Le logiciel de communication Signal victime de son succès

Par Wen Long
Le 17/01/2021

Un pic dans le trafic des utilisateurs a provoqué la panne des serveurs

 

(Image : Free-Photos / Pixabay)
Un porte-parole de Signal a déclaré que toutes ces sociétés d’analyse d’applications sous-estiment amplement le nombre de téléchargements de Signal, parce que Signal ne dispose pas de trackers ou d’analystes comme les autres applications. (Image : Free-Photos / Pixabay)
 

La réaction des médias sociaux tels que Twitter et Facebook dans l’élection américaine, ainsi que les changements dans la politique de confidentialité des utilisateurs, ont déclenché un autre type de « vague migratoire ». Le fondateur de Tesla, Elon Musk, a appelé à l’utilisation du logiciel de communication cryptée Signal. Ainsi, le 15 janvier, une forte augmentation du nombre d’utilisateurs a entraîné une panne des serveurs et a même fait monter en flèche le cours de l’action d’une société cotée en bourse du même nom.

À la suite de la prise d’assaut du Capitole des États-Unis, le 6 janvier, Twitter a pris l’initiative, le 8 janvier, de bloquer complètement le président américain Donald Trump : en supprimant son compte personnel et en mettant définitivement fin à son compte présidentiel officiel, sans enquête préalable. Facebook a suivi le mouvement, mettant fin aux comptes personnels et officiels du président Donald Trump.

Au cours des derniers jours, Twitter et Facebook ont également supprimé en masse les comptes des nombreux partisans de Donald Trump. Par la suite, les cours des actions des entreprises de Twitter et de Facebook ont commencé à chuter.

Une vague migratoire sur les plateformes de réseaux sociaux

Un autre type de « vague migratoire » a récemment éclaté sur les plateformes de réseaux sociaux. WhatsApp, l’application de messagerie instantanée, a annoncé des changements dans la politique de confidentialité de ses utilisateurs, ce qui a provoqué une réaction brutale dans de nombreux pays du monde. Un grand nombre d’utilisateurs a non seulement abandonné WhatsApp, mais est également déterminé à rompre avec sa société mère, Facebook.

WhatsApp, auparavant l’application de messagerie instantanée la plus populaire, avec plus de 2 milliards d’utilisateurs dans le monde, est l’une des messageries les plus utilisées en Europe, aux États-Unis, en Inde, à Hong Kong et dans de nombreux autres pays. WhatsApp a décidé de partager les informations des utilisateurs avec sa société mère Facebook, Instagram, Messenger et d’autres logiciels du groupe, obligeant les utilisateurs à accepter les nouvelles conditions avant le 8 février, sinon ils ne pourront pas continuer à utiliser le service.

Le 7 janvier, le fondateur de Tesla, Elon Musk, a appelé à abandonner Twitter et Facebook au profit du logiciel de messagerie cryptée Signal.

 

(Image : wikimedia / The Royal Society / CC BY-SA 3.0)
Le 7 janvier, le fondateur de Tesla, Elon Musk, a appelé à abandonner
Twitter et Facebook au profit du logiciel de messagerie cryptée Signal.
(Image : wikimedia / The Royal Society / CC BY-SA 3.0)
 

Signal ou Telegram

Signal a connu un pic de téléchargement en une nuit, avec près de 1,3 million de téléchargements. Il est devenu le premier logiciel téléchargé dans l’App Store d’Apple. Il compte le plus grand nombre de téléchargements en Inde, en Allemagne, en France, en Autriche, en Finlande, à Hong Kong et en Suisse. Avant qu’Elon Musk ne publie un tweet recommandant Signal, l’application de messagerie cryptée était téléchargée en moyenne 50000 fois par jour.

Le 15 janvier, les utilisateurs du monde entier ont remarqué que Signal avait des difficultés à envoyer et à recevoir des messages. Les utilisateurs ont reçu une alerte indiquant : « Signal éprouve des difficultés techniques. Nous mettons tout en œuvre pour restaurer le service aussi rapidement que possible ».

Un porte-parole de Signal a déclaré que toutes ces sociétés d’analyse d’applications sous-estiment amplement le nombre de téléchargements de Signal, parce que Signal ne dispose pas de trackers ou d’analystes comme les autres applications. De plus, Signal ne partage pas ses chiffres publiquement.

Dans le même registre, les téléchargements de Telegram augmentent également rapidement. Selon une précédente déclaration du cofondateur Pavel Durov, le logiciel compte près de 500 millions d’utilisateurs. Pavel Durov, le principal bailleur de fonds de l’entreprise, avait auparavant déclaré que Telegram avait besoin d’au moins plusieurs centaines de millions de dollars par an pour se maintenir à flot, et prévoyait de lancer sa propre plate-forme publicitaire pour générer des revenus. Telegram vendra également de nouvelles fonctionnalités premium aux utilisateurs en 2021. L’entreprise avait auparavant réuni 1,7 milliard de dollars pour développer une plateforme blockchain sur laquelle s’échange un nouveau jeton numérique (le « gram ») pour réaliser des paiements entre utilisateurs, mais cette tentative a échoué. Telegram proposait de restituer 1,3 milliard de dollars de fonds aux investisseurs.

En revanche, Signal est financé par l’organisme à but non lucratif Signal Foundation. Le service est gratuit et n’a pas recours aux annonces publicitaires.

Le plus intéressant, c’est que l’application Signal n’est pas cotée en bourse, et qu’après le tweet du 7 janvier de Elon Musk, suggérant que tout le monde utilise Signal, les investisseurs n’ont pas clairement compris la situation et se sont rués sur les actions de la société Signal Advance, cotée en bourse dans le secteur des biotechnologies. Les actions de Signal Advance ont fait un bond ce jour-là. Dans les jours qui ont suivi, le cours de l’action a grimpé de manière encore plus spectaculaire.

En raison de cette avancée fulgurante, Signal, l’authentique plateforme logicielle de communication, s’est manifestée, clarifiant la situation dans un post sur Twitter : « Il est compréhensible que les gens veuillent investir dans la croissance record de Signal, mais ce n’est pas nous. Nous sommes un 501c3 indépendant (un type de société américaine, ndlr) et notre seul investissement est dans votre vie privée », a précisé l’application sur le réseau social.


Traduit par Jean-Baptiste Adrien-Clotaire

Version en chinois : 马斯克一句话 Signal宕机 撞名公司股价狂飙5675%