Jikka : Le charme de jolies maisons de retraite japonaise

Par Vision Times
Le 03/05/2020
Le Jikka est une maison de retraite pour les personnes âgées. (Image : Capture d’écran / TouTube)
Le Jikka est une maison de retraite pour les personnes âgées. (Image : Capture d’écran / TouTube)
 

Dans la préfecture de Shizuoka, à l’est du Japon, un groupe de maisons attire l’attention des passants. Deux femmes d’une soixantaine d’années – Sachiko Fujioka et Nobuko Suma – sont à l’initiative de ce projet de structures d’accueil pour personnes âgées en forme de tipi, les Jikka. Les maisons ont été conçues par Issei Suma, le fils de l’architecte de Nobuko.

Le concept Jikka

« Construit en béton et en bois, le site de 100 mètres carrés est équipé d’une cuisine, d’une salle à manger, d’un dortoir, d’une chambre d’amis et d’une salle de bain. Il y a même une piscine en forme de spirale, accessible aux fauteuils roulants, où les résidents peuvent se détendre. En plus de l’hébergement, le complexe prépare et livre également des repas à la population âgée de la communauté environnante », selon My Modern Met.

Nobuko et Sachiko ont acheté le terrain de Shizuoka, il y a plus de 15 ans. En 2014, la construction des logements a commencé. Le concept Jikka a été achevé l’année suivante, sa construction a coûté environ 535 000 euros et sa superficie est de 1 900 mètres carrés. Le complexe dispose de vastes installations de cuisine qui permettent de préparer des repas pour un grand nombre de personnes. Alors que Nobuko est spécialisée dans la boulangerie et pâtisserie, Sachiko consacre son temps à la préparation des repas pour les anciens. Les deux femmes envisagent d’ouvrir leur communauté à d’autres personnes âgées, à l’avenir.

 

Le concept Jikka a été conçu par Issei Suma. (Image : Capture d’écran / YouTube)
Le concept Jikka a été conçu par Issei Suma. (Image : Capture d’écran / YouTube)
 

Lorsque Issei Suma a obtenu le contrat de construction de cette maison, on lui a précisé que ce serait la dernière demeure de ces deux femmes. Elles voulaient vivre les dernières années de leur vie au service de la communauté. L’esthétique générale est axée sur la simplicité. Et l’agencement des structures est plutôt minimaliste et sobre. L’idée était de faire en sorte que l’espace de vie crée un environnement propice à la guérison de l’esprit et du corps.

« La forme inhabituelle de la maison fait écho aux chaînes de montagnes qui l’entourent, tandis que l’utilisation du bois est destinée à se fondre dans les zelkova (arbres japonais) de 25 mètres de haut qui entourent le site… Les hauts plafonds, en forme de chapelle, n’apportent pas seulement une abondance de lumière naturelle dans l’espace - pour l’architecte, ils sont aussi un symbole de vieillesse. », selon CNN.

La réforme des retraites

Le Japon a l’une des plus fortes proportions de personnes âgées au monde. En 2018, près de 28,4 % des Japonais étaient âgés de 65 ans ou plus. Le gouvernement a récemment annoncé qu’il avait décidé de réformer le programme de retraite publique kosei nenkin pour les employés des entreprises. Les changements proposés devraient permettre d’augmenter le nombre de personnes qui cotisent au système. Cela touchera surtout les personnes âgées et les femmes de la classe ouvrière.

 

Le Japon est en train de réformer le programme de retraite pour les personnes âgées. (Image : pixnio / CC0 1.0)
Le Japon est en train de réformer le programme de retraite pour les personnes âgées. (Image : pixnio / CC0 1.0)
 

« Ceux qui travaillent dans des entreprises de 101 personnes ou plus seront soumis au système kosei nenkin, à partir d’octobre 2022, tandis que ceux qui sont employés par des entreprises de 51 travailleurs ou plus y auront droit deux ans plus tard. Actuellement, le nombre de travailleurs requis est de 501 ou plus. La révision devrait entraîner une augmentation de quelques 650 000 personnes du nombre de travailleurs participant au programme de retraite », selon le Japan Times.

À l’heure actuelle, les personnes âgées, de 60 à 64 ans, sont soumises à des réductions de prestations, si leurs revenus dépassent 280 000 yens par mois. Le gouvernement portera cette limite à 470 000 yens. En outre, les personnes peuvent choisir de commencer à recevoir des pensions entre 60 et 75 ans. Si une personne de 65 ans perçoit une pension et continue à travailler tout en cotisant au programme, le montant de sa pension sera augmenté.


Traduit par Swanne Vi

Version en anglais : These Cute Retirement Homes Are Melting People’s Hearts