Le maïs : une alternative au riz, bénéfique pour la santé

Par Vision Times
Le 10/09/2020
Le maïs a une valeur nutritionnelle élevée et peut aider à prévenir les maladies coronariennes, l'obésité et les calculs biliaires.(Image : pexels / CC0 1.0)
Le maïs a une valeur nutritionnelle élevée et peut aider à prévenir les maladies coronariennes, l'obésité et les calculs biliaires.(Image : pexels / CC0 1.0)
 

Depuis l'Antiquité jusqu'à nos jours, de nombreuses personnes, aussi bien les empereurs, les généraux, que les gens ordinaires, ont aimé manger du maïs. Le maïs a une valeur nutritionnelle élevée et peut aider à prévenir les maladies coronariennes, l'obésité et les calculs biliaires.

La valeur nutritionnelle du maïs

Selon des documents historiques, l'empereur Zhengde de la dynastie Ming, alors qu’il s’était éloigné de son palais, et poussé par la faim, est entré dans une ferme pour demander à manger. Le fermier lui a offert un savoureux bol de riz au maïs. Après avoir mangé, l’empereur a demandé au fermier quels étaient les ingrédients dans le bol. Le fermier lui aurait répondu : « du riz perlé ».

La teneur en vitamines du maïs est très élevée, elle est de 5 à 10 fois supérieure à celle du riz et du blé. Le maïs est riche en cellulose,  une fibre alimentaire qui facilite la digestion, accélère l’élimination, prévient la constipation et réduit le taux de lipides sanguins. La consommation de maïs peut également stimuler l'appétit chez les enfants, les personnes âgées et les convalescents.

 

La teneur en vitamines du maïs est très élevée, elle est de 5 à 10 fois supérieure à celle du riz et du blé. (Image : pixabay / CC0 1.0)
La teneur en vitamines du maïs est très élevée, elle est de 5 à 10 fois supérieure à celle du riz et du blé. (Image : pixabay CC0 1.0)
 

Comment déguster le maïs ? Certaines personnes aiment le manger après l'avoir fait bouillir ou cuire à la vapeur, mais d'autres le préfèrent sous forme de porridge. Pour les personnes âgées, les enfants et les malades, il est préférable de consommer de la farine de maïs sous forme de gruau. Vous pouvez aussi préparer du maïs frais sauté, que vous servirez accompagné de crevettes et de concombre, pour obtenir une saveur unique. Le maïs peut également être consommé sous forme de farine, ajouté à de la farine de blé ou de soja, puis cuit à la vapeur pour en faire des gâteaux, du pain de maïs et différents desserts.

Les « soies » de maïs

La plupart des gens consomment uniquement l’épi du maïs et jettent les soies (ou barbe de maïs) qui émergent de l'épi. Cependant, ces soies de maïs sont un excellent remède en cas de miction insuffisante, de jaunisse, de cholécystite, de calculs biliaires, d'hypertension, de diabète, de troubles de la lactation et de néphrite chronique.

Le thé de soies de maïs

Préparation :

  • Utilisez 50 grammes de soies de maïs
  • Rincer deux fois à l'eau claire
  • Mettez dans une tasse
  • Infuser à l'eau bouillante
  • Couvrez pendant quelques minutes
  • Servir comme un thé

Bouillon de porc et soies de maïs

Rincez 30 grammes de soies de maïs à l'eau propre. Ajoutez 150 grammes d’abats de porc et faites bouillir pendant 40 minutes. Ajoutez l’assaisonnement approprié selon vos goûts et buvez le bouillon ainsi obtenu, deux fois par jour. Un traitement de dix jours est conseillé.


Traduit par Fetty Adler

Version en anglais : Corn: The Rice Alternative With Many Health Benefits

Traduit du chinois par Joseph Wu