Récentes découvertes

Les scientifiques ont découvert que l’univers contient au moins deux mille milliards de galaxies, soit 20 fois plus que ce que nous connaissions dans le passé. (Image : Alex Myers / Pixabay) Les scientifiques ont découvert que l’univers contient au moins 2 000 milliards de galaxies, soit 20 fois plus que ce que l’humanité a connu dans le passé.
Représentation artistique d’astronautes en train de forer pour trouver de l’eau sur Mars lors d’une mission  future sur la planète rouge. (Image : NASA Langley Advanced Concepts Lab / Analytical Mechanics Associates) De récentes missions scientifiques et leurs résultats en matière de vie sur Mars sont porteuses d’espoir. Les scientifiques du Centre d’astrophysique de Harvard et Smithsonian (CfA) et du Florida Institute of Technology (FIT) ont peut-être découvert comment déterminer si la vie sur Mars, la Lune et d’autres planètes présentes dans l’univers est - ou était - envisageable.
Ada Lovelace est considérée comme la première personne au monde à avoir reconnu que les ordinateurs pouvaient être utilisés dans des applications autres que les calculs purs. (Image : wikimedia / CC0 1.0) Lorsqu’on évoque les grands scientifiques du monde, on pense surtout à des hommes comme Einstein, Stephen Hawking, Isaac Newton, etc.
Google est en train de créer un programme de détection de tremblements de terre basé sur Android. (Image : Pixabay / CC0 1.0) Google a récemment lancé une nouvelle fonctionnalité dans Android - un système mondial de détection des tremblements de terre.
De nouvelles données pour informer les futures missions de la NASA. (Image : NASA / JPL / Caltech) Notre système solaire a une planète habitable - la Terre. Une nouvelle étude montre que d’autres étoiles pourraient avoir jusqu’à sept planètes semblables à la Terre en l’absence d’une géante gazeuse comme Jupiter.
Ressemblant à un papillon avec sa structure symétrique, ses belles couleurs et ses motifs complexes, cette bulle de gaz saisissante - connue sous le nom de NGC 2899 - semble flotter et battre des ailes dans le ciel sur cette nouvelle image du Very Large Telescope (VLT) de l’ESO. (Image : ESO) Ressemblant à un papillon avec sa structure symétrique, ses belles couleurs et ses motifs complexes, cette bulle de gaz saisissante - connue sous le nom de NGC 2899 - semble flotter et battre des ailes dans le ciel sur cette nouvelle image du Very Large Telescope (VLT) de l’ESO.
Les agriculteurs dépendent de la moissonneuse-batteuse pour leurs récoltes. crops. (Image : Pixabay / CC0 1.0) L’Australie a traditionnellement favorisé une culture hautement créative qui a produit plusieurs pionniers, inventeurs et explorateurs. Dans ce compte à rebours, découvrons les 10 inventions australiennes qui ont changé le monde.
Impression d’artiste du disque de Wolfe, une galaxie à disque rotatif massive dans le premier univers poussiéreux. La galaxie a été découverte initialement lorsque ALMA a examiné la lumière d’un quasar plus éloigné (en haut à gauche). (Image : NRAO / AUI / NSF, S. Dagnello) Dans notre univers vieux de 13,8 milliards d’années, la plupart des galaxies, comme notre Voie lactée, se forment progressivement, atteignant leur grande masse relativement tard.
On pense que le champ magnétique est en grande partie généré par un océan de fer liquide surchauffé et tourbillonnant qui constitue le noyau externe de la Terre à 3 000 km sous nos pieds. (Image : ESA / ATG Medialab) Dans une zone s’étendant de l’Afrique à l’Amérique du Sud, le champ magnétique terrestre s’affaiblit progressivement. Ce comportement étrange a intrigué les géophysiciens et provoque des perturbations techniques dans les satellites en orbite autour de la Terre.
L’intelligence artificielle est l’intelligence des machines. C’est leur capacité à raisonner et à prendre des décisions. (Image : Gerd Altmann / Pixabay) L’intelligence artificielle a fait son apparition dans la deuxième moitié du XXe siècle, pour être présentée officiellement en 1956, par le collège de Dartmouth des USA, comme un atout scientifique des temps modernes.
