Press "Enter" to skip to content

Chine. Le secteur immobilier chinois est confronté à une crise financière déclenchée par l’affaire Evergrande Group

ACTUALITÉ > Chine

Le secteur immobilier chinois est confronté actuellement à une période de crise, déclenchée par les difficultés financières d’Evergrande Group, et d’autres promoteurs immobiliers chinois, à la suite de nouvelles réglementations chinoises sur les limites d’endettement de ces sociétés. La crise s’est d’ailleurs étendue au-delà d’Evergrande en 2021, et a également touché des promoteurs immobiliers majeurs tels que Kaisa Group, Fantasia Holdings, Sunac, Sinic Holdings et Modern Land.

Les difficultés financières du groupe Evergrande

Depuis la crise de la dette du groupe Evergrande, plus de 10 sociétés immobilières cotées en bourse ont déclaré de graves défauts de paiement, dont beaucoup atteignent des centaines de milliards de yuans. Au cours du premier semestre de cette année, le nombre de faillites d’entreprises immobilières chinoises a atteint 175. Et tout cela n’est que le début.

Le journal chinois National Business Daily a rapporté que dans la matinée du 11 juillet, Evergrande Real Estate Group Limited (ci-après dénommé Evergrande Real Estate) a annoncé qu’à la fin de la date du paiement du principal et des intérêts des obligations, « la motion relative à l’ajustement des modalités de paiement du principal et des intérêts d’obligations 20 Evergrande 01 » (20恒大01, SZ149021) n’a pas été votée par l’assemblée des obligataires.

« 20 Evergrande 01 » est une obligation d’entreprise émise par Evergrande Real Estate Group à la Bourse de Shenzhen le 8 janvier 2020, avec une taille de l’émission de 4,5 milliards de yuans (RMB, le même ci-dessous) et un taux de coupon de 6,98 % avec une échéance de 3 ans, une option sur le taux de coupon de l’émetteur à la fin de la deuxième année et une option pour les investisseurs de pouvoir revendre.

Selon l’annonce précédente, les paiements des intérêts de l’obligation « 20 Evergrande 01 » s’étalent sur trois dates : le 8 janvier 2021, le 8 juillet 2022 et le 8 janvier 2023. Si l’investisseur n’exerce pas l’option de rachat au cours de la deuxième année, alors les dates de paiement des intérêts pour la partie revente de ses obligations sont le 8 janvier 2021 et le 8 juillet 2022.

En janvier 2022, la date de rachat de la partie revente des obligations a été ajustée au 8 juillet 2022, telle que votée par l’Assemblée des obligataires.

Le 4 juillet, « 20 Evergrande 01 » a émis un avis de la deuxième assemblée des détenteurs d’obligations, se préparant à ajuster la date de rachat de la partie revente des obligations au 8 janvier 2023. Il s’agissait du deuxième renouvellement de l’obligation, mais il n’a pas été approuvé.

Zhongtian Financial Group Company Limited a été entrainé dans une crise d’endettement

Zhongtian Financial Group Company Limited, qui couvrait autrefois la moitié des biens immobiliers de la province du Guizhou et cumule maintenant des dettes de plus de 100 milliards de yuans, est l’un des détenteurs des obligations « 20 Evergrande 01 ». En outre, ce groupe détient également « 20 Evergrande 05 », et les soldes de fin d’année des deux projets obligataires sont respectivement de 421 millions de yuans et 458 millions de yuans.

Depuis le début de la crise du groupe Evergrande, les défauts de paiement des entreprises immobilières sont devenus monnaie courante. À l’heure actuelle, Luo Yuping, le fondateur de Zhongtian Financial, n’arrive pas à s’en sortir. D’une part, il a accumulé des centaines de milliards de dettes difficiles à restituer et d’autre part, 120 prêteurs se précipitent pour lui réclamer le remboursement.

Selon les rapports, la chaîne de capital de Zhongtian Financial Group a été brisée et la dette a atteint 133,7 milliards de yuans, ce qui inquiète 120 établissements de crédit.

Selon les données de 2021, le ratio actif-passif financier de Zhongtian est de 85 %, le montant des passifs courants atteint 47,3 milliards de yuans et le total des passifs atteint 133,7 milliards de yuans.

Au 31 décembre 2021, ses emprunts à court terme et ses passifs portant intérêt, dus dans un délai d’un an, totalisaient 18,241 milliards de yuans et le solde des fonds monétaires s’élevait à 1,737 milliard de yuans.

Dans le même temps, selon la divulgation de Zhongtian Financial le 30 avril 2022 de « l’annonce sur certaines des dettes de la Société et de ses filiales de portefeuille qui n’ont pas été remboursées dans les délais prévus », sa dette en souffrance était de 4,040 milliards de yuans, représentant 33,98 % des actifs nets audités de la société.

Bien que Zhongtian Financial ait vendu un grand nombre d’industries sous son nom pour rembourser des dettes, elle n’a finalement encaissé que 18 milliards de yuans, ce qui rend difficile le remboursement de 100 milliards de yuans de dettes.

Selon les données dévoilées dans le rapport annuel 2021 de Zhongtian Financial, son bénéfice d’exploitation s’est élevé à 5,738 milliards de yuans, en baisse de 19,55 % par rapport à l’année précédente, le résultat net négatif s’est établi à -6,416 milliards de yuans, en baisse de 1221,92 % en glissement annuel.

La pression opérationnelle croissante de Zhongtian Financial est également liée à l’acquisition non résolue, de longue date, d’une partie des actions de Huaxia Life Insurance Co., Ltd.

L’acquisition traîne depuis cinq ans, date de son lancement en 2017. Certaines sources proches de l’affaire ont déclaré que l’acquisition de Huaxia Life par Zhongtian Financial avait peu d’espoir d’aboutir. À l’heure actuelle, la raison pour laquelle Zhongtian Financial n’a pas renoncé à l’acquisition est principalement parce qu’une fois l’acquisition remise en question, le dépôt de 7 milliards de yuans serait « perdu ».

Rédacteur Yi Ming

Soutenez notre média par un don ! Dès 1€ via Paypal ou carte bancaire.