Récentes découvertes

Impression d’artiste du disque de Wolfe, une galaxie à disque rotatif massive dans le premier univers poussiéreux. La galaxie a été découverte initialement lorsque ALMA a examiné la lumière d’un quasar plus éloigné (en haut à gauche). (Image : NRAO / AUI / NSF, S. Dagnello) Dans notre univers vieux de 13,8 milliards d’années, la plupart des galaxies, comme notre Voie lactée, se forment progressivement, atteignant leur grande masse relativement tard.
On pense que le champ magnétique est en grande partie généré par un océan de fer liquide surchauffé et tourbillonnant qui constitue le noyau externe de la Terre à 3 000 km sous nos pieds. (Image : ESA / ATG Medialab) Dans une zone s’étendant de l’Afrique à l’Amérique du Sud, le champ magnétique terrestre s’affaiblit progressivement. Ce comportement étrange a intrigué les géophysiciens et provoque des perturbations techniques dans les satellites en orbite autour de la Terre.
L’intelligence artificielle est l’intelligence des machines. C’est leur capacité à raisonner et à prendre des décisions. (Image : Gerd Altmann / Pixabay) L’intelligence artificielle a fait son apparition dans la deuxième moitié du XXe siècle, pour être présentée officiellement en 1956, par le collège de Dartmouth des USA, comme un atout scientifique des temps modernes.
La terre a de nombreuses similitudes avec le corps humain. (Image : FSM-Team / Pixabay) Un nombre croissant de chercheurs scientifiques pensent que toute chose existant dans l’univers est une entité vivante, y compris la terre. Lorsqu’on observe cela de près, on découvre avec surprise que bien que les formes de vie dans l’univers soient différentes, il y a toujours des similitudes incroyables entre les unes et les autres.
Les scientifiques ont découvert un animal qui vit sans respirer : le Henneguya salminicola. (Image : Capture d’écran / YouTube) L’oxygène est l’élément le plus largement répandu et le plus abondant dans la nature. À notre connaissance, tous les animaux ont besoin d’oxygène pour survivre, mais la communauté scientifique a fait une nouvelle découverte.
Notre galaxie, la Voie lactée, devrait entrer en collision avec la galaxie d’Andromède dans 4 milliards d’années. (Image : NASA) Nous nous demandons parfois avec curiosité comment l’univers a vu le jour. La plupart des forces physiques, chimiques et cinétiques à l’origine de la formation des étoiles, des planètes et des autres corps célestes dépassent notre compréhension.
Le siphonophore avait la forme d’une gigantesque masse galactique tourbillonnante. (Image : Capture d’écran / YouTube) Une expédition à l’initiative de l’Institut Schmidt des océans en Australie et dans le Pacifique a révélé de nouveaux résultats surprenants.
Des vers préhistoriques ont peuplé les fonds marins il y a 500 millions d’années, preuve que la vie était active dans un environnement que l’on croyait jusqu’à présent inhabitable. (Image : University of Saskatchewan) Pendant la période cambrienne, les fonds marins étaient jugés inhospitaliers pour la vie animale en raison du manque d’oxygène. Mais les recherches publiées dans la revue scientifique Geology révèlent l’existence de tunnels de vers fossilisés datant du Cambrien, 270 millions d’années avant l’évolution des dinosaures.
Les chercheurs ont découvert comment notre cerveau gère  le son. (Image : pixabay / CC0 1.0) Une équipe de scientifiques de l'Institut de biologie cellulaire et de neurosciences de l'Université Goethe a découvert le processus par lequel le cerveau gère le son. L'étude, dirigée par le neuroscientifique Julio C Hechavarria, a examiné l'activité cérébrale des chauves-souris à queue courte de Seba, juste avant qu’elles émettent des sons.
La théorie actuelle de l’expansion de l’univers nécessite  que la gravité (grille verte), qui a un effet de ralentissement, soit contrebalancée par l’énergie noire (grille violette), qui l’accélère. (Image : NASA) La gravité est l’un des concepts fondamentaux de la physique. La gravité est utilisée pour expliquer la formation et le maintien de l’univers, de la plus petite particule à la plus grande des galaxies.
Beidou sera une alternative au GPS américain. (Image : wikimedia / CC0 1.0) D’ici juin de cette année, la Chine enverra dans l’espace ses deux derniers satellites du réseau de géolocalisation Beidou, rendant ainsi le système de navigation pleinement opérationnel. Cela portera à 35 le nombre total de satellites Beidou en orbite autour de la terre, dépassant ainsi le réseau américain de satellites GPS, qui en compte 24 en orbite.
