Press "Enter" to skip to content

Monde. Pérou, le Machu Picchu réouvert pour un seul touriste

ACTUALITÉ > Monde

Comme d’autres sites touristiques dans le monde, Le Machu Picchu a été fermé en raison des restrictions de voyage dues à la pandémie de Covid-19. (Image : pixabay / CC0 1.0)
 

Depuis que la pandémie de Covid-19 a explosé, le Pérou, comme tous les autres pays, a été soumis à des restrictions de voyage strictes. Les sites touristiques comme le Machu Picchu ont également été fermés aux visiteurs. Cependant, le gouvernement péruvien a récemment ouvert le Machu Picchu à un seul touriste. En voici la raison :

Le site réouvert pour Jesse Katayama

Jesse Katayama, un Japonais de 26 ans, est arrivé au Pérou en mars dernier pour y passer quelques jours. Cependant, en raison de l’irruption du coronavirus et des restrictions de voyage, il s’est retrouvé bloqué. Il n’a même pas pu visiter le Machu Picchu pour lequel il avait parcouru une grande distance. Au Pérou, le jeune homme occupait son temps à donner des cours de boxe aux enfants de la région.

Ne pouvant attendre plus longtemps, Jesse Katayama a soumis une demande spéciale au ministre de la culture Alejandro Neyra pour expliquer sa situation. Alejandro Neyra a rapidement arrangé une autorisation spéciale et Jesse Katayama est devenu le premier étranger en plusieurs mois à entrer sur le site. La décision du gouvernement a honoré le fait que le Pérou s’est vu décerner le label « Safe Travel » par le World Travel and Tourism Council, basé à Londres. Ce sceau indique que le Pérou est une destination touristique sûre, répondant aux normes internationales d’hygiène et de sécurité contre la Covid-19.

Le gouvernement du Pérou a ouvert le Machu Picchu au touriste japonais Jesse Katayama, pour honorer le fait que le pays a reçu le label « Safe Travel » par le World Travel and Tourism Council. (Image : Capture d’écran / YouTube)
Le gouvernement du Pérou a ouvert le Machu Picchu au touriste japonais Jesse Katayama, pour honorer le fait que le pays a reçu le label « Safe Travel » par le World Travel and Tourism Council. (Image : Capture d’écran / YouTube)
 

Jesse Katayama a indiqué que son séjour au Pérou avait été une belle expérience et qu’il s’était fait beaucoup d’amis. « Cette tournée a été vraiment incroyable... Merci au ministre de la culture Alejandro Neyra de m’avoir permis de voir tout cela », a-t-il déclaré, selon ABC News. L’ouverture du Machu Picchu aux touristes étrangers est prévue en novembre, date à laquelle il pourra accueillir 30 % de sa capacité normale qui est de 675 personnes par jour. Le site reçoit généralement 1,5 millions de visiteurs par an et constitue la plus grande attraction touristique du pays.

Environ 17 sites archéologiques du pays ont été rouverts récemment, et neuf autres devraient l’être d’ici la fin du mois prochain. Six sites seront réouverts entre novembre et janvier. En ce qui concerne le Covid-19, le Pérou est l’un des pays les plus touchés au monde.

Faits intéressants

Le Machu Picchu est situé sur une crête montagneuse à une altitude de 2430 mètres (7 972 pieds). Il aurait été construit au cours des années 1 450. Cependant, le site n’a été porté à l’attention internationale qu’en 1911, lors de sa découverte par l’archéologue Hiram Bingham. Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1983, le Machu Picchu a été désigné en 2007, comme l’une des sept nouvelles merveilles du monde.

Le site du Machu Picchu est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1983. (Image : Frank_am_Main / flickr / CC BY-SA 2.0)
Le site du Machu Picchu est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1983. (Image : Frank_am_Main / flickr / CC BY-SA 2.0)
 

La ville est située en hauteur dans les montagnes. Elle est régulièrement recouverte d’une épaisse couche de brume, donnant l’impression de flotter dans les nuages. Il y a aussi des légendes qui  racontent que la nuit, les esprits surgissent du sol et tentent d’emmener les gens. Comme le peuple inca n’a gardé aucune trace écrite, la raison exacte pour laquelle le site a été abandonné reste toujours un mystère. Le Machu Picchu n’a été peuplé que pendant 100 ans avant d’être abandonné. Certains spéculent qu’il aurait été abandonné en raison d’une épidémie de variole.

Les Incas ont développé un vaste système de communication et 30 000 kms de pistes, reliant le Machu Picchu à d’autres régions. Les bâtisseurs de l’époque utilisaient des structures résistantes aux tremblements de terre. On dit des pierres d’un bâtiment inca qu’elles « dansent », c’est-à-dire qu’elles rebondissent pendant les secousses avant de retomber en place.

Rédacteur Fetty Adler

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.