Press "Enter" to skip to content

Monde. Agnels Chow, militante de Hong Kong, la vraie Mulan

ACTUALITÉ > Monde

Depuis qu’elle s’est opposée au régime chinois pour l’autonomie de Hong Kong, les gens ont commencé à appeler Agnès Chow la « vraie » Mulan. (Image : wikimedia / CC0 1.0)

Disney est très occupé à faire de la publicité pour son prochain film Mulan, qui devrait sortir en salle en septembre. Cependant, le film suscite une immense animosité en ligne, après que sa star Liu Yifei, ait outragé les Hongkongais en soutenant les actions du Parti communiste chinois (PCC) dans la ville. Les gens ont également commencé à appeler la militante pro-démocratie de 23 ans Agnès Chow de Hong Kong la « vraie Mulan ».

La vraie Mulan

L’histoire de Mulan tourne autour d’une femme qui a combattu des ennemis pour sauver son pays. Comme Agnès Chow se bat contre le régime chinois du PCC pour l’autonomie de Hong Kong, les gens n’ont pas tardé à établir des comparaisons entre l'activiste et la figure légendaire. Agnès Chow a récemment été arrêtée par les autorités de Hong Kong, en vertu de la nouvelle loi sur la sécurité nationale. Elle a été accusée de « collusion avec les forces étrangères ». Elle a été libérée sous caution. Toutefois, si elle est condamnée par un tribunal, Agnès Chow pourrait finir sa vie en prison.

Son histoire a attiré l’attention de Hong Kong et du monde entier, son arrestation ayant même déclenché le hashtag #FreeAgnes.

En août 2019, la star de Mulan Liu Yifei a partagé un message du Quotidien du peuple, soutenu par la Chine, qui a provoqué la colère des hongkongais. Ce message précisait : « Je soutiens la police de Hong Kong. Vous pouvez tous m’attaquer maintenant. » C’était à un moment où les manifestations anti-extradition de Hong Kong battaient leur plein. De nombreux Hongkongais ont alors considéré le post de Liu Yifei comme une insulte à leurs efforts et ont commencé à protester contre le film Mulan, appelant les gens à le boycotter. C’est dans ce contexte que des comparaisons entre Liu Yifei et Agnès Chow sont apparues, cette dernière étant surnommée la « vraie » Mulan. Agnès  Chow n’est pas seulement populaire à Hong Kong, mais aussi dans les pays voisins comme le Japon et la Corée du Sud. Le hashtag #FreeAgnes est devenu populaire au Japon.

 

Les gens appellent au boycott du film Mulan en raison des remarques de l'actrice principale Liu Yifei, qui soutient les actions violentes de la police de Hong Kong contre les manifestants depuis l'année dernière. (Image : Capture d’écran / YouTube)
 Les gens appellent au boycott du film Mulan en raison des remarques de l’actrice principale Liu Yifei, qui soutient les actions violentes de la police de Hong Kong contre les manifestants depuis l’année dernière. (Image : Capture d’écran / YouTube)
 

« Disney a adopté une position sans équivoque sur les acteurs qui ont des opinions bien arrêtées et qui travaillent pour leurs films. Dans le passé, la société Dysney insistait pour que certains acteurs présentent leurs excuses après avoir tenu des propos misogynes. Mais pour les remarques des stars de Mulan, Crystal Liu Yifei et Donnie Yen, qui ont soutenu la violente police de Hong Kong et l’adoption de la loi sur la sécurité nationale, aucune mesure n’a été prise. Cest une politique à deux poids, deux mesures qui nuit au mouvement démocratique... Disney a choisi Liu Yifei pour le rôle principal de Mulan afin de dépeindre une femme qui a surmonté la discrimination dont elle était victime. Mais dans les faits, Dysney a simplement soutenu la violence imposée aux citoyens de Hong Kong, ce qui est inacceptable », a déclaré Park Do-hyoung, co-responsable de la Déclaration du citoyen du monde en Corée, au Korea Times.

Le communiqué de presse de Mulan

Mulan a été réalisé avec un budget d’environ 200 millions de dollars et le plan initial prévoyait une sortie internationale en mars. Cependant, l’épidémie de Covid-19 a perturbé les choses et la sortie du film a été reportée à septembre. Mais le film ne connaîtra pas de sortie à grande échelle, car de nombreux cinémas dans le monde restent fermés. Même dans les salles qui présenteront le film, la fréquentation devrait être plus faible. Pour contrer les pertes potentielles, Disney a décidé de sortir le film sur sa plateforme de streaming Disney Plus.

 

Pour contrer les pertes potentielles dues à la faible fréquentation des salles de cinéma, Disney a décidé de sortir le film sur sa plateforme de streaming Disney Plus. (Image : Capture d’écran / YouTube)
Pour contrer les pertes potentielles dues à la faible fréquentation des salles de cinéma, Disney a décidé de sortir le film sur sa plateforme de streaming Disney Plus. (Image : Capture d’écran / YouTube)
 

Les abonnés de Disney Plus devront payer environ 30 dollars US pour obtenir le « Premier Access » qui leur permettra de diffuser le film en ligne. Même si le film est mis à la disposition de chaque abonné, les personnes ayant un « Premier Access » auront le droit de le voir en premier. Le PDG de Disney, Bob Chapek, a déclaré que la société ne prévoit pas de répéter la tactique de streaming en ligne pour ses autres grands films comme « Black Widow ».

Cependant, si la stratégie « Premier Access » est rentable, de nombreux experts estiment que de plus en plus de films seront diffusés de cette manière à l’avenir.

Traduit par Fetty Adler

Version en anglais : Hong Kong Activist Agnes Chow, the ‘Real’ Mulan