Press "Enter" to skip to content

Monde. Comment Taïwan a contribué à la lutte contre le coronavirus

ACTUALITÉ > Monde

Taiwan lance la campagne « Taïwan peut aider et Taïwan aide » pour aider d’autres pays dans le besoin. (Image : Ministère des Affaires étrangères, Taiwan)

Aussi petit soit-elle, Taïwan ne manque jamais de tendre la main et de prêter main-forte à d’autres pays, en particulier en ce moment critique où quasiment tous les pays du monde entier sont envahis par le coronavirus, originaire de Wuhan en Chine, également connu sous le nom de Covid-19.

 Des fournitures médicales offertes à l’Italie par l’intermédiaire de l’ambassade du Saint-Siège à Taiwan. (Image : Ministère des Affaires étrangères, Taiwan)
Des fournitures médicales offertes à l’Italie par l’intermédiaire de l’ambassade du Saint-Siège à Taiwan. (Image : Ministère des Affaires étrangères, Taiwan)

Taïwan a informé l’Organisation mondiale de la santé (OMS) du danger du nouveau coronavirus

Malgré son exclusion de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en 1971 et son isolement diplomatique en raison des pressions incessantes du régime communiste chinois, Taïwan avait envoyé un courriel au Règlement sanitaire international (RSI) de l’OMS le 31 décembre 2019, pour informer celui-ci de la possibilité de transmission interhumaine de ce nouveau coronavirus, sur la base des informations qu’elle avait recueillies et des expériences qu’elle avait tirées de l’épidémie de SRAS en 2003.

La vidéo ci-après montre des membres du Parlement italien exprimer leur gratitude à Taïwan pour le don de fournitures médicales à l’Italie.

Dans l’intervalle, les Centres de contrôle des maladies (CDC) de Taïwan avaient également pris contact avec leur homologue en Chine, le Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies, pour demander de plus amples informations à ce sujet afin de trouver des solutions possibles. Cependant, la Chine a répondu à la demande de Taïwan par un simple communiqué de presse.

Une partie de la cargaison de masques faciaux donnée aux États-Unis. (Image : Ministère des Affaires étrangères, Taiwan)
Une partie de la cargaison de masques faciaux donnée aux États-Unis. (Image : Ministère des Affaires étrangères, Taiwan)

Taiwan a lancé une campagne pour aider d’autres pays dans le besoin

Pour aider davantage de pays dans le besoin, Taïwan, convaincu que l’humanité n’a pas de frontières, a récemment lancé une campagne intitulée « Taïwan peut aider, et Taïwan aide (臺灣能幫忙,而且臺灣正在幫忙) ».

Les masques donnés aux îles Marshall, Nauru,  Palau et Tuvalu. (Image : Ministère des Affaires étrangères, Taiwan)
Les masques donnés aux îles Marshall, Nauru,  Palau et Tuvalu. (Image : Ministère des Affaires étrangères, Taiwan)

Après que l’« équipe nationale des masques » de Taïwan ait miraculeusement fait passer sa production journalière de masques de 1 à 15 millions en l’espace de quelques semaines, elle a fait don d’environ 20 millions de masques chirurgicaux et autres fournitures médicales à plusieurs pays.

Les 34 entreprises taïwanaises de fabrication de masques faciaux et de machines-outils, unies pour former la «National Face Mask Team». (Image : Capture d’écran / YouTube)
Les 34 entreprises taïwanaises de fabrication de masques faciaux et de machines-outils, unies pour former la « National Face Mask Team ». (Image : Capture d’écran / YouTube)

Le 1er avril, Taïwan a offert 10 millions de masques chirurgicaux et des fournitures médicales à plusieurs pays : les États-Unis, la Belgique, la République tchèque, la France, l’Allemagne, l’Italie, le Luxembourg, les Pays-Bas, la Pologne, l’Espagne, au Saint-Siège, la Suisse et le Royaume-Uni, ainsi qu’à des nations plus petites qui ont des liens diplomatiques avec elle.

Une partie des fournitures médicales données par Taïwan est chargée dans un avion-cargo d’une compagnie aérienne taïwanaise. (Image : Ministère des affaires étrangères, Taïwan)
Une partie des fournitures médicales données par Taïwan est chargée dans un avion-cargo d’une compagnie aérienne taïwanaise. (Image : Ministère des affaires étrangères, Taïwan)

Le 9 avril, Taïwan a en outre donné 6 millions de masques chirurgicaux supplémentaires aux États membres de l’Union Européenne d’Europe du Nord, centrale et orientale, à certains États américains gravement touchés, ainsi qu’à d’autres pays d’Amérique latine et des Caraïbes dans le cadre de la nouvelle politique de Taïwan à l’égard des pays du Sud. Le 16 avril, 2 millions de masques chirurgicaux ont également été donnés au Japon.

