Histoire d’espionnage en Australie

Par Vision Times
Le 20/09/2020

Tentative du 007 chinois d’infiltrer une société australienne de recherche

 

L’espion chinois Brian Chen a tenté de prendre le contrôle d’une société de biotechnologie australienne et d’infiltrer une agence de recherche gouvernementale l’année dernière. (Image : Capture d’écran / YouTube)
L’espion chinois Brian Chen a tenté de prendre le contrôle d’une société de biotechnologie australienne et d’infiltrer une agence de recherche gouvernementale l’année dernière. (Image : Capture d’écran / YouTube)
 

L’année dernière, un espion chinois a tenté de prendre le contrôle d’une société de biotechnologie australienne et d’infiltrer la CSIRO (en français : Organisation fédérale pour la recherche scientifique et industrielle). Brian Chen, l’espion, a également injecté l’influence du Parti communiste chinois (PCC) dans la politique australienne.

L’infiltration

Imunexus est une société australienne impliquée dans la recherche et le développement d’anticorps. En 2017, la startup a remporté la deuxième place d’un concours de biotechnologie à Shenzhen. Peu de temps après, le fondateur de l’entreprise, George Kopsidas, a été contacté par Brian Chen qui s’est fait passer pour le Directeur d’une société connue sous le nom de Prospect Time. Brian Chen a offert de prendre une participation majoritaire dans Imunexus, avec un investissement de 10 millions de dollars, disant à G.Kopsidas qu’il avait un soutien financier d’une valeur de centaines de millions de dollars, qui pourrait aider les produits de biotechnologies à atteindre un marché plus large.

« Ce que Brian Chen proposait était de créer une société de biotechnologie complète en Australie, une société pharmaceutique... Il voulait développer des produits et les faire fabriquer, les commercialiser et les vendre », a déclaré G. Kopsidas à The Age. De plus, Brian Chen proposait également de louer une partie importante de l’immeuble du CSIRO de Parkville, dans lequel se trouve le bureau et le laboratoire d’Imunexus. D’après G. Kopsidas, il voulait en fait louer une aile entière de l’immeuble. Les négociations entre les deux parties ont échoué, après que G.Kopsidas ait constaté que les termes de l’accord étaient fortement en faveur de Brian Chen.

La CSIRO est un organisme gouvernemental qui participe à la recherche scientifique de pointe. L’agence est responsable de l’invention de la spectroscopie d’absorption atomique, du premier billet de banque commercial en polymère au monde,de l’introduction de plusieurs contrôles biologiques en Australie et du développement de certains composants importants essentiels à la technologie WiFi. En 2013 un ressortissant chinois a été impliqué dans une violation de données de la CSIRO. Par la suite, l’agence a dépensé des millions de dollars pour renforcer ses défenses de cybersécurité.

 

Le CSIRO est un organisme gouvernemental australien qui participe à la recherche scientifique de pointe. (Image : Capture d’écran / YouTube)
Le CSIRO est un organisme gouvernemental australien qui participe à la recherche scientifique de pointe. (Image : Capture d’écran / YouTube)
 

Alex Joske, analyste à l’Australian Strategic Policy Institute, a averti du risque qu’une société étrangère s’installe dans les locaux du CSIRO. Cela permettrait aux espions d’avoir accès à certaines sections de l’installation du CSIRO et faciliterait leur travail. Un porte-parole du CSIRO a déclaré que l’organisation n’était pas au courant de la tentative de Brian Chen de prendre le contrôle d’Imunexus et qu’elle avait mis en place des mesures de protection contre les menaces provenant d’entités étrangères.

Brian Chen s’est aussi fait connaître en proposant à un concessionnaire de voitures de luxe de Melbourne, Bo Zhao, une « somme à sept chiffres » pour qu’il se présente au siège du parlement fédéral du pays. L’incident a été révélé après que Bo Zhao ait signalé cette offre de Brian Chen aux services de renseignement intérieur d’Australie (ASIO). Le Premier ministre Scott Morrison a qualifié de « profondément inquiétante » la tentative de mise en place d’un espion du PCC à l’intérieur du Parlement. Malheureusement, Bo Zhao a été retrouvé mort dans une chambre de motel en mars dernier. Brian Chen a réussi à sortir d’Australie et n’a apparemment pas l’intention de revenir.

Plans navals menaçants

Les espions chinois représentent également une menace pour les ambitions navales de l’Australie. Le ministère de la Défense du pays a révélé que des agents étrangers sont suspectés de vouloir voler des secrets militaires et de vouloir contrecarrer des projets de construction navale de plusieurs milliards de dollars. Ces entités étrangères sont à la recherche d’informations classifiées concernant les capacités maritimes actuelles et futures de l’Australie pour saper le pays et faire avancer leurs propres intérêts. Bien que le ministère de la Défense n’ait nommé aucun pays, les experts sont d’avis que la Chine représente certainement l’une des « menaces étrangères ».

 

Les espions chinois représentent également une menace pour les ambitions navales de l’Australie. (Image : Capture d’écran / YouTube)
Les espions chinois représentent également une menace pour les ambitions navales de l’Australie. (Image : Capture d’écran / YouTube)
 

L’Australie envisage de construire 54 navires de guerre au cours des deux prochaines décennies, ce qui constitue la plus grande refonte de sa défense depuis la Seconde Guerre mondiale. Les travaux de construction se déroulent principalement sur le chantier naval d’Osborne, situé à l’extérieur d’Adélaïde. Des espions étrangers ciblent les entrepreneurs situés aux alentours du chantier naval. La Chine a également ouvert un consulat permanent à Adélaïde en 2017. D’une superficie de 5 600 mètres carrés, le consulat est relativement grand, ce qui a suscité des soupçons quand à son utilisation pour des activités d’espionnage.


Traduit par Gabriel Olamsaint

Version en anglais : Spy Story: Chinese 007’s Attempt to Infiltrate Australian Research Building