Press "Enter" to skip to content

Histoire. Qui sont les quatre meilleurs empereurs de l’histoire chinoise ?

CHINE ANCIENNE > Histoire

L’empereur Tang Taizong , né Li Shimin, a mené ses troupes à la conquête du monde et a contribué à l’unification de la dynastie Tang. (Image : Winnie Wang / Vision Times)
 

Selon les livres d’histoire et les réalisations politiques des différents règnes, quels seraient les quatre meilleurs empereurs de l’histoire chinoise ? La réponse pourrait être : l’empereur Han Guang Wudi, l’empereur Tang Taizong, l’empereur Song Taizu et l’empereur Qing Kangxi.

L’empereur Guang Wudi était un homme attentionné et généreux Il est connu des historiens pour avoir été l’empereur « le plus humain » de toutes les dynasties. (Image : Wikimedia / Yan Li-pen / Domaine public)
L’empereur Guang Wudi était un homme attentionné et généreux Il est
connu des historiens pour avoir été l’empereur « le plus humain » de
toutes les dynasties. (Image : Wikimedia / Yan Li-pen / Domaine public)
 

Liu Xiu (劉秀), l’empereur Han Guang Wudi (光武帝) de la dynastie Han

La dynastie Han (漢朝) 206 av. J.-C. à 220 ap. J.-C. est la seconde dynastie impériale. Elle est considérée comme l’un des « âges d’or » de l’histoire chinoise par les historiens. Elle est précédée par la dynastie Qin (221 – 206 av. J.-C.) et sera suivie par la Période des Trois Royaumes (三國). La dynastie des Han est composée des Han Occidentaux (西漢), ou Han antérieurs (前漢) (206 av. J.-C. – 9 ap. J.-C.), leur capitale sera Chang’an, et des Han Orientaux (東漢), ou Han postérieurs (後漢), (25 – 220 ap. J.- C.), leur capitale sera Luoyang.

L’empereur Guang Wudi (光武帝) , de 141 à 87 av. J.-C., dont le nom de naissance est Liu Xiu (劉秀), était un homme attentionné et généreux : ce qui était extrêmement rare parmi les rois fondateurs des dynasties passées. Ses prédécesseurs avaient tué à plusieurs reprises pour asseoir le prestige de la nouvelle dynastie. Beaucoup éliminaient donc d’abord leurs ennemis, puis leurs héros.

Liu Xiu a rompu avec ce cycle infernal. Il a établi le pays avec les arts martiaux, mais il a également mis l’accent sur la culture et il était à l’écoute des difficultés du peuple. Réputé pour sa frugalité et sa modération, il a prôné l’épargne et a su récompenser les personnes vertueuses. Il a été désigné par les historiens, comme étant l’empereur « le plus humain » de toutes les dynasties. Son point faible reposera sur le rôle des eunuques en tant que conseillers, qui a permis de dissimuler le danger caché de la prise de pouvoir des eunuques à la fin de la dynastie des Han Orientaux.

L’empereur Tang Taizong a régné pendant 23 ans et a reçu le nom honorifique de Jingguan. Son nom signifiait « aider le monde et protéger les gens ». (Image : Wikimedia / Domaine public)
L’empereur Tang Taizong a régné pendant 23 ans et a reçu
le nom honorifique de Jingguan. Son nom signifiait « aider le monde
et protéger les gens »
. (Image : Wikimedia / Domaine public)
 

Li Shimin (李世民), l’empereur Tang Taizong (唐太宗)de la dynastie Tang

La dynastie Tang (唐朝), va de 618 à 907 ap. J.- C. Elle a été précédée par la dynastie Sui (隋朝), de 581à 618 et sera suivie par la période des Cinq Dynasties et des Dix Royaumes (五代十國 ), de 907 à 979. Elle a été fondée par le père de Li Shimin, Li Yuan, qui a pris le pouvoir durant le déclin et la chute de l’empire Sui. La première mission des empereurs de cette dynastie a été de redonner à la Chine la splendeur qu’elle avait connue sous la dynastie Han. Chang’an, considérée comme la plus grande ville au monde de l’époque, était la capitale. Elle a été le miroir de la puissance de l’empire, mais aussi de son cosmopolitisme qui provenait du dynamisme commercial de la Route de la soie.

L’empereur Tang Taizong, né Li Shimin (599-649), a régné pendant 23 ans et a reçu le nom honorifique de Jingguan. Son nom signifiait « aider le monde et protéger les gens ». Il était originaire de Chengji, Longxi. L’empereur Taizong était non seulement un homme politique et un chef militaire célèbre, mais aussi un calligraphe et un poète. Né au cours de la dix-huitième année de l’empire Kaihuang (599), il est entré à Chang’an avec son père Li Yuan dans ses premières années et a fondé la dynastie Tang en 618. Il a conduit ses troupes à combattre le monde, a apporté de grandes contributions à l’unification de la dynastie et a établi la dynastie Tang en 618.