Des fournitures médicales données à la République tchèque. (Image : Ministère des Affaires étrangères, Taiwan)
Des fournitures médicales données à la République tchèque. (Image : Ministère des Affaires étrangères, Taiwan)

Taiwan a partagé son expertise et ses expériences avec d’autres pays

En plus de faire don de fournitures médicales à un certain nombre de pays, Taïwan a également offert à certains d’entre-eux son expertise et son expérience dans la lutte contre le coronavirus sous diverses formes.

Le représentant en chef japonais du bureau de Taipei de l’«Association d’échange Japon-Taïwan» exprime sa gratitude à Taïwan pour avoir fait don de masques faciaux au Japon. (Image : Ministère des affaires étrangères, Taïwan)
Le représentant en chef japonais du bureau de Taipei de l’« Association d’échange Japon-Taïwan » exprime sa gratitude à Taïwan pour avoir fait don de masques faciaux au Japon. (Image : Ministère des affaires étrangères, Taïwan)

Le 14 avril, l’Hôpital Universitaire National Cheng Kung de Taiwa na organisé une vidéoconférence pour partager ses expériences pratiques dans la lutte contre le virus du PCC (Parti communiste chinois), avec 5 000 médecins et universitaires de la santé publique de toute l’Inde.

Taïwan partage son expertise et ses expériences avec 5 000 professionnels de la santé indiens le 14 avril. 2020. (Image : Ministère des affaires étrangères, Taïwan)
Taïwan partage son expertise et ses expériences avec 5 000 professionnels de la santé indiens le 14 avril. 2020. (Image : Ministère des affaires étrangères, Taïwan)

De plus, le National Taiwan University Hospital a organisé une vidéoconférence multilatérale le 15 avril pour partager son expertise et son expérience réussie dans la lutte contre le coronavirus avec 80 hauts fonctionnaires et professionnels de la santé du Conseil des ministres de la santé d’Amérique centrale et de la République dominicaine (SE-COMISCA), ainsi que du Guatemala, du Nicaragua, du Honduras, du Belize, du Panama, du Costa Rica, de la République Dominicaine et du Salvador.

Taiwan partage son expertise et son expérience avec 80 hauts fonctionnaires et professionnels de la santé d’Amérique centrale et de la République dominicaine lors d’une vidéoconférence le 15 avril 2020. (Image : Ministère des affaires étrangères, Taïwan)
Taiwan partage son expertise et son expérience avec 80 hauts fonctionnaires et professionnels de la santé d’Amérique centrale et de la République dominicaine lors d’une vidéoconférence le 15 avril 2020. (Image : Ministère des affaires étrangères, Taïwan)

Taiwan travaille avec d’autres pays pour trouver des solutions à la pandémie

De plus, Taïwan a collaboré étroitement avec l’Union Européenne pour mettre au point un test de diagnostic rapide et un vaccin contre le COVID-19. Elle a également établi un partenariat avec les États-Unis dans les domaines de la recherche pharmaceutique, des technologies de traçabilité et des échanges de fournitures médicales.

Filip Grzegorzewski (à droite), chef du Bureau économique et commercial européen (EETO) à Taïwan, assiste à une vidéoconférence entre Taïwan et l’UE sur la coopération médicale bilatérale. (Image : twitter.com / grzegorzewskif)
Filip Grzegorzewski (à droite), chef du Bureau économique et commercial européen (EETO) à Taïwan, assiste à une vidéoconférence entre Taïwan et l’UE sur la coopération médicale bilatérale. (Image : twitter.com / grzegorzewskif)

Les Taïwanais se joignent au gouvernement pour aider d’autres pays dans le besoin

En plus des efforts humanitaires du gouvernement taïwanais, les Taïwanais ont aussi pleinement démontré leur empathie en apportant leur aide à d’autres personnes dans le besoin.

Une partie des fournitures médicales données par Taïwan est chargée dans un avion-cargo d’une compagnie aérienne taïwanaise. (Image : Ministère des affaires étrangères, Taïwan)
Une partie des fournitures médicales données par Taïwan est chargée dans un avion-cargo d’une compagnie aérienne taïwanaise. (Image : Ministère des affaires étrangères, Taïwan)

La 1er avril, voyant l’Italie gravement touchée par le virus du PCC, un prêtre italien, le père Giuseppe Didone, a lancé un appel aux taiwanais pour récolter des dons afin d’acheter des fournitures médicales d’urgence pour le personnel médical en Italie.

L’objectif initial était de 11 millions de NT$ (0,37 millions de dollars US) en deux semaines, mais il s’est avéré qu’étonnamment, un montant de 120 millions de NT$ (3,97 millions de dollars US), soit dix fois plus que l’objectif initial, a été récolté en six jours. Le père Giuseppe Didone a donc rapidement clôturé la campagne de collecte de fonds.

Bien qu’étant une petite île, Taiwan est en fait un géant en termes de soins de santé et d’aide humanitaire internationale. « Taïwan peut aider et Taïwan aide ».

Rédacteur Farida L.