Press "Enter" to skip to content

Monde. Vladimir Poutine reconnaît l’indépendance des territoires séparatistes pro-russes de Donetsk et de Lougansk, dans l’est de l’Ukraine

ACTUALITÉ > Monde

Dans un long discours prononcé le 21 février, le président russe Vladimir Poutine a officiellement reconnu l’indépendance des territoires séparatistes pro-russes de Donetsk et de Lougansk, dans l’est de l’Ukraine.

« Je demande à l’Assemblée fédérale de la Fédération de Russie de soutenir cette décision, puis de ratifier les traités d’amitié et d’assistance mutuelle avec les différentes républiques. Ces deux documents seront préparés et signés dans un avenir très proche », a déclaré Vladimir Poutine dans son discours télévisé.

La Russie et les forces pro-russes ont envahi des parties de l’Ukraine en 2014. Alors que la Russie a directement annexé la péninsule de Crimée, les groupes séparatistes pro-russes ont créé des « républiques populaires » autonomes dans la région de Donbass, qu’ils ont occupées avec un lourd soutien matériel et humain de l’autre côté de la frontière.

Malgré cela, la Russie n’avait pas encore reconnu officiellement ces États.

La légitimité de l’Ukraine

Vladimir Poutine s’en est également pris à la légitimité de l’Ukraine en tant que pays souverain, en faisant remarquer qu’elle a vu le jour grâce à la révolution communiste de 1917.

« Je vais commencer par le fait que l’Ukraine moderne a été entièrement créée par la Russie, plus précisément par la Russie bolchévique et communiste. Ce processus a commencé presque immédiatement après la révolution de 1917 », a-t-il déclaré.

Vladimir Lénine a travaillé avec les groupes indépendantistes ukrainiens dans le but de s’emparer du pouvoir et de le conserver, a dit Vladimir Poutine, le qualifiant d’« auteur et architecte » de l’État ukrainien.

Des sanctions contre les territoires séparatistes

Peu après le discours de Vladimir Poutine, les États-Unis ont annoncé qu’ils allaient imposer des sanctions contre les territoires séparatistes de Donetsk et Lougansk, interdisant « tout nouvel investissement, échange et financement par des personnes américaines à destination, en provenance ou dans les régions pro-russes de Donetsk et Lougansk ». Jen Psaki, la porte-parole de la Maison Blanche, a qualifié la décision de Vladimir Poutine de « violation flagrante des engagements internationaux de la Russie ».

Le Kremlin a annoncé qu’il commencerait à déplacer les troupes russes dans le territoire séparatiste

Avant d’obtenir son indépendance de l’Union soviétique en 1991, l’Ukraine était l’une des 15 républiques de la superpuissance communiste. Avant cela, elle faisait partie de l’Empire russe. La capitale de l’Ukraine, Kiev, était le centre de l’ancien royaume de la Russie, où les cultures russe et ukrainienne trouvent leurs racines.

Rédacteur Fetty Adler
Collaboration Jo Ann

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.