Press "Enter" to skip to content

Monde. Japon : évacuations suite à l’éruption du volcan Sakurajima dans le sud du pays

ACTUALITÉ > Monde

Suite à l’éruption du volcan Sakurajima situé sur l’île de Kyushu à l’extrémité sud du Japon, le dimanche 24 juillet, les autorités japonaises ont émis un ordre d’évacuation de certaines zones de la région.

Selon l’Agence météorologique japonaise (JMA), le Sakurajima est entré en éruption vers 20h05, heure locale, dimanche. Des images filmées par une caméra de surveillance de l’agence ont montré une colonne de fumée et de cendres s’échappant du cratère et s’élevant dans l’atmosphère.

Une alerte de niveau 5

La JMA a annoncé une alerte de niveau 5, le niveau d’alerte le plus élevé, et ordonné l’évacuation des résidents locaux. Les habitants de la municipalité de Kagoshima, qui compte plus de 500 000 personnes, ont été invités à faire preuve de prudence.

C’est la deuxième fois que la JMA émet une alerte de niveau 5 depuis le lancement du système d’alerte actuel en 2007. La première fois, a eu lieu en 2015 lors d’une éruption sur l’île de Kuchinoerabu, également à Kagoshima.

L’éruption a propulsé d’énormes rochers à une distance de 2,5 kilomètres 

Les autorités exploitant la centrale nucléaire voisine de Sendai ont déclaré qu’aucune irrégularité n’avait été détectée.

L’éruption a propulsé d’énormes rochers à une distance de 2,5 kilomètres, tandis que des flammes orange jaillissaient du cratère.

Au total, 51 résidents de deux petites villes ont dû quitter leur domicile. Selon les autorités de la ville de Kagoshima, ils ont été placés dans un centre de soins infirmiers dans une partie plus sûre de la région.

Le secrétaire en chef adjoint du Cabinet, Yoshihiko Isozaki, a déclaré aux journalistes : « nous accorderons la priorité à la vie de la population et ferons tout notre possible pour évaluer la situation et répondre à toute urgence ». Il a appelé les habitants à suivre de près les mises à jour des autorités locales.

Le Sakurajima est l’un des volcans les plus actifs du monde

L’éruption a laissé une couche de cendres visible sur les véhicules à Kagoshima, mais aucun dommage ni aucune victime n’ont été signalés.

Le Sakurajima est l’un des volcans les plus actifs du Japon et l’un des rares connus pour être en activité quasi permanente. Il est considéré comme très dangereux et est étroitement surveillé. L’activité du volcan a été enregistrée dès le VIIIe siècle.

Les éruptions les plus conséquentes ont eu lieu en 1471, 1476 et 1914.

L’éruption de 1914 a été la plus puissante du XXe siècle, au Japon. Elle a débuté le 11 janvier 1914, générant deux fissures sur les côtés opposés du volcan et a duré jusqu’au mois d’avril suivant. Le volcan était en sommeil depuis plus d’un siècle avant cette éruption.

Cette éruption a provoqué un tremblement de terre meurtrier qui a coûté la vie à 58 personnes.

De rares coulées de lave ont comblé un détroit situé entre l’île et le continent, créant une péninsule. L’île s’est agrandie, engloutissant plusieurs petites îles et finissant par créer un isthme étroit la reliant au continent.

En raison du danger qu’il représente pour la population à proximité, le volcan a été désigné en 1991 comme le plus dangereux de la décennie. L’Association internationale de volcanologie et de chimie de l’intérieur de la Terre, en anglais International Association of Volcanology and Chemistry of the Earth’s Interior, ou IAVCEI, l’a identifié comme l’un des 16 volcans nécessitant une surveillance en raison de ses éruptions destructrices de grande ampleur.

Rédacteur Fetty Adler
Collaboration Jo Ann

Source : Evacuations Ordered After Japan’s Sakurajima Volcano Erupts

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.