Une journée dans la vie d'un ouvrier chinois

Texte français : Swan et Anne
Le 23/05/2019

Les journées s’avèrent longues, le corps étant sollicité pendant au moins 12 heures. En Chine, dans les usines de production, les ouvriers travaillent d'arrache-pied pour assembler les produits qui seront expédiés aux États-Unis et dans le monde entier. En plus d’avoir à supporter de longues et chaudes journées, les chefs de service et les chefs d'équipe leur demandent parfois de faire des heures supplémentaires.

 

Ils travaillent d'arrache-piedavec le corps et l’esprit,  tout en assemblant des produits qui seront expédiés aux États-Unis et dans le monde entier. (Image: JuergenPM / Pixabay)
Ils travaillent d'arrache-pied avec le corps et l’esprit, tout en assemblant des produits qui seront expédiés aux États-Unis et dans le monde entier. (Image: JuergenPM / Pixabay)
 

Ces hommes qui travaillent dur disposent de peu de temps libre, de ce fait, la préparation pour le travail du lendemain est presque inexistante. Le salaire moyen d'un ouvrier d'usine est inférieur à 450 $ par mois, et les travailleurs insatisfaits ne voient aucun moyen d'améliorer leur quotidien. La plupart d’entre eux n’ont d’autre choix que de se résigner à une vie pénible et misérable, sans espoir de changement. Un travailleur a déclaré :

«On doit  travailler dur, chaque jour, pendant de longues heures, et en plus faire des heures supplémentaires.Si vous jugez  que vous faites trop d’heures supplémentaires, il vous est demandé d’en discuter  avec votre chef de service et de l'informer du problème, mais la plainte s’avère inutile. C'est sans espoir; personne ne tient compte de nos opinions , et nos plaintes et insatisfactions concernant les bas salaires ne servent à rien. Nous nous sentons inutiles.»

L’entreprise Midea Global se trouve dans le district de Shunde, dans le sud de la Chine, et fait partie du groupe Fortune 500, coté en bourse. Elle est l'une des nombreuses usines de Chine qui exporte ses produits aux États-Unis. C'est le plus grand producteur mondial de gros appareils électroménagers et d'équipements de chauffage et de climatisation (HAVC).

Le chiffre d'affaires annuel de la société aux Etats-Unis s'élève à plus de 22 milliards de dollars, selon son site Web.


Les ouvriers dans les usines de production en Chine. (Image: pixabay / CC0 1.0)
Les ouvriers dans les usines de production en Chine. (Image: pixabay / CC0 1.0)


Récemment, des plaintes ont été déposées selon lesquelles quelques travailleurs souffraient d'épuisement dû à la chaleur, résultant de l'incapacité de la société à réparer le système de refroidissement inadéquat de l'usine. À cette époque, dans les années 80 et 90, il faisait très chaud dans la région . Dans ces conditions, les travailleurs peinent à travailler pendant 12 heures d’affilée à la fabrication de produits générant environ 10 millions de dollars, alors qu’eux-mêmes ne reçoivent que 17 dollars par jour.

Un des directeurs de l'usine, a néanmoins compris que les travailleurs  avaient besoin de temps pour récupérer. Il essaie de réduire au minimum les heures supplémentaires et veille également à ce que le sol de l'usine soit inspecté tous les jours, de façon à  garantir le niveau de sécurité et d'efficacité

De ce fait, il reste un peu d'espoir pour les travailleurs de cette usine, mais dans de nombreuses autres usines en Chine, les conditions de travail restent pour le moins difficiles.

Écrit par Denise Darcel Woodford.