Sibérie : des batteurs jouent de la musique sur la glace !

Par Vision Times
Le 29/04/2020
Un groupe de Sibériens a découvert par hasard que la glace du lac Baïkal pouvait produire un son harmonieux si on la tapait au bon endroit. (Image : Capture d’écran / YouTube)
Un groupe de Sibériens a découvert par hasard que la glace du lac Baïkal pouvait produire un son harmonieux si on la tapait au bon endroit. (Image : Capture d’écran / YouTube)
 

Avez-vous déjà entendu parler de quelqu’un qui joue de la musique sur de la glace ? Un groupe de Sibériens a découvert, par hasard, que la glace du lac Baïkal pouvait produire un son harmonieux, si on la tapait au bon endroit. Ils ont alors créé une musique vraiment agréable à partir des eaux glacées de ce lac vieux de 25 millions d’années. Selon Natalya Vlasevskaya, une organisatrice du groupe de percussions, écouter la musique produite sur la glace a été l’une des expériences des plus fabuleuses qu’elle n’ait jamais vécues.

Les batteurs de glace

« L’épouse de Sergei Purtyan, l’un de nos batteurs, a glissé. Elle est tombée, et en atterrissant sur la glace, elle a fait un " boooooom " très musical – si beau et si profond que son mari, qui a une très bonne oreille, lui a dit : " Attends un instant, qu’est-ce que c’était ? Comment as-tu fait un tel son ? " Elle a ri, mais cela l’a aussi intrigué, et ils ont commencé à toucher et à tambouriner sur les morceaux de glace, réalisant que cela faisait une mélodie. Il l’a enregistré au téléphone, puis, il est rentré à Irkoutsk et nous a laissé écouter, en nous demandant si nous voulions aller ensemble au même endroit et essayer d’enregistrer notre tambour de glace », a déclaré Vlasevskaya au Siberian Times. 
Ils sont finalement retournés à l’endroit qui se trouvait à environ 50 mètres du rivage. Comme la température était de moins 20 degrés celcius, les conditions étaient encore bonnes pour que la glace reste solide. Lorsque le groupe a atteint l’endroit où Tatiana est tombée, ils ont commencé à frapper la glace pour tester sa réactivité. Bien qu’ils aient joué de la musique, ils n’ont rien enregistré ce jour-là. L’équipe y est, donc, retournée une seconde fois et a enregistré une partie de la musique qu’elle a jouée sur la glace gelée du lac Baïkal.

Après que leur vidéo soit devenue populaire, certains experts en musique les ont accusés de tout simuler. Cependant, l’équipe ne s’est pas laissée affecter par ces rumeurs et a simplement été heureuse de pouvoir vivre directement une expérience que la plupart des gens ne peuvent pas vivre. Il est intéressant de noter que seul l’endroit où ils ont joué était capable de produire des sons aussi harmonieux. D’autres régions du lac gelé n’ont pas réussi à produire une mélodie distincte. Vous pouvez entendre la musique ici.

Musique sur glace

De nombreux musiciens ont expérimenté le jeu sur glace. Le plus populaire d’entre eux est peut-être le musicien norvégien Terje Isungset. Ce qui le rend unique, c’est qu’il fabrique ses propres instruments à partir de la glace. Ces instruments comprennent des guitares, des saxophones, des harpes, des « cors de glace », etc. Il joue de ces instruments de glace, depuis plus de deux décennies. Isungset fabrique son instrument le jour de sa prestation.

 

Le musicien norvégien Terje Isungset fabrique ses propres instruments à partir de la glace. (Image : Capture d’écran / YouTube)
Le musicien norvégien Terje Isungset fabrique ses propres instruments à partir de la glace. (Image : Capture d’écran / YouTube)
 

« En jouant de la musique, vous ne ressentez normalement pas le froid, car la musique elle-même vous guérit d’une certaine manière. S’il fait très froid (comme en dessous de 30 degrés Celsius), nous devons jouer un concert plus court, c’est aussi à cause du public… Un concert sur glace peut durer jusqu’à une heure – même en salle ou en été », a déclaré Isungset à Vice. L’idée de la musique sur glace lui est venue en 1999 après avoir joué dans une cascade gelée.

Selon Isungset, la glace naturelle possède la meilleure gamme dynamique de fréquences sonores. Si elle est correctement jouée, la musique produite à partir de cette glace a tendance à être éthérée et très mélodieuse. En revanche, la glace artificielle est, pour ainsi, dire morte sur le plan sonore. L’un de ses objectifs est d’utiliser la glace des sept continents pour créer de la musique.


Traduit par Swanne

Version en anglais : In Siberia, Drummers Play Music on Ice!