Fumer affecte aussi la santé des autres

Par Vision Times
Le 23/03/2020
Les bébés qui respirent de la fumée secondaire ont plus de risques de mourir du syndrome de mort subite du nourrisson. (Image : pexels / CC0 1.0)
Les bébés qui respirent de la fumée secondaire ont plus de risques de mourir du syndrome de mort subite du nourrisson. (Image : pexels / CC0 1.0)
 

Les gens vous donneront toutes sortes de raisons d’arrêter de fumer, liée au fait que cette habitude est mauvaise pour vous, qu’elle nuit à votre santé et qu’elle entraîne des frais médicaux inutiles. Cependant, vous n’êtes pas le seul à souffrir des effets du tabagisme. D’autres personnes dans votre entourage et  votre environnement doivent également faire face aux conséquences négatives du tabagisme.

Atteintes à l’environnement

Les mégots de cigarettes jetés à terre à terre sont emportés par la pluie et le vent et finissent par atterrir dans les rivières ou les océans. «Des éléments comme la nicotine, les métaux lourds et les résidus de pesticides contenus dans les cigarettes s’infiltrent dans les écosystèmes aquatiques. Ces éléments sont extrêmement toxiques pour les poissons, les microorganismes et les autres animaux  marins. Une étude de laboratoire a montré que les produits chimiques contenus dans un mégot de cigarette qu’on a fait tremper dans un litre d’eau pendant 24 heures, libéraient suffisamment de toxines dangereuses pour tuer environ la moitié des poissons d’eau salée et d’eau douce qui y étaient exposés pendant 96 heures», selon Breazy.

Selon une estimation, les mégots de cigarettes représentaient près de 38 % des déchets de la route, ce qui en fait l’élément le plus pollueur des routes américaines. En 2019, le programme de nettoyage des côtes a permis de retirer près de 1 030 640 mégots de cigarettes des voies navigables et des plages, ce qui représente 24 % du total des débris éliminés dans le cadre du programme. Une étude s’est penchée sur la manière dont les déchets en bordure de route ont affecté le sol. Elle a révélé que les niveaux d’hydrocarbures dans le sol étaient similaires à ceux des mégots de cigarettes jetés, ce qui signifie que les produits chimiques nocifs contenus dans les cigarettes faisaient désormais partie du sol.

 

Fumer nuit aussi aux autres et à l’environnement. (Image : pexels / CC0 1.0)
Fumer nuit aussi aux autres et à l’environnement. (Image : pexels / CC0 1.0)
 

Il n’y a pas que les mégots de cigarettes qui nuisent à l’environnement. Les filtres de cigarettes, les briquets et les emballages de tabac font également partie des objets les plus jetés dans la rue. Les installations de débits de tabac ont émis environ 600 tonnes de produits chimiques toxiques en 2015, y compris des substances comme l’acide sulfurique, l’ammoniac et les composés de nitrate. Chaque année, d’énormes surfaces de fôret sont déboisées pour cette industrie, ce qui a pour conséquence un déséquilibre de cet environnement.

Mauvais pour les autres

La fumée secondaire qui se dégage lorsque vous fumez une cigarette peut être très nocive pour les personnes de votre entourage. Il a été constaté que les adultes exposés à cette fumée courent jusqu’à 30 % plus de risques d’avoir une maladie cardiaque et même un accident vasculaire cérébral. Des maladies respiratoires et de l’asthme peuvent se développer. La fumée secondaire peut également aggraver toute condition préexistante chez une personne souffrant d’hypertension artérielle. En raison de leur jeune âge, les enfants sont encore plus gravement touchés par le tabagisme passif.

«Les bébés qui respirent de la fumée secondaire ont plus de risques de mourir du syndrome de mort subite du nourrisson (SMSN)... Les enfants exposés à la fumée secondaire ont plus de risques de contracter des infections pulmonaires, telles que la bronchite et la pneumonie. Ils souffrent également davantage de toux chronique, de respiration sifflante et de problèmes respiratoires... Les enfants sont plus susceptibles de développer de l’asthme lorsqu’ils sont exposés à la fumée secondaire», selon Health Link BC.

 

Les mégots de cigarettes contaminent les rivières et les océans. (Image : pexels / CC0 1.0)
Les mégots de cigarettes contaminent les rivières et les océans. (Image : pexels / CC0 1.0)
 

Les enfants courent aussi le risque de contracter des infections de l’oreille. Et lorsqu’ils grandissent, ils peuvent se retrouver avec des tumeurs au cerveau. Les femmes qui inhalent de la fumée secondaire lorsqu’elles sont enceintes risquent de donner naissance à des bébés de faible poids. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que le tabagisme passif est à l’origine d’environ 65 000 décès d’enfants chaque année. L’organisation a identifié plus de 7 000 composés chimiques dans la fumée de tabac, dont 250 ont été marqués comme nocifs pour les êtres humains, tandis que 69 d’entre eux sont cancérigènes.


Traduit par Fetty Adler

Version en anglais : Here’s Why You Should Quit Smoking and It’s Not Because of You