Un planétologue dévoile le mystère du verre du désert égyptien

Par Troy Oakes
Le 18/04/2020
Un chercheur a résolu une énigme vieille de près de 100 ans en découvrant que le verre libyque trouvé dans le désert égyptien a été créé par l’impact d’une météorite, et non par une explosion dans l’atmosphère. (Image : Curtin University)
Un chercheur a résolu une énigme vieille de près de 100 ans en découvrant que le verre libyque trouvé dans le désert égyptien a été créé par l’impact d’une météorite, et non par une explosion dans l’atmosphère. (Image : Curtin University)
 

Un chercheur de l’université Curtin, en Australie, a résolu une énigme vieille de près de 100 ans en découvrant que le verre libyque trouvé dans le désert égyptien a été créé par l’impact d’une météorite, et non par une explosion dans l’atmosphère. Cette découverte a des implications quant à la compréhension des menaces posées par les astéroïdes.

Publiée dans la revue de référence Geology, la recherche a examiné de minuscules grains de zircon minéral dans des échantillons de verre du désert libyen, qui s’est formé il y a 29 millions d’années et qui s’étend sur plusieurs milliers de kilomètres carrés, dans l’ouest de l’Égypte. Silice presque pure, le verre de couleur jaune canari a été utilisé pour fabriquer un scarabée qui fait partie du pectoral du roi Tut (Toutankhamon).

L’auteur principal, le Dr Aaron Cavosie, du Centre des sciences et technologies spatiales de l’École des sciences de la Terre et des planètes de l’université de Curtin, a déclaré que les zircons dans le verre ont conservé la preuve de la présence antérieure d’un minéral appelé reidite, qui se forme à haute pression lors de l’impact d’une météorite. Le Dr. Cavosie a déclaré : « La question est de savoir si le verre s’est formé lors de l’impact d’une météorite ou lors d’une explosion qui se produit lorsque des astéroïdes, considérés comme des objets proches de la Terre, explosent et déposent de l’énergie dans l’atmosphère terrestre. Ce débat dure depuis longtemps. »

« Les impacts de météorites et les explosions dans l’atmosphère peuvent tous deux provoquer une fusion, cependant, seuls les impacts de météorites créent des ondes de choc telles que celles à l’origine de la reidite, un minéral très rare qui apparaît seulement lorsque le zircon subit des pressions et des températures élevées. Ainsi, la découverte de preuves de l’existence d’une ancienne reidite confirme qu’elle a été créée à la suite de l’impact d’une météorite ».

Le Dr Cavosie a déclaré que l’idée que le verre puisse s’être formé lors d’une grande explosion dans l’atmosphère a gagné en popularité depuis l’impressionnante explosion de 2013 au-dessus de la Russie, qui a causé d’importants dommages matériels et des blessures aux humains, mais n’a pas fait fondre les matériaux de surface, puis il a ajouté : « Les shémas précédents suggéraient que le verre du désert libyen provenait d’une grande explosion dans l’atmosphère, d’une puissance de 100 Mt, mais nos résultats montrent que ce n’est pas le cas. »

« Les impacts de météorites sont des événements catastrophiques, mais ils ne sont pas fréquents. Les explosions sont plus fréquentes, mais nous savons maintenant qu’on ne peut pas s’attendre à une formation de verre dans le désert libyen dans un avenir proche, ce qui en soi est plutôt rassurant. »


Fourni par : Curtin University (Note : le contenu et la longueur des documents peuvent être modifiés).

Traduit par Swanne Vi

Version en anglais : Planetary Scientist Unravels Mystery of Egyptian Desert Glass