Médecine traditionnelle chinoise : manger selon les saisons

Par Vision Times
Le 09/03/2020
Selon la médecine traditionnelle chinoise (MTC), l’homme ne devrait consommer que des aliments de saison. (Image : pixabay / CC0 1.0)
Le printemps est la saison idéale pour consommer des légumes verts et à feuilles. (Image : Wendy Wei / Pexels)
 

De nos jours, les gens sont habitués à manger ce qu’ils veulent, peu importe l’heure, le jour ou la saison. Selon la médecine traditionnelle chinoise (MTC), cette habitude alimentaire n’est pas idéale. Pour parvenir à une harmonie entre notre état intérieur et les conditions météorologiques, nous devrions consommer des aliments de saison. Cela signifie, en règle générale, qu’il faut rafraichir les aliments par temps chaud, les réchauffer par temps froid et les humidifier lorsque l’atmosphère est trop sèche. Un tel régime aiderait à prévenir les maladies et à maintenir un état de santé optimal.

Printemps

Selon la MTC, « le printemps est considéré comme une période de renaissance et de croissance. Le foie et la vésicule biliaire sont les organes associés à cette saison, ce qui signifie qu’un régime alimentaire adapté à ces deux organes sera le meilleur choix pour le printemps. L’idée est que lorsque le foie fonctionne bien, l’activité physique et émotionnelle dans tout le corps se déroule également bien, ce qui se prête à une santé optimale. », selon Sporte Luxe.

Les aliments recommandés pendant cette saison sont les légumes verts et à feuilles comme le chou frisé, les légumes verts amers comme le persil et le pissenlit, les aliments acides comme le citron jaune et le citron vert, et les germes comme le haricot mungo et la luzerne. Les aliments congelés, séchés ou non cuits ne doivent être consommés qu’avec modération. Consommés en grande quantité, ces aliments peuvent endommager l’estomac et la rate. Pour évacuer l’excès de chaleur dans le corps, mangez des bananes, de la canne à sucre, des poires, des concombres et des châtaignes d’eau.

 

Le printemps est la saison idéale pour consommer des légumes verts et à feuilles.  (Photo : Wendy Wei / Pexels)
Le printemps est la saison idéale pour consommer des légumes verts et à feuilles. (Image : Wendy Wei / Pexels)
 

Été

En été, l’énergie du feu « yang » serait à son apogée. C’est une période de croissance et d’abondance. Les aliments idéaux correspondants à ces conditions sont hydratants, neutres, sucrés et rafraîchissants. Il s’agit notamment des salades, des pousses germées, du thé à la camomille, des pommes, des citrons verts, etc. Le qi et le sang du corps ont tendance à être plus vigoureux en été qu’en d’autres saisons. Augmenter la consommation d’aliments piquants et réduire les saveurs amères peuvent améliorer la fonction pulmonaire.

« Le dernier mois de l’été et les sept jours et demi qui précèdent et suivent les solstices d’été et d’hiver sont des périodes de transition importantes. Les aliments idéaux sont les aliments " doux ", qui facilitent le centrage, et de couleur dorée à jaune, comme les carottes, le maïs, le soja, les courges, les pommes de terre, les haricots verts, le tofu, les patates douces, les abricots et le melon. Des aliments simples au goût sucré sont recommandés. La méditation et la respiration sont particulièrement utiles durant cette période », selon Eating For You.

Automne

L’automne est la période des récoltes. La MTC établit une corrélation entre cette saison et les poumons. Les aliments consommés pendant cette période doivent préparer le corps à l’hiver rigoureux qui s’annonce. Le régime alimentaire doit également favoriser la production de fluides corporels. Les aliments idéaux à consommer en automne sont la racine de lotus, le lait de soja, le potiron, les noix, les produits laitiers et les champignons blancs. Réduisez les saveurs piquantes comme le gingembre et l’oignon afin de diminuer la transpiration. Les aliments acides comme le citron et l’ananas ont des propriétés astringentes qui aident à éviter la perte de fluides corporels.

 

Le potiron est l'un des aliments à privilégier en automne. (Image : Maxx Girr / Pixabay)
Le potiron est l’un des aliments à privilégier en automne. (Image : Maxx Girr / Pixabay)
 

Hiver

« L’hiver est une période de repli. C’est un temps de réflexion profonde et de restauration, où l’énergie active de l’été fait place à l’inaction. C’est une période au cours de laquelle notre énergie et notre alimentation devraient ralentir. Une cuisson plus lente apporte plus de chaleur aux aliments, ce qui les rend plus nourrissants et plus faciles à absorber pendant les mois froids de l’hiver », selon Angela Warburton.

Pour renforcer l’énergie des reins, consommez des lentilles et des haricots noirs. Faites le plein d’épices « chaudes » comme la cannelle, la cardamome et le gingembre, pour stimuler la digestion. Pendant cette saison, évitez les aliments riches en calories, car ils entraînent une accumulation excessive de chaleur dans l’estomac et les poumons. Consommer des aliments amers et réduire la consommation d’aliments salés vous permettra de garder un cœur en bonne santé.


Traduit par Fetty Adler

Version en anglais : Traditional Chinese Medicine: Eating According to Seasons