Un vrai héros au grand tempérament : Zhou Yu (4/4)

Par Vision Times
Le 12/01/2021
Zhou Yu était grand, fort et beau, il était un homme de plume talentueux et avait un don exceptionnel pour l’art de guerre. (Image : wikimedia / Domaine public)
Zhou Yu était grand, fort et beau, il était un homme de plume talentueux et avait un don exceptionnel pour l’art de guerre. (Image : wikimedia / Domaine public)
 

Dans son poème Nian Nu Jiao - Souvenirs du passé sur les falaises rouges (念奴嬌·赤壁懷古), Su Shi (蘇軾), un grand poète de la dynastie des Song (宋, 960 - 1279), a mentionné un certain Monsieur Zhou aux allures exceptionnelles : « Majestueux et élégant, il tenait à la main un éventail de plumes et portait un chapeau en soie azur. Il était calme et fringant, tandis qu’il parlait et plaisantait, les troupes puissantes de Cao Cao (曹操) étaient anéanties comme de la poussière et de la fumée ». Ce monsieur Zhou aux allures exceptionnelles et au comportement héroïque fait référence au général Zhou Yu (周瑜, 175 - 210), un stratège militaire chinois de la fin de la dynastie Han et du début de la période des Trois Royaumes (三國), général de Sun Quan (孫權), le roi du Royaume de Wu (吴).

Le décès du grand général Zhou Yu : la disparition d’une étoile brillante

Après la bataille de la Falaise rouge, Zhou Yu et Cao Ren (曹仁) – un général de Cao Cao - se sont confrontés dans la ville de Jiangling (江陵, aujourd’hui dans la province du Hubei) tandis que Liu Bei (劉備) a conquis les quatre comtés dans le sud de Jingzhou (荊州, aujourd’hui dans la province du Hubei). Pour renforcer son alliance avec Liu Bei, Sun Quan lui a offert sa petite soeur en mariage. Zhou Yu avait prévu que Liu Bei deviendrait un homme exceptionnel dans le futur. Il a suggéré à Sun Quan de garder Liu Bei dans le Royaume Wu, mais Sun Quan ne l’a pas écouté.

 

Liu Bei se rendit à la région de Wu pour s’allier à Sun Quan. (Image : wikimedia / shizhao (talk)拍摄,画者不明 / Domaine public)
Liu Bei se rendit à la région de Wu pour s’allier à Sun Quan. (Image : wikimedia / shizhao (talk)拍摄,画者不明 / Domaine public)
 

Plus tard, Zhou Yu a conseillé à Sun Quan de profiter de la nouvelle défaite de Cao Cao pour attaquer la province du Yizhou (益州), de s’emparer de la région de Bashu (巴蜀, aujourd’hui Chong Qing et Si Chuan), puis de s’allier à Ma Chao (馬超) de Xiliang (西涼, aujourd’hui la province du Gansu et la région autonome hui du Ningxia ainsi que les alentours) pour s’emparer de la ville de Xiangyang (襄陽) et attaquer Cao Cao. Si Cao Cao était battu, Liu Bei n’aurait plus besoin de s’inquiéter.

Cette idée a rejoint la proposition de Zhuge Liang (諸葛亮). Sun Quan a pensé que c’était une bonne idée et a renvoyé Zhou Yu à Jiangling pour réorganiser ses troupes. En 210, Zhou Yu est tombé gravement malade sur le chemin du retour à Jiangling, mais il a fait de son mieux pour se rendre au comté de Baqiu (巴丘, aujourd’hui dans la province du Jiangxi) pour procéder à la revue militaire. Ensuite, l’armée du Royaume Wu (東吳) s’est mise en route, mais peu après, Zhou Yu est décédé à cause de sa maladie, à ce moment là, il avait seulement 36 ans.

Lorsque Sun Quan a appris la nouvelle, il était si triste qu’il a pleuré et a dit : « Gongjin (le prénom social de Zhou Yu) avait le talent nécessaire pour assister l’empereur, mais il est mort subitement de maladie, sur qui pourrai-je compter à l’avenir ? » Il s’est vêtu en blanc selon les rites funéraires traditionnels et a personnellement organisé les funérailles de Zhou Yu. Il est allé en personne à Wuhu (蕪湖, aujourd’hui dans la province du Anhui) pour récupérer le cercueil de Zhou Yu et l’a fait enterrer dans le royaume Wu.

En 229, Sun Quan s’est proclamé empereur et a déclaré à ses ministres : « Si je n’avais pas eu l’aide de Zhou Gongjin, je n’aurais pas pu devenir empereur. »


Traduit par Tchen Sixuan 

Version en chinois : 器量广大真英雄 告诉你一个真实的周瑜