Respect et bienséance au Japon…

Par Vision Times
Le 19/03/2020
Le Japon séduit les personnes du monde entier par sa culture et ses traditions caractéristiques. (Image : pixabay / CC0 1.0)
Le Japon séduit les personnes du monde entier par sa culture et ses traditions caractéristiques. (Image : pixabay / CC0 1.0)
 

Le Japon, nation insulaire pleine de merveilles et de promesses pour ses visiteurs, séduit les personnes du monde entier par sa culture et ses traditions caractéristiques. Mais avant de vous envoler pour ce merveilleux pays asiatique, vous devrez connaître ses coutumes et ses traditions uniques et intéressantes.

Il existe par exemple, un angle approprié pour saluer, en s’inclinant dans diverses situations, des règles de bienséance lorsqu’on se rend dans un onsen, ainsi que des convenances à suivre concernant le pourboire à verser aux travailleurs japonais. Ne vous inquiétez pas ! Les coutumes japonaises sont très faciles à suivre ! Voici les plus importantes à connaître avant de vous rendre au Japon.

Proscrire le pourboire dans un restaurant japonais

Après le repas, il est couramment convenu pour les Occidentaux de donner un pourboire aux serveurs du restaurant. Bien que cela parte d’un bon sentiment, cela est considéré comme une véritable insulte au Japon. Évitez de verser un pourboire dans les restaurants ainsi qu’aux chauffeurs de taxi, aux personnes fournissant des prestations de services ou aux autres travailleurs japonais. Ainsi, vous vous épargnerez, à vous, ainsi qu’aux habitants, une situation embarrassante en public. N’oubliez pas qu’au Japon, il vous suffit de payer le prix indiqué. Il n’y a jamais de supplément.

Les règles à respecter dans les onsens

Le Japon est reconnu pour ses bains thermaux : onsen (littéralement sources chaudes).  Le grand public les utilise. Aussi, tout le monde respecte quelques règles simples. Avant d’énoncer ces règles du onsen, il faut savoir que les personnes tatouées sont bannies de certaines sources thermales japonaises. Cela s’explique par le simple fait que les personnes tatouées étaient considérées comme des criminels ou yakuza. N’oubliez pas qu’il ne s’agit pas d’une attaque personnelle à votre encontre, mais que c’est juste une mesure de précaution pour le bien-être du grand public.

 

Le Japon est reconnu pour ses sources d’eau chaude. (Image : pixabay / CC0 1.0)
Le Japon est reconnu pour ses sources d'eau chaude. (Image : pixabay / CC0 1.0)
 

Tout d’abord, disposez vos affaires dans le casier prévu à cet effet. Il est recommandé d’apporter son savon, car certains onsens n’en fournissent pas. Avant de prendre un bain, assurez-vous de vous laver une première fois soigneusement sous la douche. Par ailleurs, il faut savoir que l’entrée présentant des rideaux mi-longs de couleur rouge est réservée aux femmes, tandis que la couleur bleue est réservée aux hommes. Enfin, n’éclaboussez pas les autres dans l’eau. Les gens viennent ici pour prendre un bain apaisant, pas pour s’ébattre.

Ojigi : l’art du salut japonais

Les Japonais sont connus pour l’importance accordée au respect. C’est ce que traduit parfaitement l’ojigi, qui signifie simplement «arc». En fait, il existe différents types de salut au Japon selon la situation.

Le premier est l’Eshaku, un salut, avec une inclinaison d’environ 15 degrés généralement utilisé pour saluer et remercier. Le deuxième est le Kerei, un salut dont l’inclinaison est de près de 30 degrés face à des personnes de statut supérieur. Le Kerei est également utilisé pour saluer des partenaires commerciaux potentiels. Le Saikeirei, soit le troisième type, est la forme d’inclinaison la plus élevée au Japon. Le Saikeirei a une inclinaison d’environ 45 degrés, et est utilisé pour présenter des excuses ou pour montrer du respect face à une personne de très haut rang. Le dernier type de salut : le dogeza, est le moins utilisé par les Japonais. Il est utilisé uniquement pour les situations les plus graves et les plus terribles. Le dogeza s’effectue en s’agenouillant, la tête touchant le sol.

Le salut est important dans la culture japonaise. Veillez à utiliser le salut approprié à chaque situation.

Se déchausser

 

Au Japon, il est obligatoire de se déchausser à l’intérieur d’une maison. (Image : needpix / CC0 1.0)
Au Japon, il est obligatoire de se déchausser à l'intérieur d'une maison. (Image : needpix / CC0 1.0)
 

Dans la plupart des pays, se déchausser en pénétrant dans une maison est une question de choix personnel. Mais pas au Japon. Il est obligatoire de se déchausser à l’intérieur d’une maison. Une résidence japonaise typique dispose d’un espace avant l’entrée, appelé genkan. C’est là que vous enlevez et rangez vos chaussures. Vous chaussez alors des pantoufles à l’intérieur de la maison, sauf dans les pièces où se trouvent des tatamis ou de la moquette. Si vous voyez une paire de pantoufles spécifiquement destinée aux toilettes, veillez à échanger la paire que vous portez avant d’aller aux toilettes.

Cela semble peut-être, un peu trop pour un étranger de s’habituer aux coutumes japonaises, mais comme les Japonais mettent l’accent sur le respect, vous devez faire de même en respectant leurs coutumes…


Traduit par Swanne

Version en anglais : Don’t Travel to Japan Without Learning These Customs