Press "Enter" to skip to content

ACTUALITÉ. Restrictions de voyage liées à la Covid-19 : selon les CDC, 16 des 20 pays les plus vaccinés présentent un risque très élevé ou élevé

ACTUALITÉ

Le lundi 9 août, les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (Centers for Disease Control and Prevention - CDC) ont mis à jour une liste des pays présentant le plus de risques liés à la pandémie de Covid-19. Au cours du mois dernier, 16 des 20 pays les plus vaccinés au monde ont connu des taux d’incidence de niveau 3 (élevé) ou de niveau 4 (très élevé) de cas de Covid-19.

Les CDC utilisent le Travel Health Notices- THN (avis de santé aux voyageurs) pour alerter les voyageurs et d’autres publics des menaces sanitaires dans le monde et les conseiller sur la manière de se protéger. Les niveaux d’évaluation des risques du THN pour la Covid-19 s’appliquant aux destinations internationales et nationales, s’étendent du niveau 1 au niveau 4. Le 21 novembre 2020, les CDC ont relevé leur avertissement sanitaire au niveau 4 (très élevé), pour s’aligner sur la structure à 4 niveaux utilisée par le système de conseils aux voyageurs du Département d’État américain.

Les seuils permettant de déterminer le niveau THN sont basés sur le nombre de cas de Covid-19 dans une région. Pour les populations de plus de 100 000 personnes, les facteurs pris en compte sont le taux d’incidence, ou « nouveaux cas cumulés au cours des 28 derniers jours par 100 000 habitants », et la tendance à la hausse ou à la baisse des nouveaux cas.

Pour les niveaux 4, 3, 2 et 1, les seuils sont fixés respectivement à : plus de 500, de 100 à 500, de 50 à 99 et moins de 50 nouveaux cas pour 100 000 habitants au cours du dernier mois. Pour les populations de moins de 100 000 habitants, les mêmes critères et chiffres sont utilisés, mais les seuils sont basés sur le nombre de nouveaux cas cumulés au cours du mois écoulé plutôt que sur le nombre de cas pour 100 000 habitants.

Voici les niveaux THN des CDC, ainsi qu’une liste des pays les plus vaccinés au monde selon le Johns Hopkins Coronavirus Resource Center au 14 août, avec entre parenthèses le pourcentage de personnes totalement vaccinées.

Niveau 4 : très élevé

Malte (80,18 %)
Émirats arabes unis (73,69 %)
Islande (70,67 %)
Seychelles (70,22 %)
Uruguay (69,25%)
Chili (68,03%)
Bahreïn (65,15%)
Portugal (63.83%)
Espagne (62.72%)
Mongolie (62,53%)
Irlande (61,64%)
Royaume-Uni (60,16 %)
Israël (59,77 %)

Pour les pays de niveau 4, le CDC recommande d’« éviter de voyager vers ces destinations. Si vous devez voyager vers ces destinations, assurez-vous d’être complètement vacciné avant le voyage. »

Niveau 3 : élevé

Belgique (65,92%)
Qatar (65,90 %)
Danemark (63,63 %)

Pour les pays de niveau 3, les CDC recommandent d’être « complètement vacciné avant de voyager vers ces destinations. Les voyageurs non vaccinés doivent éviter tout voyage non essentiel vers ces destinations ».

Singapour (71,39 %) et le Canada (63,67 %) sont classés au niveau 2, avec la recommandation d’être « complètement vacciné avant de voyager vers ces destinations. Les voyageurs non vaccinés qui présentent un risque accru de maladie grave due au Covid-19 doivent éviter tout voyage non essentiel vers ces destinations. »

Les deux autres pays figurant dans la liste des 20 pays les plus vaccinés, Saint-Marin (69,99 %) et le Bhoutan (62,33 %), ont été classés dans la catégorie « Niveau inconnu ». Les CDC recommandent d’ « éviter de voyager vers ces destinations. Si vous devez voyager vers ces destinations, assurez-vous d’être complètement vacciné avant le voyage. »

Les recommandations de voyage pour chaque niveau sont étrangement similaires. Quel que soit le niveau THN d’un pays et le pourcentage de personnes entièrement vaccinées, les CDC recommandent d’être entièrement vacciné. L’incidence du Covid-19 au cours du mois écoulé était suffisamment élevée dans 16 des 20 pays les plus vaccinés au monde pour que les CDC lui attribuent un niveau de menace 3 ou 4.

Ces résultats font écho aux rapports faisant état d’une diminution de l’efficacité du vaccin Covid-19 et d’un risque de propagation du virus SRAS-CoV-2 indépendamment du statut vaccinal. Une étude préliminaire publiée le 8 août a montré que dans plusieurs États des États-Unis en juillet, coïncidant avec la prédominance du variant Delta, le vaccin Pfizer-BioNTech n’était efficace qu’à 42 % pour prévenir l’infection, tandis que l’efficacité du vaccin Moderna est tombée à 76 %.

Dans une interview publiée le 1er août, le Dr Anthony Fauci, directeur de l’Institut national américain des allergies et des maladies infectieuses (NIAID) et principal conseiller médical du président, a déclaré : « Lorsque vous regardez le niveau de virus dans le nasopharynx des personnes vaccinées, qui contractent des infections de rupture, il est vraiment très élevé et équivalent au niveau de virus dans le nasopharynx des personnes non vaccinées qui sont infectées. »

La directrice des CDC, la Dr Rochelle Walensky, a déclaré le 3 juillet que « les charges virales élevées suggèrent un risque accru de transmission et suscitent des inquiétudes quant au fait que, contrairement aux autres variantes, les personnes vaccinées infectées par le variant Delta peuvent transmettre le virus. » Les charges virales indiquent que « les personnes totalement immunisées peuvent autant transmettre le virus que les personnes non vaccinées qui sont infectées », indique un article du New York Times.

Rédacteur Fetty Adler

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.