Press "Enter" to skip to content

Tradition. Les cinq couleurs de la culture traditionnelle chinoise

CHINE ANCIENNE > Tradition

La culture traditionnelle chinoise chérit cinq couleurs, pas seulement le rouge

Les artefacts chinois anciens tels que les vêtements, la peinture et les bijoux présentent des couleurs riches. Les Chinois traditionnels croient que tout dans l’univers est composé des cinq éléments de base que sont « le Métal, le Bois, l’Eau, le Feu et la Terre ». Les cinq éléments sont omniprésents, se renforcent mutuellement, sont cycliques et sans fin, constituant un monde prospère. Chacun de ces éléments est lié à une couleur spécifique. Ce sont les cinq couleurs primaires de la culture chinoise. Lorsqu’ils sont en harmonie les uns avec les autres, ils peuvent produire de nombreuses couleurs exquises.

Le cyan, le rouge, le blanc, le noir et le jaune sont les couleurs primaires traditionnelles en Chine. Dans les temps anciens, elles étaient considérées comme nobles et étaient honorées et privilégiées par rapport aux couleurs secondaires et tertiaires. Concernant les vêtements traditionnels en particulier, les couleurs étaient un indicateur important de l’identité et du statut social. Les cinq couleurs traditionnelles sont comme un langage, exprimant la façon dont les anciens Chinois considéraient le monde.

Contrairement à la perception moderne, par exemple l’utilisation excessive de la couleur rouge par le Parti communiste chinois (PCC) dans sa propagande nationaliste, le rouge n’est pas la seule couleur orthodoxe en Chine. Ici, nous pouvons voir comment les autres couleurs étaient appréciées par le passé.

Les cinq couleurs de la culture traditionnelle chinoise
Le cyan, le rouge, le blanc, le noir et le jaune sont les couleurs primaires traditionnelles en Chine. (Image : Parnasse / Wikimedia / CC BY-SA 3.0) 

Cyan

Des cinq éléments, le cyan correspond au Bois, symbolisant la couleur des plantes à mesure qu’elles germent et poussent. Un dicton chinois populaire dit : « Le cyan dérive du bleu mais est plus fort que le bleu. » Le cyan a une signification profonde dans la société chinoise ancienne, exprimant force, espoir, simplicité et solennité. Lorsqu’il est en harmonie, il confère une nature décisive, tandis que la colère et la frustration résultent d’un déséquilibre.

Le cyan est souvent utilisé dans les artefacts et les vêtements traditionnels. En tant que couleur de la nature, il est couramment utilisé dans les paysages à l’aquarelle et la fabrication de la belle porcelaine.

Rouge

La couleur rouge correspond à l’élément Feu, pur et inaltéré. Évoquant la joie, elle est considérée comme la couleur du soleil, brillante et chaude. Elle symbolise les aspects importants liés au feu, tel le cœur humain, accompagné de la sensibilité du caractère.

Pendant la dynastie Zhou, les empereurs, considérés comme des Fils du Ciel, étaient vêtus de rouge pur, indiquant le rang le plus élevé, tandis que les seigneurs portaient du rouge jaunâtre.

Ces derniers temps, le rouge est devenu un symbole du PCC avec son drapeau rouge sang, mais la signification de cette couleur est loin de celle de la tradition.

Jaune

Le jaune correspond à l’élément Terre : ouvert, riche et glorieux. Il symbolise la dignité et la richesse. L’estomac et la rate, associés à l’empathie et à l’action sur les idées relèvent de la couleur jaune. L’émotion principale est l’inquiétude.

Comme la théorie des cinq éléments et les principes du Yin et du Yang suivent la vertu de la terre, la couleur jaune a toujours été vénérée. Elle était même digne d’un des Trois Souverains de Chine et de Huangdi aussi connu sous le nom de l’Empereur Jaune. 
La dynastie Tang a désigné le jaune comme couleur impériale. Le rouge et le jaune sont alors devenus les couleurs réservées aux vêtements de l’empereur.

Blanc

Le blanc correspond à l’élément Métal. L’idéogramme du blanc a été formé à l’origine en ajoutant le mot « entrer » au mot « deux ». Dans les temps anciens, le caractère « (deux) » symbolisait l’espace entre le ciel et la terre, et « 入 (entrer) » provient de la lumière du soleil pénétrant entre le ciel et la terre. En combinant les deux, « 白(blanc) » est une image de la lumière du soleil placée entre le ciel et la terre.

Si le concept semble simple, il est en réalité très vaste. Ce n’est qu’en prenant beaucoup de recul et en regardant la terre d’un point de vue macroscopique que l’on saisit le caractère « 白 ». Contenant l’émotion de la tristesse, la connotation qu’il renferme est profonde et large.

La dynastie Shang vénérait le blanc, l’utilisant pour des événements majeurs et dans les affaires militaires. Les carapaces de tortues blanches étaient utilisées pour la divination.

Noir

Le noir correspond à l’élément Eau et à l’émotion de la peur. Observant que le charbon de bois noir se formait après un incendie, les anciens Chinois ont créé le caractère 黑 (noir) en combinant les radicaux 灬(feu) et 土(terre).

Sous la dynastie Qin, le noir est devenu la couleur principale des vêtements. L’empereur était souvent vêtu d’un vêtement supérieur noir avec un vêtement inférieur cramoisi.

Les cinq couleurs de la culture traditionnelle chinoise
Un portrait du fonctionnaire chinois Jiang Shunfu (1453-1504), de la dynastie Ming, aujourd’hui au musée de Nanjing. L’ornement de deux grues sur sa poitrine est un « insigne de rang » qui indique qu’il était un fonctionnaire civil du sixième rang, voir la page 282 de l’édition de poche de Cambridge Illustrated History of China de Patricia Ebrey. (Image : Wikimedia / Domaine publique)

Équilibrer les éléments

Alors que chacun des cinq éléments correspond à une couleur de base, ils correspondent également à un organe principal du corps humain. Ainsi, en observant des changements subtils de la couleur de la peau, ou bien même des préférences de couleur, on peut mieux comprendre la cause des problèmes de santé. Les traiter est juste question d’équilibre.

La médecine traditionnelle appelle à trouver la cause profonde de la maladie plutôt que de simplement traiter les symptômes. S’il est confirmé que le problème provient de l’excès d’un élément, son élément de contrôle est appliqué. De même, lorsqu’un élément s’avère faible, il peut être renforcé par son élément de support.

Par exemple, disons que vous aimez la couleur verte et que vous vous en entourez. Cette couleur correspond à l’élément Bois, et le principal organe qu’elle affecte est le foie. En investiguant un peu plus nous constatons que le trait de caractère correspondant est la planification et la prise en charge. Peut-être avez-vous une nature contrôlante. Pour maintenir l’équilibre et ainsi harmoniser le corps, vous pouvez introduire davantage d’élément Métal (blanc) dans votre vie.

Si les détails et la théorie des cinq éléments semblent complexes, l’essence est pourtant simple. Tout est lié et un seul élément en déséquilibre affectera l’ensemble. Pour maintenir un esprit et un corps sains, nous devons rechercher l’harmonie dans tous les aspects de notre vie. Une alimentation équilibrée, un mode de vie sain et un environnement coloré contribueront tous à atteindre cet objectif.

Rédacteur Gabriel Olamsaint

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.