Press "Enter" to skip to content

Chine. Le comité de rédaction d’un grand magazine chinois démissionne parce qu’il ne peut pas dire la vérité

ACTUALITÉ > Chine

Récemment, « Free Weixin », qui recueille le contenu des microblogs des utilisateurs de Sina qui ont été supprimés en raison de la censure sur l’internet chinois, a publié un article intitulé Le comité de rédaction d’un grand magazine chinois démissionne parce qu’il ne peut pas « dire la vérité ». L’article a été retiré au moment de la vérification, le 2 janvier.

La démission collective d’un comité rédactionnel chinois qui déplore de ne pas pouvoir dire la vérité

L’article annonçait la démission du comité de rédaction de la revue Theatre and Film Review (戏剧与影视评论) de l’université de Nanjing. L’annonce précise qu’en juillet 2014, la revue Theatre and Film Review a été fondée par China Theatre Press et la Faculté des arts du théâtre, du cinéma et de la télévision de la faculté des arts de l’université de Nanjing, et a publié 51 numéros à ce jour. La Faculté des arts du théâtre, du cinéma et de la télévision de l’université de Nanjing est responsable de l’ensemble du travail éditorial de la revue.

« Il y a neuf ans, nous avons fait le vœu de « moderniser » et de « dire la vérité » comme objectif pour la revue, si nous ne pouvions pas nous en tenir à ces six mots, cela n’aurait pas vraiment de sens d’avoir une revue de plus sur les arts du théâtre, du cinéma et de la télévision ». L’annonce explique que « dire la China » « signifie dire uniquement ce que l’on croit vraiment et ne pas dire ce que l’on ne croit pas vraiment pour le pouvoir ou l’argent ».

L’annonce indique que « pendant neuf ans, nous avons été insatisfaits de notre travail et nous nous sommes sentis dépassés. » La seule chose dont ils se sentent satisfaits est d’avoir respecté les principes de « modernisation » et de « dire la vérité ». Grâce à ces six mots, ils ont gagné la confiance qui a fait du magazine la revue de théâtre et de cinéma dont l’équipe de rédacteurs est la plus jeune, et dont le lectorat est le plus jeune et le plus important de toutes les revues de théâtre.

« Nous sommes maintenant profondément confus quant à notre objectif, qui est ces six mots, et nous avons perdu la confiance que nous avions autrefois ». L’annonce indique que le magazine va maintenant s'arrêter et « réapprendre et repenser » et « a pris l’initiative de demander à China Theatre Press de se retirer ».

Réaction des Internautes chinois : c’est une qualité précieuse

En réponse, Cai Xia, ancien professeur à l’École du Parti du Comité central du Parti communiste chinois, a tweeté : « Voici un message de la Chine : les rédacteurs du comité de rédaction du magazine Theatre and Film Review se retirent en masse ! Au nom de la dignité de l’être humain ! Je pense que de plus en plus de personnes réfléchiront à ce qu’il faut faire, pour leur propre bien et pour celui des générations futures ! Hamlet a dit un jour : Vivre ou mourir ? C’est en fait une question qui se pose à tous. »

Certains internautes ont également commenté : « J’espère voir de plus en plus de non-coopération ». « Après 10 ans de mensonges, ils ont enfin trouvé leur conscience » et « Comme une fleur de lotus, sortir de la boue sans être pollué est aussi une qualité précieuse. »

Les informations publiquement disponibles montrent que Theatre and Film Review est une revue bimestrielle, qui a été officiellement lancée en 2014 avec l’approbation de l’Administration générale de la presse et de la publication de l’État de Chine. Il s’agit d’une revue universitaire sous la supervision et le parrainage de China Record Group Limited et publiée à Pékin. Les principales sections du magazine comprennent des critiques de théâtre, une présentation d’artistes contemporains, des critiques de films et de télévision et des recommandations de scénarios.

Rédacteur Yi Ming

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.