées dans le jardin, pesant respectivement 173, 165 et 98 tonnes. Deux d’entre elles ont été érigées à l’entrée du temple et la troisième est placée dans le jardin de Bodhi.

Un ancien rocher étonnant dans le jardin du temple Dazhishan Xuankong. (Image : Billy Shyu / Vision Times)
Un ancien rocher étonnant dans le jardin du temple Dazhishan Xuankong. (Image : Billy Shyu / Vision Times)
 

Originaire du comté de Lingbi, dans la province chinoise d’Anhui, la pierre Lingbi est considérée comme la plus remarquable parmi les quatre types de pierre les plus appréciées des Chinois.

Un ancien rocher étonnant dans le jardin du temple Dazhishan Xuankong. (Image : Julia Fu / Vision Times)
Un ancien rocher étonnant dans le jardin du temple Dazhishan Xuankong. (Image : Julia Fu / Vision Times)
 

Du bois pétrifié vieux de 100 millions d’années

Il existe de nombreuses expositions de bois pétrifié majestueux (樹 化石), qui datent 
d’environ 100 à 200 millions d’années. On dit que le bois pétrifié a le pouvoir de protéger les gens contre les mauvais esprits.

Il existe de nombreuses expositions de bois pétrifié au temple Dazhishan Xuankong. (Image : Billy Shyu / Vision Times)
Il existe de nombreuses expositions de bois pétrifié au temple Dazhishan Xuankong. (Image : Billy Shyu / Vision Times)
 

En raison de sa rareté, le Myanmar (ex-Birmanie) a interdit l’extraction et l’exportation de bois pétrifié depuis 2006, et ce précieux fossile a été proposé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Il existe une grande variété de pierres aux formes étranges dispersées dans le jardin. (Image : Billy Shyu / Vision Times)
Il existe une grande variété de pierres aux formes étranges dispersées dans le jardin. (Image : Billy Shyu / Vision Times)
 

Forêt de stalactites

L’un des sites les plus étonnants du temple est celui des précieuses stalactites vieilles de 5000 ans dressées dans le jardin pittoresque. Il y a 11 stalactites de différentes tailles dans l’enceinte du temple, et la plupart d’entre elles sont si massives qu’elles ressemblent à des gratte-ciels.

Il y a 11 stalactites de différentes tailles dans l’enceinte du temple. (Image : avec l’aimable autorisation du temple Dazhishan Xuankong)
Il y a 11 stalactites de différentes tailles dans l’enceinte du temple. (Image : avec l’aimable autorisation du temple Dazhishan Xuankong)
 

D’autres pierres et statues

Il existe une grande variété de roches et de statues aux formes étranges, dispersées dans le jardin, dont la statue de tête de Bouddha millénaire de Chine, qui donne au jardin une ambiance paisible et digne.

Il y a de nombreuses pierres étonnantes dans le jardin du temple Dazhishan Xuankong. (Image: avec l’aimable autorisation du temple Dazhishan Xuankong)
Il y a de nombreuses pierres étonnantes dans le jardin du temple Dazhishan Xuankong. (Image: avec l’aimable autorisation du temple Dazhishan Xuankong)
 

Le Pont suspendu de Yongsing

Le jardin du temple Dazhishan Xuankong est également un endroit idéal pour admirer le pont suspendu de Yongsing de 500 mètres de long, qui est le pont le plus long au sud de Taiwan. Avec sa couleur violette flatteuse, le pont est magnifique et il est l’une des attractions touristiques les plus populaires de Tainan.

 Le pont suspendu de Yongsing, près du temple Dazhishan Xuankong. (Image : Billy Shyu / Vision Times)
Le pont suspendu de Yongsing, près du temple Dazhishan Xuankong. (Image : Billy Shyu / Vision Times)

 

 

Rédacteur Clara Chen