L’empereur Taizong a été décrit comme ayant le tempérament du « Khan céleste » qui a avalé le monde entier avec sa force. Il a su nommer des personnes vertueuses et capables, et a suivi les recommandations de ses conseillers. Au cours de son règne, il n’a fait aucune distinction entre les Chinois et les barbares. C’était un bon empereur dont les chinois sont encore fiers aujourd’hui.

L’empereur Taizu, de son nom personnel Zhao Kuanggyin, a présidé à la fondation de la politique de la dynastie Song. (Image : Wikimedia / Domaine public)
L’empereur Taizu, de son nom personnel Zhao Kuanggyin, a présidé à la fondation de la politique de la dynastie Song. (Image : Wikimedia / Domaine public)
 

Taizu, le premier empereur de la dynastie Song

La dynastie des Song (宋朝), va de 960 à 1279. Elle est précédée par la Période des Cinq Dynasties et des Dix Royaumes (五代十國), de 907 à 979, et sera suivie par la dynastie Yuan (元朝), de 1279 à 1368. Il y a eu les Song du Nord ( 北宋), de 960 à 1127, avec comme capitale la ville de Bianjing, actuellement Kaifeng, et les Song du Sud (南宋), de 1127 à 1279, dont la capitale était Lin’an, l’actuelle ville de Hangzhou.

La Dynastie des Song était celle qui n’avait pas d’eunuques au pouvoir, mais aussi celle qui avait le plus de respect pour les intellectuels ainsi que le palais le plus sobre. En tant que dynastie pacifique, elle a été celle qui a enregistré le moins de meurtres de ministres et qui a permis un développement technologique rapide. Tout cela, sous l’égide de l’empereur Taizu, de son nom personnel Zhao Kuanggyin (趙 匡胤), qui a présidé à la fondation de la politique de cette dynastie.

La vertu personnelle de Zhao Kuangyin était également digne d’éloges. Son erreur a reposé sur ses choix politiques qui ont contribué au fait que la dynastie Song a produit des soldats inexpérimentés et de jeunes généraux.

L’empereur Kangxi a été considéré comme le meilleur des quatre empereurs, celui que l’on appelait « l’empereur de mille ans ». (Image : Wikimedia / Domaine public)
L’empereur Kangxi a été considéré comme le meilleur des quatre empereurs,
celui que l’on appelait « l’empereur de mille ans ». (Image : Wikimedia / Domaine public)
 

Empereur Kangxi de la dynastie Qing

La dynastie Qing (清朝, de 1644 à 1912, sera la dernière dynastie impériale de Chine. Elle a été précédée par la dynastie Ming (明朝), de 1368 à 1644, et connaîtra l’arrivée de Puyi (溥儀) : l’empereur Xuāntǒng, le douzième et dernier empereur de Chine. Cette dynastie est d’origine mandchoue et a mis en place l’empire du Grand Qing.

L’empereur Kangxi, dont le nom civil était Aixin-Jueluo Xuanye (愛新覺羅玄燁), (1654-1722), régna de 1661 à 1722, soit 61 ans. Il a été le second empereur de la dynastie Qing et il a positionné réellement la Chine sous l’autorité de la dynastie Qing.

L’empereur Kangxi a été considéré comme le meilleur des quatre empereurs, celui que l’on appelait « l’empereur de mille ans ». Il a été considéré comme le meilleur dirigeant, parmi les empereurs et les présidents, non seulement de la Chine mais aussi du monde entier.

Ses victoires militaires ont dépassé celles de tous les autres empereurs, à l’exception de Gengis Khan qui reste incomparable. Il a créé une ère de prospérité bien supérieure aux précédentes, tant en termes d’abondance que de longévité. Il avait presque toutes les vertus de tous les bons empereurs chinois. De plus, il a rarement fait les mêmes erreurs.

Il a fait plusieurs fois le tour du pays. Il a bravé le vent glacial, marchant plus de dix miles sur des chemins accidentés pour visiter la première ligne du projet d’une rivière : les genoux boueux, il accompagnait les magistrats sans se plaindre . Il a été appelé l’empereur le plus talentueux et l’empereur au plus long règne !

Les dynasties impériales ont été marquées par des empereurs, appelés aussi fils du ciel, qui ont su à l’aide de leurs caractères personnels, leur sens stratégique, leur intégrité et le respect de leur peuple, mais aussi le respect des autres peuples, conduire la Chine à son apogée et en faire véritablement l’Empire du Milieu.

Traducteur-rédacteur Charlotte Clémence

Source : https://www.secretchina.com/news/gb/2020/08/24/943854.html