La terre a de nombreuses similitudes avec le corps humain. (Image : FSM-Team / Pixabay) Un nombre croissant de chercheurs scientifiques pensent que toute chose existant dans l’univers est une entité vivante, y compris la terre. Lorsqu’on observe cela de près, on découvre avec surprise que bien que les formes de vie dans l’univers soient différentes, il y a toujours des similitudes incroyables entre les unes et les autres.
Les scientifiques ont découvert un animal qui vit sans respirer : le Henneguya salminicola. (Image : Capture d’écran / YouTube) L’oxygène est l’élément le plus largement répandu et le plus abondant dans la nature. À notre connaissance, tous les animaux ont besoin d’oxygène pour survivre, mais la communauté scientifique a fait une nouvelle découverte.
Notre galaxie, la Voie lactée, devrait entrer en collision avec la galaxie d’Andromède dans 4 milliards d’années. (Image : NASA) Nous nous demandons parfois avec curiosité comment l’univers a vu le jour. La plupart des forces physiques, chimiques et cinétiques à l’origine de la formation des étoiles, des planètes et des autres corps célestes dépassent notre compréhension.
Le siphonophore avait la forme d’une gigantesque masse galactique tourbillonnante. (Image : Capture d’écran / YouTube) Une expédition à l’initiative de l’Institut Schmidt des océans en Australie et dans le Pacifique a révélé de nouveaux résultats surprenants.
Des vers préhistoriques ont peuplé les fonds marins il y a 500 millions d’années, preuve que la vie était active dans un environnement que l’on croyait jusqu’à présent inhabitable. (Image : University of Saskatchewan) Pendant la période cambrienne, les fonds marins étaient jugés inhospitaliers pour la vie animale en raison du manque d’oxygène. Mais les recherches publiées dans la revue scientifique Geology révèlent l’existence de tunnels de vers fossilisés datant du Cambrien, 270 millions d’années avant l’évolution des dinosaures.
Les chercheurs ont découvert comment notre cerveau gère  le son. (Image : pixabay / CC0 1.0) Une équipe de scientifiques de l'Institut de biologie cellulaire et de neurosciences de l'Université Goethe a découvert le processus par lequel le cerveau gère le son. L'étude, dirigée par le neuroscientifique Julio C Hechavarria, a examiné l'activité cérébrale des chauves-souris à queue courte de Seba, juste avant qu’elles émettent des sons.
La théorie actuelle de l’expansion de l’univers nécessite  que la gravité (grille verte), qui a un effet de ralentissement, soit contrebalancée par l’énergie noire (grille violette), qui l’accélère. (Image : NASA) La gravité est l’un des concepts fondamentaux de la physique. La gravité est utilisée pour expliquer la formation et le maintien de l’univers, de la plus petite particule à la plus grande des galaxies.
Beidou sera une alternative au GPS américain. (Image : wikimedia / CC0 1.0) D’ici juin de cette année, la Chine enverra dans l’espace ses deux derniers satellites du réseau de géolocalisation Beidou, rendant ainsi le système de navigation pleinement opérationnel. Cela portera à 35 le nombre total de satellites Beidou en orbite autour de la terre, dépassant ainsi le réseau américain de satellites GPS, qui en compte 24 en orbite.
Cette illustration montre un système de nova naine récemment découvert, dans lequel une étoile naine blanche arrache de la matière à un compagnon nain brun. La matière s’accumule dans un disque d’accrétion jusqu'à ce qu’elle atteigne un point de basculement, ce qui provoque une augmentation soudaine de sa luminosité. En utilisant les données d’archives de Kepler, une équipe a observé une intensification progressive, inédite et inexpliquée, suivie d’une super explosion au cours de laquelle le système s’est é Le vaisseau spatial Kepler de la NASA a été conçu pour détecter des exoplanètes en recherchant des étoiles qui s’obscurcissent au fur et à mesure qu'une planète traverse le firmament de l’étoile. Par chance, ce concept le rend idéal pour repérer d’autres phénomènes astronomiques transitoires, c’est-à-dire des objets qui s’éclairent ou s’assombrissent avec le temps.
Allosaurus jimmadseni s'attaquant à un sauropode juvénile. (Image : Todd Marshall) De nouvelles espèces de dinosaures carnivores ont été exposées au Musée d’histoire naturelle de l’Utah. Les paléontologues ont découvert le premier spécimen au début des années 1990 lors d’une fouille au Dinosaur National Monument dans le nord-est de l’Utah.