La 5G menacerait la fertilité et donc l'humanité

Texte français : Daniel
Le 30/04/2019

De nombreux pays à travers le monde planifient de déployer des réseaux 5G dans les prochaines années dans le but d’apporter au public des vitesses de téléchargement plus élevées et de nouvelles technologies. Mais la 5G présente un inconvénient majeur qui pourrait conduire à une catastrophe humaine massive – une baisse du taux de fertilité et un risque de dépeuplement.

 
De nombreux pays à travers le monde planifient de déployer des réseaux 5G dans les prochaines années, mais la 5G présente un inconvénient majeur qui pourrait conduire à une catastrophe humaine massive. (Image: Capture d'écran / YouTube)
De nombreux pays à travers le monde planifient de déployer des réseaux 5G dans les prochaines années, mais la 5G présente un inconvénient majeur qui pourrait conduire à une catastrophe humaine massive. (Image: Capture d'écran / YouTube)

 

5G et fertilité

Dans les 50 dernières années, le taux de fertilité a chuté de manière significative dans les pays développés. L’une des principales raisons de la crise de fertilité serait due aux radiations des téléphones cellulaires. Dans une étude de 2009, il a été démontré que les radiations des téléphones cellulaires amènent une réaction de stress et une oxydation dans le sperme humain. Cela signifie que plus une personne garde son téléphone portable rangé dans la poche de son pantalon, plus sa fertilité sera impactée négativement.

En 2014, l’Université de Exeter a mené une étude dans laquelle 1492 échantillons de semences ont été testés. Entre 50 et 80 % des échantillons présentaient un mouvement normal. En revanche, lorsqu’ils étaient exposés aux radiations de téléphones cellulaires, seulement 8% présentaient un mouvement normal, indiquant que la qualité du sperme humain se détériore au fil du temps lorsqu’il est exposé aux fréquences des téléphones cellulaires.

Pour comprendre pourquoi cela peut devenir catastrophique, on doit garder à l’esprit qu’entre 1973 et 2011, dans les pays occidentaux, la concentration en spermatozoïde a baissé de 59%. En 2017, aux Etats-Unis, les centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) ont même signalé que le nombre de naissances en Amérique a atteint les taux les plus bas. Si cette tendance persiste, il y aura un énorme déclin démographique en Occident. 

 
Dans les 50 dernières années, le taux de fertilité a chuté de manière significative dans les pays développés. (Image: Capture d'écran / YouTube)
Dans les 50 dernières années, le taux de fertilité a chuté de manière significative dans les pays développés. (Image: Capture d'écran / YouTube)

 

La 5G nous garantit des vitesses de téléchargement beaucoup plus importantes. Mais cette vitesse peut uniquement être obtenue avec des fréquences plus élevées. Alors que les technologies de téléphonie mobiles telles que celles de la 1G à la 4G utilisent des fréquences de 1 à 5 gigahertz pour transmettre des signaux, la 5G utilisera des fréquences entre 24 et 90 gigahertz. En plus de présenter une vitesse 5 à 18 fois supérieure, la 5G nécessite plus de stations relais que la 4G. On estime qu’une cellule 5G doit être installée tous les 250 mètres pour que le réseau fonctionne à des vitesses élevées.

Cela signifie essentiellement que les gens vont être bombardés avec des fréquences mobiles beaucoup plus intenses et plus fréquentes qu’auparavant. «Mettre des millions d’antennes 5G sans avoir fait un seul test biologique de sécurité est l’idée la plus stupide qu’on ait eue dans l’histoire du monde», a déclaré Martin L. Pall, Professeur émérite de Biochimie et de Sciences Médicales de Base à l’Université de l’état de Washington (Waking Times).

Alors qu’une exposition a des radiations de 1G à 4G  entraine déjà une chute massive du nombre de spermatozoïdes, on peut aisément imaginer le carnage que les radiations de 5G vont occasionner. Certains prédisent que la course pour adopter la 5G va en fait pousser les nations occidentales et des pays tels que la Chine vers un déclin social. Non seulement les taux de natalité vont massivement chuter, mais des générations d’hommes peuvent être rendues stériles. 

Autres problèmes de santé

La fertilité n’est pas la seule chose dont nous devons nous inquiéter avec la 5G. Une étude sur l’analyse des effets des ondes de 60 Gigahertz a conclu que plus de 90% de l’énergie transmise est absorbée par les couches du derme et de l’épiderme de la peau. Avec la 5G l’exposition aux champs électromagnétiques pourra entraîner des maladies de peau comme des sensations de douleurs au niveau de la peau.

 

Une étude analysant les effets des ondes de 60 Gigahertz a conclu que plus de 90 % de l’énergie transmise est absorbée par les couches du derme et de l’épiderme de la peau. (Image: Capture d'écran / YouTube)
Une étude analysant les effets des ondes de 60 Gigahertz a conclu que plus de 90 % de l’énergie transmise est absorbée par les couches du derme et de l’épiderme de la peau. (Image: Capture d'écran / YouTube)

 

Une étude de 2016, en Arménie, a montré que les ondes de 5G freinent la croissance des bactéries et modifient leurs propriétés, ainsi que l’activité des cellules. Les scientifiques ont exprimés leur inquiétude que la 5G pourrait éventuellement avoir le même effet sur les cellules humaines. On a également découvert que la résistance des bactéries aux antibiotiques a été modifiée, les rendant potentiellement plus immunisées. 

La 5G pourrait affecter chaque organisme vivant sur Terre, depuis la plus petite créature unicellulaire, jusqu’aux poissons, oiseaux, plantes, insectes, et humains. De ce fait, une plus grande pénétration de la 5G serait susceptible d’affecter l’ensemble de l’environnement de manière négative.