L'éducateur chinois qui a touché le monde

Texte français: Lia
Le 28/07/2019

Wu Qi (Wu Xun) est né en 1838 pendant la dynastie Qing dans le canton de Liulin, province du Shandong, en Chine. Wu Qi montra un vif intérêt pour la lecture dès sa plus tendre enfance. Mais sa famille était trop pauvre pour lui acheter des livres. À la mort de son père, alors qu’il avait 8 ans, la famille tomba dans la misère.

 
Une scène de la dynastie Qing (Image: Epoch Times)
Une scène de la dynastie Qing (Image: domaine public)
 

Après la mort de son père, Wu Qi accompagnait souvent sa mère qui s’en allait mendier. À l'âge de 15 ans, Wu Qi partit travailler pour un membre de sa famille. Il mettait du cœur à l’ouvrage, travaillait diligemment chaque jour. En retour, il était battu régulièrement et ne recevait aucun salaire.

Deux ans plus tard, le riche propriétaire Li Yusheng l’engagea. Un salaire annuel lui fut promis. Un jour, Wu Qi voulut rapporter de l’argent à sa mère. Li Yusheng croyait pouvoir le tromper, le pensant illettré: il sortit un faux livre de compte. Il affirma alors: «Vous avez déjà pris un peu d’argent un jour du mois, puis encore une fois un autre jour ce mois-ci. Vous n’avez plus rien.» En état de choc, pris d’une colère noire, Wu Qi réclama son dû. Li Yusheng le fit battre très violemment par d’autres serviteurs, puis le jeta dehors.

Wu Qi s’endormit dans un temple en ruine. Trois jours plus tard, il semblait devenir fou et répétait: «Mieux vaut mendier que travailler. Je suis un mendiant, mais un jour, je construirai une école Yi (une école gratuite)». Il avait 21 ans, désormais vagabond.

Wu Qi mendiait pour avoir de la nourriture et travaillait pour gagner de l’argent afin de construire une école Yi. En échange d’un peu d’argent, il s’agenouillait pour permettre aux enfants de rouler sur son dos. Il mangeait même des scorpions, des serpents, ou des briques. Quand il obtenait de la nourriture de qualité, il la vendait et disait: «Peu importe de bien manger, construire l’école Yi est de la plus haute importance». Il n’avait de cesse de prononcer les mots «école Yi», de sorte que tout le monde finit par le surnommer Monsieur «école Yi».
 

Wu Qi s’endormit dans un temple en ruine. (Image: Capture / YouTube)
Wu Qi s’endormit dans un temple en ruine. (Image: Capture / YouTube)

À 31 ans, il avait économisé assez d'argent. Il voulut placer son argent, et demanda à un homme, Lou Junling, de gérer cet argent pour lui. Cependant, Lou Junling était réticent: il se trouvait face à un mendiant.

Wu Qi s’agenouilla à l’entrée de la maison de Lou Junling un jour et une nuit entière, jusqu’à ce que Lou accepte. Fort du succès des placements, Wu Qi voulut travailler encore plus pour gagner davantage. Il n’avait que faire de sa dignité, seul comptait son objectif, mais il était parfois pris de grands élans de générosité.

En 1875, une grave sécheresse causa la mort de nombreuses personnes. Wu Qi  puisa dans ses économies pour acheter environ 4000 kilos de sorgho et les offrir aux personnes touchées.

Wu Qi avait de plus en plus d’argent, mais Lou Junling ne put l’aider à construire l’école. En 1886, Wu Qi remit tout son argent à un autre homme, Yang Shifang, pour atteindre son objectif. En 1887, deux riches propriétaires du canton de Liulin lui firent don d'une terre pour l'aider à réaliser son rêve. Cet hiver-là, la première école de Wu fut construite. Il avait mendié de 21 à 50 ans pour voir ce jour arriver.

Wu Qi utilisa la rente de la propriété élevée à 15 acres pour payer les affaires courantes de l’école. Il invita deux érudits reconnus officiellement – Cui Wei et Gu Zhongan – à devenir enseignants. L'école comptait plus de 50 élèves répartis dans deux classes.

Un jour, Wu Qi découvrit que les élèves étaient arrivés mais l'enseignant Cui Wei n'était pas entré dans la salle de classe. Il entra dans la chambre de Cui Wei et, les larmes aux yeux, s’agenouilla devant son lit. Cui Wei se réveilla, honteux, et n’arriva plus jamais en retard.

 
 Wu Qi avait de plus en plus d’argent, mais Lou Junling ne put l’aider à construire l’école. (Image : Pixabay)
Wu Qi avait de plus en plus d’argent, mais Lou Junling ne put l’aider à construire l’école. (Image : Pixabay)
 

Parfois, quand il voyait que les élèves ne faisaient pas preuve de diligence dans la classe ou qu’ils étaient absents, il se prosternait devant eux et les persuadait les larmes aux yeux: «Si vous n'étudiez pas sérieusement, comment pourrez-vous regarder votre père en face. Si vous n'étudiez pas de tout cœur, la honte vous submergera et vous n’oserez plus regarder votre mère.»

En 1890, Wu Qi fonda la deuxième école Yi. Le gouverneur du Shandong, Zhang Yao, apprécia l’oeuvre de Wu Qi et accorda aux deux écoles Yi une exonération fiscale. En outre, Zhang Yao fit don de 200 pièces d'argent aux écoles et attribua à Wu Qi le nouveau nom de Wu Xun.

Au printemps 1896, Wu Xun fonda la troisième école Yi, actuellement connue sous le nom d'école primaire expérimentale Wu Xun dans la ville de Linqing, province du Shandong. En avril 1896, Wu Xun, âgé de 59 ans, tomba malade. Il s’allongea sur l’attique de l’école et sourit en entendant les lectures des élèves. Le 23 avril, Wu Xun quitta ce monde le sourire aux lèvres.

Dix ans plus tard, le tribunal de Qing inscrivit les actions de Wu Xun au Musée national de l’histoire et lui construisit un mémorial, l’appelant «mendiant juste».

Les écoles Yi de Wu Xun ont également été reconnues à l’étranger. Le dictionnaire mondial de l’éducation l’inclut et le qualifie d’«éducateur silencieux» ou «éducateur civil».