Dynastie Ming : Des murs résistants construits avec du riz gluant

Par Vision Times
Le 25/06/2020
L’ancienne ville de Songpan fondée sous la dynastie Ming (1368 – 1644) a une porte  très solide, cimentée avec du riz gluant. (Image : 鵬智 Bird 賴 Lai / Flickr)
L’ancienne ville de Songpan fondée sous la dynastie Ming (1368 – 1644) a une porte très solide, cimentée avec du riz gluant. (Image : 鵬智 Bird 賴 Lai / Flickr)
 

Pour les anciens bâtiments, on ne disposait pas, à l’époque, de ciment alors on utilisait à la place différentes compositions bouillies, en particulier pour coller les briques entre elles et construire une muraille solide. Au nord-ouest de la ville Sichuan, il y a une célèbre ville antique dont l’un des matériaux de construction utilisé fut le riz gluant. C’est la ville dorée de Tangchi encore intacte après des centaines d’années.

L’ancienne ville est entourée de montagnes et dispose d’un mur d’enceinte d’une longueur totale de 6,2 km, 12,5 mètres de hauteur et plus de 12 mètres d’épaisseur. Chaque brique pèse 30 kg. La longueur, la hauteur, l’épaisseur des murs, ainsi que les sculptures attenantes, en font un des ouvrages de ce type les plus remarquables de Chine.

L’ancienne ville de Songpan fondée sous la dynastie Ming (1368 – 1644) est située dans la partie nord-ouest du Sichuan et a toujours été un champ de bataille très disputé. L’ancienne ville a sept entrées : la porte de l’Est (Haji Yang), la porte du Sud (Yanfeng), la porte de l’Ouest (Weiyuan), le Nord (Zhenqiang), la porte de Sud-Ouest « Little West Gate », à l’extérieur de la ville, l’une en direction du Est-Ouest appelé « Linjiang » et celle du Nord-Sud appelée « Fuqing ». Le socle de porte en pierre ouvre une vue sur une variété de motifs sculptés, unique et originale. La ville antique ressemble à un mur de cuivre, avec comme matériaux de construction utilisés de lourdes briques et pour mortier du riz gluant, de la chaux et de l’huile de tung bouillies pour fixer les briques. Il est difficile de croire que les gens de l’époque, pleins de sagesse, utilisaient du riz gluant comestible comme matériau résistant de construction.

Le riz gluant est un matériau important pour la construction

Le riz gluant est une variété de riz consommée dans le sud de la Chine depuis la période pré-Qin, il est connu sous le nom de « Jiangmi » dans le nord. L’utilisation du riz gluant dans l’architecture remonte aux dynasties de Chine du Nord et du Sud il y a environ 1 500 ans, et c’est il y a plus de 500 ans que d’anciens ouvriers du bâtiment chinois ont mélangé du riz gluant à du mortier pour former un « mortier de riz gluant » utilisé pour dresser des murs de briques, semblable au béton de ciment d’aujourd’hui.

Le mortier de riz gluant est plus solide et plus résistant à l’eau que le mortier de chaux pure, ce qui est un facteur important pour la stabilité des anciens bâtiments chinois. Les travailleurs de la construction ont utilisé du mortier de riz gluant pour construire des pagodes, des murailles et des maisons. Et certains bâtiments anciens étaient si solides que même les bulldozers ont eu du mal à les détruire. De nos jours, ils peuvent encore résister même à un grand tremblement de terre.

 

Les scientifiques ont découvert que le mortier de riz gluant utilisé dans le passé est une sorte de matière synthétique organique et inorganique. (Image : ally j / Pixabay) 
Les scientifiques ont découvert que le mortier de riz gluant utilisé dans le passé est une sorte de matière synthétique organique et inorganique. (Image : ally j / Pixabay
 

Pourquoi le mortier gluant donne-t-il une telle solidité aux bâtiments ?

Dans le passé, les scientifiques ont découvert que le mortier de riz gluant est en, fait, un type spécial de matière synthétique organique et inorganique. Le composant inorganique est le carbonate de calcium et le composant organique est l’amylopectine. L’amylopectine provient de la soupe de riz gluant ajoutée au mortier. L’amidon ramifié dans le mortier agit comme un inhibiteur, contrôlant la croissance des cristaux de sulfate de calcium d’une part et créant une microstructure compacte d’autre part. C’est cette dernière qui rendrait ce mortier organique et inorganique si résistant.

Pourquoi le riz gluant comestible ne se décompose-t-il pas ?

Les anciens constructeurs faisait bouillir du riz gluant avec de l’huile de tung, puis mélangeaient cette bouillie avec de la chaux pour en faire un mortier. L’amidon organique et la chaux inorganique ainsi mélangés formant une microstructure dense à la fois solide et résistante. De plus, l’effet antiseptique de la chaux empêche l’amidon de se décomposer, ce qui rend ce mortier durable et c’est pourquoi le riz gluant est devenu une base essentielle du mortier pour ces peuples anciens. « L’ingrédient secret » du mur.


Traduit par Alex André

Source : https://www.secretchina.com/news/gb/2019/07/27/901484.html