Press "Enter" to skip to content

Tradition. Les quatre grands médecins dans l’histoire de la Chine (1/4)

CHINE ANCIENNE > Tradition

Les miracles réalisés par Bian Que

La médecine chinoise était très développée dans les temps anciens, et l’histoire a connu de nombreux médecins célèbres qui possédaient d’excellentes compétences médicales, dont Bian Que, Hua Tuo, Sun Simiao et Li Shizhen.

Bian Que (扁鵲) vivait à l’époque du Printemps et de l’Automne (春秋時期, 401-310 av. J.-C.). Il maîtrisait bien toutes les disciplines médicales, notamment la médecine interne, la chirurgie, l’obstétrique, la gynécologie, la pédiatrie et l’acupuncture. Il pouvait diagnostiquer et même prédire les maladies de façon très précise comme si Dieu l’aidait.

Une simple observation de l’haleine, du visage et de l’humeur du patient lui suffisait pour connaître l’état de santé général de ce dernier et prescrire le bon médicament pour le guérir. Les livres anciens ont enregistré de nombreux récits de guérison miraculeuse grâce à lui, tels que « ressusciter les morts » ou « échange de cœurs entre les patients ».

Ressusciter les morts

La « résurrection du mort » a eu lieu dans l’État de Guo. Quand Bian Que est arrivé dans l’État de Guo, le prince venait de mourir. Après avoir interrogé le valet sur les symptômes du prince au moment de son décès et sur l’heure de sa mort, Bian Que a affirmé qu’il pouvait ramener le prince à la vie. Le roi, très content, sortit immédiatement de son palais pour rencontrer Bian Que. Il lui a expliqué que le prince n’était pas vraiment mort, qu’il était simplement tombé dans le coma à cause du mélange du yin et du yang dans son corps.

Bian Que demanda alors à son disciple d’insérer l’aiguille dans le point San Yang Wu Hui. Peu après, le prince s’est réveillé. Ensuite, Bian Que demanda à son disciple d’appliquer une compresse chaude de façon à ce que la chaleur du médicament pénètre le corps du prince. Puis il a fait bouillir un mélange de remèdes qu’il a appliqué sous forme de cataplasme alternativement sur les flancs du prince, des deux côtés. Lorsque le prince s’est rapidement relevé, Bian Que a régulé son yin et son yang. Au bout de 20 jours de traitement, le prince était à nouveau en bonne santé. Dès lors, le monde entier a considéré que Bian Que pouvait ramener les morts à la vie.

Échange de coeurs entre les patients

Dans le livre Liezi‧TangWen (列子·湯問), on peut lire que Bian Que avait réalisé une opération incroyable qui consistait à échanger les coeurs entre deux patients.

Il y avait deux hommes appelés Lu Gong Hu et Zhao Qi Ying, qui souffraient tous deux de maladies et ont demandé à Bian Que de les soigner en même temps. Bian Que expliqua à Lu Gong Hu : « Votre cœur est fort mais votre corps faible, vous avez des idées à foison mais vous n’êtes pas assez décisif. Au contraire, vous, Zhao Qi Ying, avez un cœur faible mais votre corps est fort. Même si vous planifiez et réfléchissez peu, il vous manque toutefois un peu de souplesse. Si vous échangez vos cœurs, vous serez équilibrés et vos maladies seront guéries. »

Bian Que leur a fait boire une potion qui les a plongés dans le coma pendant trois jours. Pendant ce temps, Bian Que les a opérés et échangés leurs cœurs. Puis il leur a donné un médicament miracle pour les réanimer. Les deux hommes réveillés sont rentrés chez eux.

Cependant, Lu Gong Hu est retourné à la maison de Zhao Qi Ying, la famille de Qi Ying l’a rejeté. Et Zhao Qi Ying a rencontré le même problème : la famille de Lu Gong Hu l’a repoussé. Les deux familles ont intenté un procès et ont demandé à Bian Que de témoigner. Alors que Bian Que expliquait la situation, les deux familles ont réglé leur affaire.

À suivre…

Rédacteur Tchen Sixuan

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.