Cette illustration montre un système de nova naine récemment découvert, dans lequel une étoile naine blanche arrache de la matière à un compagnon nain brun. La matière s’accumule dans un disque d’accrétion jusqu'à ce qu’elle atteigne un point de basculement, ce qui provoque une augmentation soudaine de sa luminosité. En utilisant les données d’archives de Kepler, une équipe a observé une intensification progressive, inédite et inexpliquée, suivie d’une super explosion au cours de laquelle le système s’est é Le vaisseau spatial Kepler de la NASA a été conçu pour détecter des exoplanètes en recherchant des étoiles qui s’obscurcissent au fur et à mesure qu'une planète traverse le firmament de l’étoile. Par chance, ce concept le rend idéal pour repérer d’autres phénomènes astronomiques transitoires, c’est-à-dire des objets qui s’éclairent ou s’assombrissent avec le temps.
Allosaurus jimmadseni s'attaquant à un sauropode juvénile. (Image : Todd Marshall) De nouvelles espèces de dinosaures carnivores ont été exposées au Musée d’histoire naturelle de l’Utah. Les paléontologues ont découvert le premier spécimen au début des années 1990 lors d’une fouille au Dinosaur National Monument dans le nord-est de l’Utah.
Impression d'artiste des objets G, avec les centres rougeâtres, orbitant autour du trou noir supermassif au centre de notre galaxie. Le trou noir est représenté comme une sphère sombre à l'intérieur d'un anneau blanc (au-dessus du milieu du rendu). (Image : Jack Ciurlo) Les astronomes de la Galactic Center Orbits Initiative de l’UCLA ont découvert une nouvelle classe d’objets étranges au centre de notre galaxie, non loin du trou noir supermassif appelé Sagittaire A*.
Les scientifiques, dont ceux de l'université de Boulder, ont finalement mesuré ce qui pour le système solaire est l'équivalent de la chaîne des Rocheuses en Amérique. (Image : pixabay/ CC0 1.0) Les scientifiques, dont ceux de l’université de Boulder, ont finalement mesuré ce qui pour le système solaire est l’équivalent de la chaîne des Rocheuses en Amérique.
Bataille des Amazones, par Peter Paul Rubens, 1618. (Image : wikimedia / CC0 1.0) Des chercheurs russes ont découvert une ancienne tombe contenant les vestiges de quatre amazones (femmes guerrières) d’âges différents. La fouille a été menée par la Don Archaeological Expedition, de l’Institut d’archéologie de l’Académie des sciences de Russie. Les amazones sont devenues populaires dans le monde entier grâce au personnage de la bande dessinée Wonder Woman.
Wulong bohaiensis. Le squelette décrit dans le nouveau document est remarquablement complet. Le nom signifie «dragon dansant» en chinois et fait en partie référence à sa posture dynamique. (Image: Ashley Poust) Une nouvelle espèce de dinosaure à plumes a été découverte en Chine et décrite par des auteurs américains et chinois dans la revue The Anatomical Record. Ce spécimen unique en son genre offre une fenêtre sur ce qu’était la Terre il y a 120 millions d’années.
Une seule étoile brillante située dans la constellation de l'Indus v, visible depuis l'hémisphère sud, a révélé de nouvelles informations sur une ancienne collision de notre galaxie, la Voie lactée, avec une autre galaxie plus petite appelée Gaia-Encelade, au commencement de son histoire. (Image: via Troy Oakes Photography ) Une équipe internationale de scientifiques dirigée par l’université de Birmingham a adopté une approche novatrice en utilisant les caractéristiques scientifiques d’une seule étoile ancienne et brillante appelée ν Indi, pour reconstituer l’histoire de notre Voie lactée. Les étoiles portent des «traces fossiles» de leur histoire et donc, de leur environnement de formation.
Des chercheurs au Japon ont mis au point un dispositif leur permettant de mesurer l'activité cérébrale et de la «décoder» en images. (Image : Capture d'écran / YouTube) Imaginez vous placer un appareil sur votre tête, et observer toutes vos pensées prendre vie sous forme de visualisations sur un écran. Si cela vous semble relever de la science-fiction, vous serez peut-être choqué d’apprendre qu’un prototype d’un tel dispositif a déjà été créée au Japon.
Les recherches sur la nature du pouvoir et ses effets sur l'esprit semblent être en accord avec cet adage séculaire. (Photo : Pixabay)  On dit que le pouvoir corrompt l’esprit et que le pouvoir absolu corrompt absolument. Les recherches sur la nature du pouvoir et ses effets sur l’esprit semblent être en accord avec cet adage séculaire.