Les Chinois ont-ils découvert l’Amérique avant Christophe Colomb ?

Par Vision Times
Le 21/09/2020
La découverte de l’Amérique est le plus souvent attribuée à Christophe Colomb, qui aurait débarqué sur le continent américain en 1492, bien qu’il n’ait jamais mis les pieds en Amérique du Nord. (Image: Capture d’écran / YouTube)
La découverte de l’Amérique est le plus souvent attribuée à Christophe Colomb, qui aurait débarqué sur le continent américain en 1492, bien qu’il n’ait jamais mis les pieds en Amérique du Nord. (Image: Capture d’écran / YouTube)
 

En 2002, l’auteur britannique Gavin Menzies a publié un livre intitulé : 1421, l’année où la Chine a découvert l’Amérique. Comme l’indique le titre, le livre postule que les marins chinois ont découvert la terre d’Amérique du Nord en 1421, plus de 70 ans avant l’arrivée de Christophe Colomb sur le continent. Est-ce la vérité, ou la proposition de Menzies ne serait-elle qu’une prétendue histoire ?

Découvrir l’Amérique

Dans le livre, G. Menzies soulève une question qui constitue la base de sa théorie. Dans certaines des premières cartes du monde réalisées en Europe, des terres dites inconnues à l’époque ont été cartographiées. G.Menzies se pose la question de savoir qui aurait pu conquérir et explorer ces terres avant leur « découverte » par les Européens. L’auteur conclut qu’il doit s’agir d’explorateurs venus de Chine, car à l’époque ils étaient les seuls à disposer de l’argent et de la main-d’œuvre nécessaire pour financer des expéditions de longue durée à travers le monde.

G. Menzies théorise que pendant la dynastie Ming, l’empereur Yongle aurait lancé des campagnes d’exploration entre 1421 et 1423. Les flottes étaient apparemment commandées par l’amiral Zheng He et seraient à l’origine de la découverte des Amériques, de l’Australie, de la Nouvelle-Zélande, de l’Antarctique et du passage du Nord-Est. Dès sa sortie, le livre a remporté un succès immédiat et a été répertorié comme un best-seller par le New York Times, pendant de nombreuses semaines en 2003.

 

L’amiral Zheng aurait été envoyé en mission d’exploration par l’empereur Yongle pendant la dynastie Ming. (Image: Capture d’écran / YouTube)
L’amiral Zheng aurait été envoyé en mission d’exploration par l’empereur Yongle pendant la dynastie Ming. (Image: Capture d’écran / YouTube)
 

L’une des principales « preuves » sur lesquelles se fonde la théorie de Menzies est une carte chinoise, prétendument datée de 1418, affichant les océans du monde et les sept continents. Les caractéristiques de l’Amérique du Nord y sont représentées avec une précision admirable. Cependant, cette preuve est en contradiction directe avec la propre affirmation de G. Menzies, concernant la date de l’expédition. Puisque l’exploration n’a commencé qu’en 1421, comment une carte du monde précise a-t-elle pu être réalisée trois ans auparavant ?

Les experts s’accordent à dire que la carte est sûrement fausse et qu’elle a été réalisée à une date ultérieure. « Même des savants chinois réputés pour être chauvins ont réfuté la découverte. Ils ont souligné… que la représentation cartographique de la Terre sous forme de deux cercles sur une feuille plate est d’origine européenne . " L’erreur " la plus évidente est celle affichant la Californie comme une île, clairement apparentée aux types d’erreurs commises sur les cartes européennes du XVIIe siècle », selon The Guardian.

Autres conquêtes antérieures 

En plus des Chinois, plusieurs autres peuples sont supposés avoir découvert l’Amérique en premier. Une théorie récurrente est que les moines irlandais auraient débarqué sur le continent au cours du 6ème siècle après JC. Un moine du nom de Saint Brendan aurait navigué vers l’Amérique du Nord dans une embarcation en bois recouverte de peaux de bêtes. On pense que son aventure est enregistrée dans les annales de l’Irlande.

 

Un moine irlandais du nom de Saint Brendan aurait navigué vers l’Amérique du Nord dans un bateau en bois au 6ème siècle. (Image: Capture d’écran / YouTube)
Un moine irlandais du nom de Saint Brendan aurait navigué vers l’Amérique du Nord dans un bateau en bois au 6ème siècle. (Image: Capture d’écran / YouTube)
 

Même si Saint Brendan est un vrai personnage historique connu pour avoir voyagé à travers l’Europe, il n’existe aucune preuve réelle de son contact avec l’Amérique du Nord. En 1976, l’auteur Tim Severin a créé une réplique du bateau de Saint Brendan et a emprunté une route similaire pour atterrir au Canada. Cependant, ce n’est pas parce qu’un tel voyage est possible qu’il s’est réellement produit.

La théorie des Vikings découvrant l’Amérique est un fait  réel et attesté par la plupart des historiens. Vers l’an 1000, un explorateur viking nommé Leif Erikson a atterri dans un endroit qu’il a appelé. Cet endroit a été identifié comme la province de Terre-Neuve au Canada. Erikson n’est resté que quelques années au Vinland avant de retourner chez lui au Groenland. En 1960, une ancienne colonie nordique a été découverte dans la région de Terre-Neuve. Et dans les années suivantes, les fondations de huit bâtiments ont été excavées.

Ajout… Mais n’oublions pas les éléments suivants qui laissent à penser que les Amériques ont été découvertes avant C. Colomb.

La chapelle de Rosslyn en Ecosse, dont l’implantation et les fondations datent de 1440, sous la direction de William Sinclair dont la famille serait liée aux chevaliers du temple (1129 – 1312 dissolution) et qui a pour décoration des épis de mais. Ces épis dont l’origine se trouve en amérique.

De même, au Canada il y a des traces de constructions du même type que celles faites par les templiers avec des caches et des systèmes de protections très élaborés.

Enfin, l’expédition du RA II : un bateau construit en papyrus, parti du Maroc en 1970 et arrivé à la barbade (mer des caraïbes) en ayant traversé l’océan atlantique poussé par les courants marins.


Traduit par Nello Tinazzo

Version en anglais : Did the Chinese Discover America Before Columbus?