Press "Enter" to skip to content

Monde. Au Royaume-Uni, les taux d’infection au Covid-19 sont plus élevés pour les vaccinés que pour les non vaccinés

ACTUALITÉ > Monde

Une récente étude de la UK Health Security Agency a montré que les non vaccinés avaient une protection plus solide contre l’infection de la maladie du coronavirus 2019 (Covid-19) par rapport aux vaccinés, soulevant des questions sur la base juridique des passeports vaccinaux.

Les tableaux de l’étude montrent les taux d’infection au Covid-19 et la résilience à l’infection chez les individus non vaccinés et entièrement vaccinés dans différents groupes d’âge au cours des semaines 35 à 41. Sur la base de ces données, les auteurs ont conclu que les vaccins sont efficaces pour réduire les infections, les transmissions, les hospitalisations et les décès causés par la maladie.

Le rapport mentionne : « Plusieurs études sur l’efficacité du vaccin ont été menées au Royaume-Uni, qui indiquent que 2 doses de vaccin ont entre 65 et 95% d’efficacité pour prévenir les maladies symptomatiques avec Covid-19 avec la variante Delta […] avec des niveaux plus élevés de protection contre les graves maladie, y compris l’hospitalisation et le décès. »

Cependant, The Exposé, un média d’information indépendant basé au Royaume-Uni, a publié une analyse détaillée des données britanniques avec des résultats surprenants. La cohorte des 18-29 ans, vaccinée 9 semaines avant les données publiées, a « perdu la plus grande partie de sa résistance relative à l’infection. S’ils poursuivent leur trajectoire, la semaine 12 verra cet avantage complètement disparaître. »

Pour la cohorte âgée de 30 à 39 ans, « la moitié était complètement vaccinée vers la semaine 27 et à la semaine 39 (encore une fois environ 12 semaines plus tard) elle avait perdu sa résistance accrue aux infections. Pour au moins pour ces deux cohortes, il semblerait que leur résistance induite par le vaccin soit réduite à zéro en moins de 3 mois. »

Sur la base des données publiées par la UK Health Security Agency, pour les semaines 38 à 41, les taux d’infection pour 100 000 personnes entièrement vaccinées sont plus élevés que pour les personnes non vaccinées, dans tous les groupes d’âge de 30 ans et plus.

En outre, le rapport de The Exposé a fait valoir que les personnes vaccinées peuvent être plus susceptibles de transmettre la maladie : « On a beaucoup dit et écrit pour montrer que les vaccinés sont également capables de transmettre le Covid-19. Mais parce que leurs symptômes sont souvent atténués, ils sont également plus susceptibles d’être au contact avec l’extérieur ; ajoutez cela à l’escalade des taux d’infection, et il ne fait aucun doute que les vaccinés constituent désormais de loin le plus grand risque de transmission de Covid-19. »

Les tendances des taux d’incidence de Covid-19 au cours des semaines 35 à 41 fournissent également des informations supplémentaires. « Les adultes non vaccinés bénéficient de taux d’infection considérablement réduits, mais les vaccinés vont très clairement dans la direction opposée », lit-on dans l’article.

La différence de protection contre les infections entre les groupes est particulièrement apparente dans la cohorte vaccinée âgée de 40 à 79 ans, avec « plus du double du taux d’infection de leurs homologues non vaccinés ». Compte tenu de la tendance négative des cohortes vaccinées, « il est impossible de deviner où et quand ces trajectoires pourraient atteindre leur point le plus bas ».

« À la lumière de cela », conclut le média, « les passeports vaccinaux sont clairement insensés, Ils ne sont rien de plus qu’une invitation à l’infection, pour laquelle aucune justification ne peut désormais subsister. »

Derek Sloan, un ancien député du Canada, a publié ses réflexions sur Facebook : « Pour ceux qui veulent suivre “ la science ”, la voici. Au Royaume-Uni, les taux de cas pour 100 000 sont désormais le double dans la population doublement vaccinée contre le Covid que les non vaccinés pour les personnes âgées de 40 à 79 ans. »

Rédacteur Nello Tinazzo

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.