Similitudes entre les représentations de Yule et de Noël

Par Vision Times
Le 02/12/2019
Beaucoup de symboles populaires dans les célébrations de Noël tirent leur origine de Yule. (Image: via pixabay / CC0 1.0)
Beaucoup de symboles populaires dans les célébrations de Noël tirent leur origine de Yule. (Image: via pixabay / CC0 1.0)
 

Tous ceux qui connaissent la fête de Yule (ancienne célébration du solstice d’hiver chez les Anglo-Saxons, ainsi que chez les peuples germaniques et scandinaves), verront instantanément ses similitudes avec Noël. Ce n'est pas un accident. Beaucoup de symboles populaires dans les célébrations de Noël tirent leur origine de Yule. Au cours de la christianisation de l'Europe, les chrétiens se sont réapproprié les traditions de Yule.

Père Noël

L’une des attractions majeures de toute célébration de Noël est le Père Noël. Savez-vous que ce personnage vient de la tradition Julebukk (chèvre de Noël)? Cette tradition a vu le jour en Norvège, alors que les païens adoraient Thor, Dieu du tonnerre, qui se déplaçait sur un char tiré par deux chèvres. Pendant les fêtes de Noël, les païens visitaient les maisons, le corps recouvert de peaux de chèvres, et le visage dissimulé derrière une tête de chèvre. À l’arrivée du christianisme, les gens se sont réapproprié cette tradition.

Selon The Norwegian American «À l’origine, le Julebukk symbolisait une chèvre, qu’on abattait à Noël pour célébrer la fin de l'année de travail agricole. Elle a ensuite fait place à une personne, qui se déplaçait de maison en maison, divertissant les gens, qui la récompensait avec de la nourriture et des boissons. Au début du XIXe siècle, le Julebukk a aussi endossé le rôle de distribuer les cadeaux, prédécesseur du Julenisse, l’équivalent du Santa Claus en anglais».

 

Au 19ème siècle, c’est la Chèvre de Noël qui distribuait les cadeaux. (Image: Capture d'écran / YouTube)
Au 19ème siècle, c’est la Chèvre de Noël qui distribuait les cadeaux. (Image: Capture d'écran / YouTube)
 

Certains experts suggèrent également que le Père Noël tire ses origines du Dieu nordique Odin. Dans l'Antiquité, les enfants vikings avaient pour habitude de laisser une botte remplie de paille sur le pas de leur porte, à la fin de la fête de Yule. On croyait qu'Odin visiterait les maisons, prendrait la paille pour nourrir son cheval et remplirait les bottes de friandises, de fruits, de gâteaux et de jouets. Ça ressemble beaucoup à notre Père Noël, n'est-ce pas?

Arbre de Noël

L'arbre de Noël doit aussi son origine à Yule. Pour les Vikings, les arbres à feuilles persistantes de la forêt étaient le symbole d'une vie robuste. En hiver, alors que tous les autres arbres perdent leur feuillage, les arbres à feuilles persistantes sont les seuls à rester verts et vigoureux. Pendant la période de Noël, ils ornaient les arbres à feuilles persistantes de cadeaux et de petites sculptures destinées aux esprits sensés y résider. Ceci était fait pour inviter les esprits d'autres plantes et arbres à revenir et à amorçer la saison printanière.

Bûche de Yule

Pendant la période de Yule, la tradition voulait que brûle une bûche. Selon All Women's Talk «On brûlait la bûche pour deux raisons: pour guider Sunna [déesse du soleil] dans son plus long voyage autour du monde, et pour garder la famille au chaud pendant cette longue nuit. La bûche devait brûler toute la nuit et être visible depuis l’extérieur pour que Sunna puisse être guidée par la lueur des flammes». Cette tradition est toujours présente dans de nombreux pays européens où le bois est coupé le matin de la veille de Noël et est mis à brûler le soir.

 

À l'origine, on brûlait une bûche à Noël pour guider la déesse du soleil lors de son plus long voyage autour du monde et pour garder la famille au chaud. (Image: Capture d'écran / YouTube)
À l'origine, on brûlait une bûche à Noël pour guider la déesse du soleil lors de son plus long voyage autour du monde et pour garder la famille au chaud. (Image: Capture d'écran / YouTube)
 

Couronne de houx

Les couronnes de houx faisaient aussi initialement partie de la fête de Noël. Le houx étant une plante à feuillage persistant qui continue même de pousser en hiver, les gens l'ont pris pour symboliser la vie et l'ont vénéré de la même façon qu’ils l’ont fait pour les arbres à feuillage persistant. Ces couronnes de houx symbolisaient l'idée que la vie est présente tout au long de l'année et que l'hiver rigoureux ferait bientôt place à des jours plus chauds et ensoleillés. Cette tradition, comme cela a été le cas pour d’autres, est devenue une partie intégrante de Noël et s'est répandue dans le monde entier.


Traduit par Anne et Swann

Version en anglais : Similarity Between the Figures of Yule and Christmas