Le gruau ou soupe de riz est un excellent tonifiant

Par Vision Times
Le 30/11/2020
Les anciens peuples de l’Est faisaient souvent l’éloge de la soupe de riz, aussi appelée gruau, comme étant un aliment idéal pour les êtres humains. (Image : Travis Juntara / flickr / CC BY 2.0 )
Les anciens peuples de l’Est faisaient souvent l’éloge de la soupe de riz, aussi appelée gruau, comme étant un aliment idéal pour les êtres humains. (Image : Travis Juntara / flickrCC BY 2.0)
 

Les anciens peuples de l’Est faisaient souvent l’éloge de la soupe de riz, aussi appelée gruau, comme étant un aliment idéal pour les êtres humains. Après une maladie, pendant la période de convalescence ou pour prendre soin de sa santé au quotidien, ce plat simple et peu coûteux est une panacée accessible à tous, facile à préparer et agréable à manger.

Il existe plusieurs variétés de riz blanc : à grains longs et à grains courts. Le riz à grain court est le plus adapté à la soupe de riz. Le riz gluant, en revanche, n’est pas recommandé pour le gruau en raison de sa texture dense et collante.

Les jeunes enfants et les personnes fragiles devraient éviter de consommer du riz gluant car celui-ci n’est pas très digeste. Néanmoins, ses effets médicinaux tels que le réchauffement de l’estomac, l’arrêt de la diarrhée, la diminution de la miction et de la transpiration, et l’éruption d’acné pour purifier la peau sont des cas particuliers dans lesquels il est bénéfique d’utiliser du riz gluant pour la préparation de la bouillie.

 

Les jeunes enfants et les personnes fragiles devraient éviter de consommer du riz gluant car celui-ci n’est pas très digeste. (Image : Marco Verch Professional Photographer / flickr / CC BY 2.0 )
Les jeunes enfants et les personnes fragiles devraient éviter de consommer du riz gluant car celui-ci n’est pas très digeste. (Image : Marco Verch Professional Photographer / flickrCC BY 2.0)
 

Selon la tradition populaire, la bouillie de riz gluante peut guérir la diarrhée causée par une mauvaise digestion en particulier chez les personnes âgées ainsi que la transpiration excessive, pendant une période de convalescence ou de manière générale. L’ajout de graines de lotus et de jujube lors de la préparation de la soupe de riz gluante permettrait de guérir les mictions excessives nocturnes.

Les personnes qui ont des problèmes d’estomac devraient choisir du riz gluant à grain court, qui est plus doux, plus digeste et évite les problèmes de flatulences.

Apport de la soupe de riz à grains courts

- Elle nourrit la rate et l’estomac et rééquilibre l’énergie de l’estomac

- Elle favorise l’énergie yin, accélère la circulation des fluides et nourrit les principaux organes

- Elle stimule la transpiration et purifie le corps

- Elle favorise la miction et réduit l’œdème

- Elle permet au remède d’atteindre une meilleure efficacité

Li Shizhen, le célèbre médecin de la dynastie Ming, a suggéré que les noix de gorgone (la noix de gorgone est la graine comestible de la plante Makhana) devraient être cuites avec du riz à grain court. La bouillie de riz ainsi préparée peut augmenter l’endurance, optimiser les yeux et les oreilles, favoriser la circulation, renforcer les principaux organes et embellir le teint.

Un autre grand médecin, Zhang Mu de la dynastie Qing, a également fait remarquer que les personnes fragiles ayant la diarrhée, peuvent boire de la soupe de riz pour se soigner quelle que soit leur alimentation. La façon de la préparer est de cuire le riz dans l’eau, dans un pot en terre. Quand il est cuit, on retire le riz avec une écumoire et on ajoute du riz neuf dans la soupe pour le faire cuire à nouveau jusqu’à ce que le nouveau riz soit bien cuit et que le jus soit très épais. On dit que la soupe de riz ainsi préparée redonne force et vigueur.

 

Le grand médecin Zhang Mu de la dynastie Qing suggère que la soupe de riz se cuise dans une marmite en terre. (Image : pixabay / CC0 1.0)
Le grand médecin Zhang Mu de la dynastie Qing suggère que la soupe de riz se cuise dans une marmite en terre. (Image : pixabay CC0 1.0)
 

Comment faire une bonne soupe de riz

Il est important de maîtriser les proportions entre le riz et l’eau et de mettre suffisamment d’eau en une seule fois. L’ajout d’eau à mi-chemin diluera le jus et en diminuera la viscosité et la richesse. En général, le rapport entre l’eau et le riz est de 15 pour 1 pour une bouillie épaisse et de 20 pour 1 pour une bouillie fine. Si l’on prévoit de le faire cuire pendant deux heures, le rapport est ajusté à 20 pour 1 et 30 pour 1 respectivement.

Le récipient de cuisson peut être de n’importe quel matériau. Toutefois, une marmite en terre est recommandée car elle conserve bien la chaleur. Elle réchauffe les grains de manière uniforme et constante et rend la bouillie molle et collante.

Un temps de cuisson de 2 heures est idéal car il permet à tous les grains de s’écraser et de fondre pour une consistance optimale.


Traduit par Swanne Vi

Version en anglais : Rice Porridge Is the Best Tonic


Traduit du chinois par CC