Proverbe chinois : Trois glands le matin et quatre le soir

Par Vision Times
Le 30/03/2019
Les singes s'amusent, peint par l’empereur Xuanzong de la dynastie de Ming (1368-1644). (lmage : Musée national du Palais, Taipei / @CC BY 4.0)
Les singes s'amusent, peint par l’empereur Xuanzong de la dynastie de Ming (1368-1644). (lmage : Musée national du Palais, Taipei / @CC BY 4.0)
 

Le proverbe « Trois glands le matin et quatre le soir » (朝三暮四,pinyin : zhāo sān mù sì) tire son origine d’une allégorie du philosophe chinois Tchouang-tseu (庄子, pinyin : zhuāng zǐ) du IVe siècle av. J.-C..  

Un éleveur de singes proposa à ses singes : « Je vous donne trois glands le matin et quatre le soir, qu’en pensez-vous ? » Les singes furent mécontents de cette proposition. Alors l’éleveur leur dit : « Dans ce cas, je vous en donne quatre le matin, et trois le soir. » A ces mots, les singes furent ravis. 

En réalité, le nombre total des glands que les singes pouvaient recevoir restait le même, mais l’éleveur réussit quand-même à les duper  par une simple manipulation, leur faisant croire qu’ils avaient gagné. 

Aujourd’hui, la signification de cette expression a un peu dérivé, elle est employée pour décrire quelqu’un qui change d’avis tout le temps. 

 

Traduit par Caroline Daix