MTC : les conséquences de l’obstruction des méridiens

Par Helen London
Le 03/03/2021
Une fois qu’un méridien est obstrué, il s’ensuit des douleurs et diverses affections. (Image : Kai Miano / Pixabay)
Une fois qu’un méridien est obstrué, il s’ensuit des douleurs et diverses affections. (Image : Kai Miano / Pixabay)
 

Selon la médecine traditionnelle chinoise (MTC), un blocage du Qi entraîne une mauvaise circulation sanguine, empêchant l’eau de s’écouler et les toxines de s’évacuer. Une fois qu’un méridien est obstrué, cela provoque des douleurs et diverses affections. Il est donc très important de dégager les méridiens. Voici différentes affections liées au blocage du Qi, ainsi que les aliments, herbes et points d’acupression relatifs au dégagement de chaque méridien.

La Dépression

Les symptômes associés à la dépression sont souvent les suivants : tristesse, irritabililé, et oppression thoracique.

La consommation d’aliments tels que les radis, le céleri, la coriandre, l’aubépine, les pois et les agrumes peut améliorer la situation. Le Jiawei Xiaoyao, un mélange d’herbes utilisées depuis des siècles dans la médecine traditionnelle chinoise (MTC) agirait aussi en éliminant la stagnation du Qi dans le foie, responsable des sautes d’humeur et de l’irritabilité.

Le point Shan Zhong (ShānZhōng, 膻中) est le 17ème point du vaisseau conception (aussi appelé Ren Mai). Par le passé, il était appelé Tan Zhong.

Le point Tan Zhong est situé au milieu de la poitrine, entre les deux mamelons, sur la ligne médiane du sternum. Une pression à cet endroit peut aider à soulager la dépression, les palpitations cardiaques et l’anxiété.

La stase sanguine

Les manifestations de la stase sanguine ou d’une mauvaise circulation sanguine sont les suivantes : apparition de taches rouges sur le visage, saignement au niveau des gencives, ecchymoses sur la peau, langue bleu ou violette, sensations de picotements dans la poitrine, urine foncée et peau sèche.

Il est recommandé de consommer des aliments qui favorisent la circulation sanguine, tels que les haricots noirs, l’aubépine, les trémelles, les champignons, le thé vert et l’ail. En médecine traditionnelle chinoise, l’ail est de saveur piquante et de nature chaude, et l’allicine qu’il contient dilate les vaisseaux sanguins.

Une pression exercée à l’aide du pouce sur le point d’acupression Hegu, situé dans l’arc entre le pouce et l’index, peut aider à stabiliser la pression sanguine, à soulager la pression, à réduire la fatigue, à éliminer les cernes, à atténuer la raideur des muscles des épaules et du cou et à renforcer l’immunité.

 

Pour favoriser la circulation sanguine et éviter la stase sanguine, il est recommandé de manger des aliments comme les haricots noirs. (Image : congerdesign / Pixabay)
l’ail est de saveur piquante et de nature chaude, et l’allicine qu’il contient dilate les vaisseaux sanguins. (Image : congerdesign / Pixabay)
 

Blocage de l’énergie due à l’humidité

Parfois, lorsque le temps est humide ou que le yin est trop fort, des symptômes tels que l’eczéma, la rubéole et l’acné sont susceptibles de se développer.

On peut alors consommer davantage d’aliments qui revigorent la rate et dissipent l’humidité, comme l’igname, l’orge, les haricots rouges et les lentilles blanches.

Le point Zusanli est situé à environ trois largeurs de doigts en dessous de la rotule et à une largeur de doigt du tibia, sur le côté extérieur de la jambe. Une pression à cet endroit permet de réguler l’estomac et favorise la fonction gastro-intestinale.

Blocage de l’énergie due à la chaleur

Les symptômes courants qui se manifestent lors de ce blocage sont la fièvre, l’acné, une peau enflée et des douleurs articulaires et musculaires.

Pour éliminer les toxines dues à la chaleur, on doit manger davantage d’aliments froids et frais, comme la racine de lotus, les pousses de bambou, les asperges, le melon d’hiver, le concombre, la courge amère, le luffa, le colza, les épinards et l’amarante.

Le point Qu Chi est situé dans la dépression de l’articulation du coude. Ce point de pression peut soulager le stress et la fatigue, améliorer la circulation cutanée et éviter les coups de chaleur.

 

Le froid et la chaleur témoignent de l’état du yin et du yang. Lorsque la chaleur est bloquée, cela peut se manifester par de la fièvre, de l’acné, une peau enflée et des douleurs articulaires et musculaires. (Image : Gundula Vogel / Pixabay)
Le froid et la chaleur témoignent de l’état du yin et du yang. Lorsque la chaleur est bloquée, cela peut se manifester par de la fièvre, de l’acné, une peau enflée et des douleurs articulaires et musculaires. (Image : Gundula Vogel / Pixabay)
 

Blocage de l’énergie due au froid

Le froid blesse le Qi Yang, ce qui se caractérise par des symptômes tels que les mains et les pieds froids, un teint pâle et des frissons.

Pour chasser le froid, il est conseillé de manger du porridge de millet ou des soupes chaudes. Après avoir consommé une soupe chaude, on transpire et le froid est dissipé. Une soupe chaude au gingembre est très efficace pour aider à transpirer et à dissiper le froid.

Le point Nei Guan est situé sur l’avant bras, à trois doigts de largeur du pli du poignet. Une pression sur ce point aide à améliorer le sommeil, tout en soulageant les palpitations cardiaques, les sueurs nocturnes et les vertiges.


Traduit par Fetty Adler

Version en anglais : In Traditional Chinese Medicine, Many Illnesses Are Caused by a Meridian Blockage