Press "Enter" to skip to content

Monde. La fermeture de 60 mines de charbon dans le Shanxi en raison de pluies diluviennes, aggrave la crise de l’électricité

ACTUALITÉ > Monde

À la suite des pluies torrentielles qui se sont abattues pendant près de cinq jours dans 11 villes de la province chinoise du Shanxi, 60 mines de charbon ont été fermées. Le pays fait déjà face à l’une des plus graves crises énergétiques de ce siècle, due à la pénurie d’électricité.

Les pluies diluviennes qui ont débuté le 2 octobre, ont provoqué des inondations et des glissements de terrain, détruisant des infrastructures essentielles telles que des ponts, des routes et des lignes ferroviaires. Elles ont causé la mort d’au moins 15 personnes et affecté plus de 1,76 million de personnes.

Dans un avis publié le 8 octobre, le gouvernement provincial a annoncé la suspension des activités pour 60 mines de charbon, 14 entreprises de produits chimiques dangereux, 372 mines autres que de charbon, 166 sites touristiques et 1 035 projets de construction. Quelques jours auparavant, 27 mines de charbon avaient interrompu leur production. Le bulletin météorologique local publié le 10 octobre prévoyait que de fortes averses continueraient à s’abattre sur la province pendant au moins les dix prochains jours.

Le Shanxi a contribué à un quart de la production de charbon de la Chine en 2020. Le fait que plus des deux tiers de la production d’électricité du pays repose sur la combustion du charbon fait du Shanxi une province cruciale.

La fermeture des mines de charbon intervient juste au moment où le pays a décidé d’accélérer la production de charbon pour faire face à la crise énergétique croissante.

Plus de la moitié des provinces chinoises ont été soumises à un rationnement de l’électricité au cours des deux dernières semaines. Les compagnies du secteur de l’énergie n’ont d’autre choix que de restreindre l’approvisionnement en électricité de millions de foyers et d’entreprises.

Les pannes d’électricité ont non seulement perturbé la vie quotidienne de dizaines de millions de personnes, mais elles ont également paralysé la production industrielle et perturbé les chaînes d’approvisionnement mondiales.

Les habitants de la province du Liaoning et de certaines des provinces voisines ont subi des coupures de courant inopinées. Des plaintes ont été déposées concernant l’arrêt de fonctionnement des feux de circulation et les restrictions de chauffage dans des régions où la température descend à -10.5°C à cette époque de l’année.

Le commentateur chinois Wang Xiaogang a déclaré au journal The Epoch Times, que l’une des principales raisons de la crise de l’électricité en Chine était la décision prise par le gouvernement en 2016, de fermer plus de 1 000 mines de charbon pour résoudre la question de l’excédent d’approvisionnement à l’époque.

Wang Xiaoganga ajouté que l’interdiction des importations de charbon en provenance d’Australie était un autre facteur contribuant à la pénurie actuelle de charbon. La pénurie de charbon thermique a inévitablement fait grimper les prix, avec une flambée de 12 % observée au 11 octobre.

Rédacteur Fetty Adler

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.