Vêtements traditionnels de l’ethnie Han

Le 21/09/2020
Les vêtements Han sont souvent caractérisés par des manches larges et sont maintenus en place par une ceinture écharpe. (Photo : Capture d’écran / YouTube)
Les vêtements Han sont souvent caractérisés par des manches larges et sont maintenus en place par une ceinture écharpe. (Photo : Capture d’écran / YouTube)
 

Les Hans constituent de loin le plus grand groupe ethnique de Chine. Tout comme la langue (yu) chinoise, connue sous le nom de Han-yu, le costume (fu) chinois porte le nom de Han-fu. En réalité les costumes traditionnels chinois étaient très différents d’une dynastie à l’autre.

Des centaines de variations existent dans le Hanfu. Le costume se compose généralement de robes flottantes, de larges manches et de cols plats et ouverts rabattus du côté droit. Plutôt que d’utiliser des boutons ou des rubans, la plupart des vêtements étaient maintenus en place par une ceinture en tissu. Les lettrés et les fonctionnaires se distinguaient par leurs hauts chapeaux et leurs larges ceintures. Le Hanfu était remarquablement diversifié et facile à porter.
 

(Photo : Shenyunperformingarts.org)
Des centaines de variations existent dans le Hanfu.
(Photo : Capture d’écran / YouTube)
 

En même temps, les vêtements traditionnels chinois étaient une affaire sérieuse. De ces vêtements joliment adaptés se dégageait une aura de raffinement et de dignité. Ils incarnaient les vertus de l’antiquité chinoise et contribuaient à la perception de l’estime de soi.

Dans le Livre des mutations, ou Yijing, se trouve un passage faisant les éloges de trois souverains - l’Empereur Jaune, Yao, et Shun - qui « régnaient, les bras flottant dans leurs manches. » Ces premiers souverains respectaient l’harmonie entre le ciel et la terre. En conséquence, le pays était (la plupart du temps) paisible et ils gouvernaient sans souci, leurs mains littéralement dissimulées, au fil des années.

 

Spectacle Shen Yun. (Photo : Capture d’écran / YouTube)
Spectacle Shen Yun. (Photo : Capture d’écran / YouTube)
 

Dans une autre ancienne référence, Confucius félicite le Duc Huan de Qi. En voyant des conflits internes qui menaçaient de diviser le pays, le Duc avait convaincu d’autres seigneurs de lutter contre les barbares plutôt que de se battre entre eux. Il avait normalisé des styles de vêtements dans son royaume et fait appliquer ces règles à neuf autres seigneurs, les unissant de ce fait.

Progressivement, ces règles ont été étendues à la façon de s’habiller, devenant une norme en Chine, au cours des 3.000 ans qui ont suivi.


Source : https://fr.shenyunperformingarts.org/