Press "Enter" to skip to content

Monde. Des traducteurs chinois avec le FBI contre l’espionnage du PCC

ACTUALITÉ > Monde

FBIJobs aurait publié une offre d’emplois sur Twitter en chinois simplifié pour des postes de traducteurs 

Le FBI recrute des traducteurs contractuels en chinois simplifié. (Image : Capture d’écran / Twitter)
 

Le 15 juillet, le compte Twitter officiel de FBIJobs a publié une annonce rare en chinois simplifié – « Êtes-vous un citoyen américain qui sait lire, écrire et parler une langue étrangère? Vous souhaitez partager votre expertise culturelle avec d’autres? Votre expertise linguistique et culturelle est essentielle à la mission du Federal Bureau of Investigation (FBI). On espère que des personnes ayant des compétences en communication en chinois se joindront à l’équipe en tant que " traducteurs contractuels " ».

Cette annonce fait penser à l’accusation de directeur du Federal Bureau of Investigation (FBI) américain Christopher Wray à l’encontre du Parti communiste chinois (PCC) qui avait volé un grand nombre de secrets commerciaux, scientifiques et technologiques américains. Ces pratiques représentent une menace énorme pour la sécurité nationale des États-Unis. Presque toutes les dix heures, Les Etats-Unis sont obligés d’ouvrir une enquête sur le vol d’informations américaines par le Parti communiste chinois.

Christopher Wray a déclaré que le Parti communiste chinois représente une menace pour la démocratie, la sécurité économique et la créativité américaines, obligeant les États-Unis à consacrer des ressources à enquêter et bloquer ces agissements du gouvernement chinois communiste.

D’après Christopher Wray, FBI enquête actuellement sur plus de 2000 dossiers liés au gouvernement chinois – en d’autres termes, en moyenne, un nouveau dossier est ouvert toutes les dix heures pour enquêter sur le vol de propriété intellectuelle, l’espionnage économique, le piratage des réseaux d’entreprises et d’instituts de recherche universitaires américains par le Parti communiste chinois.

Christopher Wray a fait part des tentatives du gouvernement communiste chinois de voler à tout prix des informations importantes de tous les secteurs aux États-Unis: l’agriculture, la haute technologie, l’aviation, la médecine et même les institutions de recherche universitaires. Les cibles du Parti communiste vont des entreprises du Fortune 100 aux start-ups, quelle que soit la taille de l’entreprise en question.

Le PCC vole massivement des informations importantes de tous les secteurs américains. (Image : Julien Tromeur / Pixabay)
Le PCC vole massivement des informations importantes de tous les secteurs américains.
(Image : Julien Tromeur / Pixabay)
 

Il a aussi déclaré que les personnes travaillant pour le gouvernement chinois aux États-Unis ne sont pas seulement les traditionnels « agents secrets et espions », mais aussi des gens ordinaires attirés par de généreuses mesures incitatives, à l’image des scientifiques chevronnés, des experts et des hommes d’affaires. Une fois qu’ils auront réussi, ils essaieront de ramener les idées et les secrets américains en Chine.

Il a également souligné que le Parti communiste chinois tente maintenant même d’influencer l’élection présidentielle américaine de novembre prochain afin d’orienter le monde politique américain vers des politiques « pro-Chine, pro-communiste ».

Après la publication de l’offre d’emploi du FBI sur Twitter, des citoyens taïwanais ont également exprimé leur intérêt pour ce poste. Certains internautes ont, par ailleurs, averti le FBI du risque que des citoyens américains d’origine chinoise ne deviennent des espions du PCC et profitent de ce travail pour lui fournir des informations.

Rédacteur Yi Ming  

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.