Press "Enter" to skip to content

Tradition. Les quatre grands médecins dans l’histoire de la Chine (2/4)

CHINE ANCIENNE > Tradition

Hua Tuo, médecin de grand miracle

La médecine chinoise était très développée dans les temps anciens, et l’histoire a connu de nombreux médecins célèbres qui possédaient d’excellentes compétences médicales, dont Bian Que, Hua Tuo, Sun Simiao et Li Shizhen.

Hua Tuo (華佗, 110–207) était un célèbre médecin chinois de l’époque de la dynastie Han ou Han postérieurs. C’était un génie de la médecine traditionnelle chinoise et pionnier de la chirurgie et de l’anesthésie en Chine.

Il était très doué dans diverses disciplines, notamment la chirurgie et l’acupuncture. En acupuncture, il n’était pas limité par les règles relatives à la profondeur des aiguilles et il était capable de les déplacer librement.

Il a également été la première personne à découvrir les points Jiaji (夾脊穴). Ils sont au nombre de 17 points et se situent à 0,5 pouce de la ligne médiane du vaisseau gouverneur, de la vertèbre D1 à la vertèbre L5, soit de la première dorsale ou thoracique à la dernière lombaire, de chaque côté des épineuses vertébrales. Ces points, nommés d’après le nom de Hua Tuo, Huatuo Jiaji (華佗夾脊穴), sont utilisés pour traiter les maladies chroniques telles que la toux, la respiration sifflante et le mal de dos.

Hua Tuo a également inventé un médicament pour l’anesthésie. Selon le livre médical célèbre de la Chine ancienne Le livre des Han postérieurs, Biographie des maîtres de dons de guérison (後漢書‧方術列傳), si la lésion était si profonde dans le corps qu’elle ne pouvait être atteinte directement par une aiguille ou un médicament, Hua Tuo utilisait des méthodes chirurgicales pour l’ôter.

Il anesthésiait le patient Ma Fei San (麻沸散) avant de lui ouvrir la cavité abdominale pour retirer l’ulcère et nettoyer la plaie. Puis, il suturait avec du fil fabriqué à partir de fibres de mûrier et appliquait une pommade miraculeuse, qui faisait disparaître la douleur en quatre ou cinq jours et rétablissait le patient en un mois.

Hua Tuo préconisait également l’utilisation du Qi Gong Tao Yin (導引) pour maintenir la santé. Il a créé le « Jeu des cinq animaux » (五禽戲), qui imite les formes, les mouvements et les postures de cinq animaux pour étirer les muscles et les os, ouvrir les méridiens, prolongeant ainsi la vie.

À suivre…

Traduit par Tchen Sixuan

Version en chinois : 博大精深的中醫醫術