Press "Enter" to skip to content

Bien-être. Les écrans peuvent-ils abîmer vos yeux et votre santé en général

SANTÉ > Bien-être

Il y a depuis toujours eu des inquiétudes à propos de l’utilisation des écrans qui pourrait finir par abîmer les yeux. (Image : pixabay / CC0 1.0)
 

Il y a depuis toujours eu des inquiétudes à propos de l’utilisation des écrans qui pourrait finir par abîmer les yeux et affecter même la santé en général. Alors que la recherche se développe sur le sujet, il semblerait que les résultats viennent valider ces doutes.                                                                                                                       

Le problème de la lumière bleue

Un problème majeur lorsque vous regardez l’écran d’un smartphone pendant de longues périodes de temps est que vous allez exposer vos yeux à la lumière bleue. Une étude a révélé que la lumière bleue produit des radicaux superoxyde dans les cellules de la rétine, qui finissent par causer la mort cellulaire. Les pires effets ont été observés lorsque les yeux ont été exposés trop longtemps à la lumière bleue de courte longueur d’onde.

 

Une étude a révélé que la lumière bleue produit des radicaux superoxyde dans les cellules de la rétine, qui finissent par causer la mort cellulaire. (Image via pixabay / CC0 1.0)
Une étude a révélé que la lumière bleue produit des radicaux superoxyde dans les cellules de la rétine, qui finissent par causer la mort cellulaire. (Image : pixabay / CC0 1.0)
 

« L’étude suggère qu’il est prudent d’ajuster la luminosité de l’écran pour qu’elle ne soit pas plus brillante que nécessaire pour faire le travail ou profiter du divertissement », peut-on lire dans Chemistry World qui cite Joshua Dunaief de l’Université de Pennsylvanie, qui étudie le vieillissement de la rétine.

Une autre enquête menée auprès de 2 000 personnes de moins de 25 ans a également abouti à la même conclusion que l’étude précédente : la lumière bleue est nuisible pour la rétine. En fait, la lumière bleue était à l’origine de la dégénérescence maculaire, peut finir par rendre la personne aveugle.

« Bien que nous ne savons pas sil existe un lien direct avec la lumière bleue qui crée des problèmes aux yeux, il existe de solides preuves en laboratoire que cela peut potentiellement le faire. C’est la combinaison de ne pas trop cligner des yeux et de rapprocher l’appareil de ce que vous regardez habituellement avec des objets - cela vous fait vider les yeux », peut-on lire sur BBC qui reprend les paroles d’Andy Hepworth, opticien.

L’enquête a montré également que près de 43% des participants souffraient d’anxiété ou d’irritation lorsqu’ils nvétaient pas capable  de vérifier leur smartphone pendant de longues périodes.

Problèmes de sommeil

Les smartphones sont également susceptibles de déranger le cycle de sommeil des êtres humains. Le matin, les personnes sont exposées à la lumière bleue, ce qui envoie un signal à leur corps de rester éveillé. À la tombée de la nuit, il y a davantage de lumière rouge dans l’environnement que de lumière bleue, ce qui indique au corps de se préparer à dormir.

Cependant, lorsque les gens utilisent leur smartphone tard dans la nuit, ils exposent leurs yeux à la lumière bleue émise par l’écran, incitant le corps à croire qu’il fait jour. Ainsi, le corps s’efforce de rester éveillé. Un tel comportement, répété sur une longue période, peut causer de graves problèmes de sommeil.

Risque de suicide

Une autre étude a constaté un lien inquiétant entre l’utilisation du smartphone et la dépression chez les adolescents. Les adolescents qui utilisaient un smartphone pendant plus de cinq heures par jour avaient 71%  possibilité d’être exposés à des facteurs de risque suicidaires.
 

Une autre étude a révélé un lien inquiétant entre l’utilisation du smartphone et la dépression chez les adolescents. (Image via pixabay / CC0 1.0 )
Une autre étude a révélé un lien inquiétant entre l’utilisation du smartphone et la dépression chez les adolescents. (Image : pixabay / CC0 1.0 )
 

« Le temps passé sur l’appareil est une quantité excessive. Donc, une demi-heure, une heure par jour, sont apparus être le meilleur compromis d’exposition aux appareils électroniques pour préserver la santé mentale des adolescents. À raison de deux heures par jour, le risque n’était que légèrement élevé. Et c’est à partir de trois heures par jour que l’on a constaté l’augmentation la plus prononcée chez les personnes qui avaient au moins un facteur de risque de suicide », cite Tech Times, reprenant Jean Twenge, auteur de l’étude.

Étant donné les risques graves pour la santé associés à l’utilisation d’un téléphone mobile, il est préférable d’être prudent sur la durée à laquelle vous êtes exposez aux smartphones. S’il y a des enfants à la maison, vous devez les éduquer sur les risques d’une utilisation excessive de la téléphonie mobile.

Traduit par Fetty Adler