Astuces des Temps anciens : l’acupression

Par Vision Times
Le 23/01/2020
 (Crédit: Pxhere)
(Image : Pxhere)


La série «Astuces des temps anciens» sinspire de la sagesse des 5000 ans de civilisation chinoise pour trouver des idées que nous pouvons appliquer aujourdhui.

Par un beau matin de printemps, notre compagnie est arrivée au Théâtre du Passage à Neuchâtel, en Suisse. Après une séance d’échauffement en coulisses, nous avons été régalés d’un délicieux déjeuner alliant cuisine suisse et chinoise. Tout était on ne peut plus normal. 

Puis, dans l’après-midi, je me suis retrouvée sur scène côté cour, attendant de revoir les déplacements. Nous avons reçu le signal et avons commencé à bouger, lorsque soudain…

«Oh Betty, tu saignes !» a dit quelqu’un, et c’était vrai. Un torrent de sang s'écoulait de mon nez. À l’évidence, qu’un danseur perde des fluides vitaux avant une première n’est pas quelque chose d’anodin. En un clin d’œil, l’équipe locale m’a allongée sur un divan.

«Je connais le point de pression !» a insisté une dame, plus d’une fois.

«C’est l’annulaire !» 

«Non, le majeur !»

«Mais de l’autre côté !»

«Le cou ! Le cou !»

Très vite, on s’est mis à m’appuyer dessus en de nombreux endroits. Après un temps de confusion, à la fois dramatique et comique, le saignement s’est arrêté et je me suis demandé : quel point a finalement fonctionné ?
 

Un autre Art ancien

La médecine traditionnelle chinoise et la science moderne occidentale sont complètement différentes, en bien des façons. La médecine chinoise pense que l’Univers et le corps humain sont liés. L’Univers est une manifestation macroscopique du corps et, inversement, des représentations microscopiques de l’Univers existent à l’intérieur de nos corps.

Le corps est vu comme une entité holistique plutôt que comme des systèmes séparés (organes, squelettes, systèmes nerveux, etc.). L’énergie vitale (qi) s’écoule par les méridiens qui parcourent le corps entier pour réguler toute notre personne.

Sans scan, robots chirurgicaux ou IRM, les traitements ancestraux étaient pratiques. Avec l’acupression, les points clés sont massés pour libérer le qi bloqué partout dans nos circuits énergétiques. Une bonne circulation préserve bonheur, santé et tout le reste. Aujourd’hui, les scientifiques associent l’acupression aux impulsions bioélectriques, aux endorphines et aux transmissions des signaux de douleur. 

Comme toutes les disciplines traditionnelles chinoises, l’acupression présente des significations plus profondes. Chaque point de pression porte un nom représentant sa signification. Mais lorsque la nomenclature occidentale les identifie avec des nombres et des lettres, le sens superficiel et les sens plus profonds de chaque point sont perdus. Voici quelques exemples.
 

Quelques repères utiles

 (Crédit: Piqsels) 
(Image : Piqsels)
 

En voyage - ce que nous faisons la moitié de l’année et ce que vous faites peut-être régulièrement aussi - il est parfois inévitable de se sentir un peu fatigué. Comment les anciens auraient-ils traités leurs maux ?

«La Vallée de l’Union» – Un soulagement multifonctionnel (合谷)

Où : sur le dos de la main, entre les os menant au pouce et l’index, au-dessus du pli cutané.

Soulage : le nez bouché et le nez qui coule, les maux de tête, les maux de gorge, les éternuements et les symptômes d’allergie, la fièvre et les symptômes de rhume. Soulage le stress, détend les muscles, renforce le système immunitaire. (Ne pas masser au cours de la grossesse, cela pourrait déclencher le travail.)

«Trois lieues à pied» – Digestion (足三里)

Où : la largeur de quatre doigts en dessous du genou, à l’extérieur du tibia. Un muscle apparaît lorsque vous fléchissez la cheville.

Soulage : autrefois, les soldats massaient ce point après trois lieues de marche pour un bien-être général et le renforcement de l’énergie. Soulage les douleurs abdominales et les désordres digestifs. Harmonise l’estomac, la rate et les intestins. Favorise la circulation du sang et du qi.

«La Porte intérieure» – Mal des transports (內關)

Où : la paume vers le haut, la largeur de deux doigts en dessous du centre du pli du poignet.

Soulage : la nausée du mal des transports, l’anxiété, les problèmes gastriques, les nausées matinales, etc.

«La Porte de l’esprit» – Insomnie (神門)

Où : la paume vers le haut, dans le creux du poignet du côté de l’auriculaire.

Aides : l’insomnie causée par les nerfs, la pensée hyperactive et la surexcitation. Détend le cœur et l'esprit.

Alors, qu’en est-il des saignements de nez ? Puisque le corps est un tout interconnecté, il existe de nombreux points pour combattre la plupart des maladies et les points fonctionnent aussi entre eux. De nombreux points, des pieds à la tête arrêtent les saignements de nez. En voici quatre :

«Les yeux brillants» (睛明 ) – Soulage aussi les gênes oculaires. 

Où : le creux à l’intérieur et au-dessus du canal lacrymal

«Ouverture maximale» (孔最) – Avec le point 'Accueil des parfums' (迎香), soulage les problèmes de sinus.

Où : la largeur de sept doigts au-dessus du pli du poignet. 'Accueil des parfums' se trouve à l’extérieur de la narine sur le pli du sourire.

«La résidence céleste» (天府) – Aussi pour les affections des poumons. 

Où : la largeur de trois doigts sous l’aisselle, entre l’épaule et les biceps.

«Blanc caché» (隱白) – Sert aussi à réguler le sang.

Où : à l’intérieur du coin de l’ongle du gros orteil.

Une sagesse vénérable 

Nous pouvons peut-être bénéficier de cette sagesse antique dans nos vies d’aujourd’hui. Cela peut sembler paradoxal de penser que les anciens connaissaient des choses que nous ne connaissons pas, mais si on regarde au-delà de nos gadgets brillants, on peut voir que les méthodes anciennes, en apparence plus simples, peuvent s’avérer pratiques et efficaces. 

Avertissement : vous pouvez essayer de masser ces points, mais ne le faites pas trop vigoureusement. Ce ne sont que quelques repères dans la culture traditionnelle chinoise. Il ne s’agit pas d’une alternative à un examen médical. Cet article est présenté comme un sujet intéressant, pas un conseil médical.

 

Auteur : blog de Betty Wang, danseuse de la Compagnie Shen Yun Performing Arts

Source : https://fr.shenyunperformingarts.org/