L’ail : un antibiotique naturel

Par Vision Times
Le 20/05/2020
L’ail est une herbe piquante et au goût prononcé. (Image : pixabay / CC0 1.0)
Selon un rapport de l’Université nationale de Taiwan, les amateurs de viande rouge peuvent bénéficier d’une prise de 5-15 g (1-3 gousses) d’ail cru par jour pour réduire efficacement le risque de maladies cardiovasculaires. (Image : pixabay / CC0 1.0)
 

L’ail est une plante piquante au goût prononcé. Il est riche en éléments soufrés, en particulier l’allicine, qui a des propriétés germicides extraordinaires, ce qui en fait un excellent choix en tant qu’antibiotique.

Consommé comme aliment, il réchauffe, apaise et renforce l’estomac. Non seulement il détoxifie et repousse les insectes, mais il travaille également à réguler les niveaux de sucre dans le sang, prévient les maladies cardiovasculaires et stimule l’immunité.

Selon un rapport de l’Université nationale de Taiwan, les amateurs de viande rouge peuvent bénéficier d’une prise de 5-15 g (1-3 gousses) d’ail cru par jour pour réduire efficacement le risque de maladies cardiovasculaires. L’ail a une faible résistance à la chaleur : la cuisson et la chaleur détériorent et diminuent considérablement ses propriétés germicides. Manger de l’ail cru est la meilleure façon de mettre à profit son allicine. Un autre choix valable est de le tremper dans le vinaigre.

Le vinaigre d’ail

Le Covid-19 s’est rapidement propagé dans le monde au cours des derniers mois. De nombreuses sortes de remèdes populaires pour renforcer l’immunité ont été mises en avant pour lutter contre la pandémie. Le vinaigre d’ail est l’une d’entre elles. Selon les études de la médecine traditionnelle chinoise, le vinaigre peut détoxifier et tuer les germes. Lorsqu’on les combine, l’ail et le vinaigre stimulent non seulement le système immunitaire, mais ils éliminent également les mauvaises odeurs et la graisse, favorisent la digestion et préviennent contre l’artériosclérose, et les infections.

Peler 500 g d’ail frais, rincer et sécher. Mettre l’ail dans un récipient en verre propre. Ajouter un peu de stévioside ou de sucre de roche, un peu de sel et environ 2 litres de vinaigre de riz. Sceller hermétiquement et conserver au moins un mois avant utilisation. Comme pour le vin, plus le mélange vieillit, plus le vinaigre aura un goût puissant.

Le vinaigre d’ail ne peut pas être bu tel quel. Il doit être dilué avec 10 volumes d’eau pour être bu : 1 volume de vinaigre d’ail, 10 volumes d’eau. Il ne doit pas être consommé à jeun. Les gens avec une constitution déficiente et froide, peuvent le boire chaud pour équilibrer leur système et leur santé.

Les amateurs d’alcool peuvent également tremper l’ail dans du vin et boire une petite quantité chaque jour avant de dormir. Les gens qui aiment le sucré peuvent faire de l’ail au miel et manger 2-3 gousses avec l’estomac vide tous les jours, cela aide à prévenir l’hypertension artérielle. Quelle que soit votre préférence, toutes ces recettes ont traditionnellement été utilisées pour stimuler l’immunité et la santé.


Traduit par Gabriel

Version en anglais : Garlic: A Natural Antibiotic