Press "Enter" to skip to content

Sagesse. Pouvoirs divins de Zhang Sanfeng : servir le Bien et punir le Mal

CHINE ANCIENNE > Sagesse

Zhang Sanfeng est né aux alentours de 1247. Il a fondé le Tai Chi. Pratiquant de la dynastie Ming, il menait une vie très simple. (Image : Capture / Youtube)
 

Zhang Sanfeng, né aux alentours de 1247, fondateur du Tai Chi, était un pratiquant de la dynastie Ming. Il menait une vie très simple, ne possédait aucun bien matériel, à l'exception de ce qu'il portait: une tunique en lanières de plantes sèches et un chapeau en tiges d'herbes sèches.

Il se déplaçait constamment. Comme il était doté de pouvoirs supranormaux, il apparaissait parfois, le même jour, à des endroits séparés de milliers de kilomètres. Certains le voyaient mort quelque part, d’autres le voyaient rire ailleurs. Les empereurs Hongwu et Yongle l'admiraient beaucoup et envoyaient des messagers à sa recherche, sans succès. Nul ne savait s’il était en vie ou non, un vrai mystère s’installa autour de lui.

Un jour, Zhang Sanfeng rendit visite au roi de Qiyang et fut très bien reçu. Alors que Zhang Sanfeng s’en allait, il remit sa tunique et son chapeau au roi, puis lui annonça: « Dans mille jours, une catastrophe aura lieu. Toute votre famille risquera de mourir de faim. À ce moment-là, portez ma tunique et mon chapeau. Alors, promenez-vous dans le jardin, et appelez-moi. » Le roi ne croyait pas qu’un tel malheur fut possible: il était tellement riche qu’il pouvait subvenir aux besoins de plusieurs générations. Mais il prenait toujours grand soin des cadeaux qu’on lui offrait. Les présents de Zhuang Sanfeng n’échappèrent pas à la règle.

Zhang Sanfeng donna sa tunique et son chapeau au roi et lui conseilla de les porter en l’appelant à l’aide lorsqu’il serait confronté à la famine et la misère. (Image: Capture / YouTube)
Zhang Sanfeng donna sa tunique et son chapeau au roi et lui conseilla de les porter en l’appelant à l’aide lorsqu’il serait confronté à la famine et la misère. (Image : Capture / YouTube)
 

Deux ans plus tard, une crise politique éclata. Une menace s'abattit sur le roi Qiyang. Sa famille et lui furent placés en résidence surveillée, privés de nourriture. Sortir pour acheter de la nourriture leur était également interdit. Voyant les réserves s’épuiser, le roi Qiyang se souvint des paroles de Zhang Sanfeng et suivit ses instructions. Immédiatement, toutes les cours du palais se remplirent de mil qui mûrit en moins d’un mois. La famille survécut en mangeant du mil. Une fois tout le mil consommé, le roi fut approvisionné en nourriture. Le roi Qiyang essaya d’appeler Zhang Sanfeng, mais le mil ne poussa pas. Le roi n’avait plus besoin d’aide.

Dès lors, le roi Qiyang considéra le cadeau de Zhang Sanfeng comme un talisman. Lorsque les membres de la famille tombaient malades, ils étaient soignés grâce à de l’eau obtenue en trempant une bande prélevée de la tunique de Zhang Sanfeng. Un jour, un eunuque de haut rang au service l’empereur fut atteint de dysenterie. Il voulut profiter de sa position et vola la tunique et le chapeau pour répondre à ses propres besoins. Il prit une bande de la tunique, la fit bouillir, et but l’eau. Il s’attendait à être guéri. Pourtant, sa santé se détériora, et il mourut. Une fois retrouvés, la tunique et le chapeau furent replacés au palais, considérés comme de véritables trésors.

Rédacteur Lia Suzuran

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.